Yoga

Et si vous mettiez votre enfant au yoga ? 👶

Que ce soit pour vous ou pour votre enfant, le yoga est une pratique bénéfique, c’est aussi l’occasion idéale de partager un moment privilégié en famille ! 

Les bienfaits du yoga sont nombreux pour les enfants. Sa pratique leur permet de retrouver calme, sérénité, et de valoriser l’estime de soi. Le yoga est particulièrement indiqué pour des enfants anxieux, ayant des difficultés à s’endormir ou à se concentrer, mais convient à tous les enfants. Côté exercice physique, le yoga améliore la souplesse et aide l’enfant à découvrir son corps pour être en harmonie avec celui-ci. 

Le yoga peut se pratiquer dès la maternelle soit dès l'âge de 3/4 ans, sans contre-indication particulière. A noter toutefois, qu'il s'agit d'une méthode de relaxation et non d'une thérapie. Il ne guérit donc ni l’hyperactivité ni les troubles de l’attention ou du sommeil, mais peut par contre les calmer et venir compléter un traitement thérapeutique. 

Le yoga a notamment été introduit à l’hôpital Necker depuis 2011. Dans un contexte potentiellement anxiogène, le yoga permet ainsi aux enfants hospitalisés de mieux gérer leur stress.

Les exercices de yoga adaptés à l’enfant sont ludiques le plus souvent réalisés dans un esprit de jeu ou d'histoire. Ils reposent sur des postures d’animaux (chat, chien tête en bas, tortue, grenouille, corbeau…), sur la respiration et la relaxation au sol. Avoir un rituel d’entrée et de fin de pratique : comme par exemple un massage ou une musique spécifique, aide beaucoup à mettre en place les séances ;-) ! Une pratique quotidienne de quelques minutes est bien plus bénéfique qu’une longue séance hebdomadaire, privilégiez donc des séances entre 15 et 25 min si vous le pouvez.

OF8OD60.jpg

Ne forcez pas votre enfant à faire du yoga. Si celui-ci est trop fatigué, excité ou ne veut tout simplement pas en faire alors il ne faut pas que cela soit une contrainte au risque de l’écœurer.

 

Voici quelques exercices issus de La technique des « mouvements à deux » qui favorisent la complicité (avec les parents ou dans la fratrie) :

  • L’exercice du balancier : 

Assis sur les genoux, les enfants commencent en position assise en face à face comme en miroir.

Les bras ouverts à l’horizontale, paumes vers le sol, comme les ailes d’un avion, basculer sur son axe central de droite à gauche avec un passage attentif au centre. Répéter plusieurs fois l’exercice.

Bienfaits: Cela renforce le dos et apporte de l’équilibre en plus du plaisir de travailler à deux.

  • L’exercice du bAteau : 

Assis sur les fesses, les jambes légèrement écartées, coller ses plantes de pied à celles de son partenaire. Les paumes de mains les unes contre les autres, chacun attrape les poignets de l’autre.

Basculer de droite à gauche, en repassant bien sur l’axe central, avec attention.

Bienfaits: Cela renforce et étire le dos, la rotation des hanches libère les tensions et cela entraine l'équilibre.

Précautions: les enfants ne doivent pas se tirer fort et brusquement pour éviter des contractions et des tensions du dos et du bassin. Il est aussi possible de plier les genoux si les mouvements sont trop profonds pour protéger le bas du dos.

Comme vous pouvez le voir, le yoga ne peut apporter que du positif au sein de votre famille ! Nous espérons que ces petits exemples vous donneront envie de partager des moments yogis avec vos enfants ! 😊

PS : Intéressés par des cours Parents-Enfants ? Envoyez nous un email à shine@olybe.com pour nous faire part de vos suggestions (horaires, localisation...) - nous mettrons des cours en place très prochainement ! 🙏

 

À BIENTÔT LES OLY BEES !

LA #OLYBEFAMILY 💫

 

 

Les effets du yoga, les explications scientifiques

Ceux qui ont fait l’expérience du Yoga, se sont probablement sentis chamboulés en sortant d’un cours de yoga, parfois euphorique 😝, parfois à fleur de peau 🙁… 

Alors oui, le yoga améliore votre souplesse, vous muscle en profondeur, mais il vous chamboule aussi intérieurement et vous transforme ! ✨


Voici une vidéo faite par Uplift qui vous expliquera les effets scientifique du yoga sur votre corps et sur votre cerveau et donc sur vous ! 

👇

À bientôt les OLY Bees !

LA #OLYBEFAMILY 💫

🌞 Comment se lever plus tôt et en pleine forme ?

Vous n’êtes pas du matin ? 😴
Se lever tôt rime avec tomber du lit et errer comme un zombie jusqu'à la troisième tasse de café ? Vous voudriez pratiquer une activité physique le matin, mais n'y arrivez pas ? 😵


Voici nos conseils pour réussir à vous lever tôt sans être fatigués ! 

olybe-yoga-reveil.jpg

Les préparatifs contre la fatigue

La qualité du sommeil est souvent déterminée dans les heures précédant le coucher. La première chose à faire est de ne pas céder à diverses mauvaises habitudes qui ruinent la forme. Hors de question par exemple de boire du café le soir ou de trop manger. Une fois couché, ne regardez pas la télévision ou votre téléphone, la lumière bleue des écrans nuit au sommeil.

olybe-yoga-reveil.jpg

CréeZ vous un cycle de sommeil

De combien d’heures de sommeil avez-vous réellement besoin pour être complètement opérationnel au réveil ? Déterminez cela en faisant un test sur une semaine.
Déterminez votre temps idéal de sommeil vous permettra de calculer l’heure limite à laquelle vous devez vous coucher ! 
Ainsi, vous n’aurez pas la sensation de perdre en qualité de sommeil en vous levant plus tôt.
Il suffit juste d’adapter légèrement l’heure de votre coucher… Et de vous y tenir, bien évidemment.

olybe-yoga-reveil.jpg

Allez-y graduellement

Ne passez pas d’un réveil matinal à 8h à un réveil à 5h30 directement. 
Vous risquez de ne pas tenir sur la durée, allez-y en douceur.
La méthode ? Avancez petit à petit l’heure de votre réveil, 15/20 minutes plus tôt durant trois jours puis à nouveau 15/20 minutes et ainsi de suite… La régularité, c’est le meilleur moyen de tenir sur la longueur sans avoir une sensation de grande fatigue.

Seul hic, vous devez garder le même rythme le week-end ! 
S’il est habituel chez vous de faire une « grasse matinée » tous les samedis et dimanches matin, il serait préférable que pendant votre prise de rythme vous évitiez, afin de ne pas briser l’habitude que votre corps prends.
Le point positif ? Vous allez pouvoir profiter de votre week-end comme jamais !

olybe-yoga.jpg

Soyez impatient ! 

Qu'allez-vous faire demain qui vous donne envie de vous lever ? Trouvez ce qui vous rendra impatient de vous réveiller ! Si rien ne vous vient à l'esprit, programmez-vous une routine ! Une routine yoga par exemple, qui aide à chasser la fatigue et vous aidera à rester concentré tout au long de la journée ! 

yoga-olybe-reveil.jpg

Dormez avec les rideaux entrouverts ! 

La lueur du petit matin peut aider votre corps à cesser de produire de la mélatonine tout en augmentant simultanément la production d'adrénaline. De quoi aider votre corps à attaquer la journée quand le réveil se déclenche. Si possible, prenez en compte cet élément afin de placer correctement votre lit dans la pièce et d'utiliser cette méthode de réveil naturel.

olybe-yoga.jpg

Essayez de mettre votre réveil hors de votre portée ! 

Placez votre réveil hors de portée et vous serez ainsi obligé de sortir du lit pour éteindre l'alarme. Si vous le mettez juste à côté de votre lit, vous serez tenté d'appuyer sur le bouton de répétition et de vous rendormir, pour 9 minutes pas vraiment utiles et qui vous replongeront légèrement dans une phase de sommeil qui vous sera plus difficile de quitter.

 

AVEC CES CONSEILS, VOUS AVEZ DÉSORMAIS TOUS LES OUTILS POUR VOUS RÉVEILLER EN FORME ! L'AVENIR APPARTIENT À CEUX QUI SE LEVENT TÔT ? & POURQUOI PAS COMMENCER VOTRE JOURNÉE EN DOUCEUR AVEC UN COURS OLY BE


Selon l'heure de votre réveil, vous trouverez ce qu'il vous faut !

⚡ Lundi 7h30 Morning Start avec Mathilde
🌀 Mardi 7h30 Soft Energy avec Alexandra
🙏 Mercredi 8h30 Yoga & Méditation avec Coelia
💥 Jeudi 7h30 Morning Routine avec Adélia
💪 Jeudi 7h45 Pilates avec Nathalie


À bientôt les Yogis ! 

LA #OLYBEFAMILY 💫

Partagez votre pratique avec OLY Be en nous taggant sur votre feed ou story instagram 

👇

💭Séance Yoga Cocooning avec la douce Elodie !

luca-bravo-189272 2.jpg

En arrivant chez soi, après une journée de travail stressante, il peut être difficile de revenir au calme, de se détendre et même de séparer sa vie professionnelle de sa vie privée. Si on ne fait pas attention, notre corps, notre mental et notre humeur restent alors sous tension. Et cela a généralement des répercussions sur nos relations, notre alimentation, notre sommeil, notre énergie, notre travail.

gif cocooning yoga .gif

 

Pourtant quand on franchit sa porte d’entrée, on doit pouvoir s’attendre à relâcher les tensions car on entre dans son espace personnel qui ne doit être QU'une invitation à la détente.

Pour cela, rien de mieux que de se créer une petite parenthèse Cocooning pour permettre cette transition toute relax grâce à une séance de Yoga doux 🌟💭 

 

 

Cette séance Cocooning très complète est proposée par Elodie, l'une de nos professeure !

Le Cocooning c'est l’équation parfaite pour allier lâcher-prise physique et mental en se déchargeant de ses tensions et de ses émotions négatives.

Avec les postures proposées ici, on cherche à détendre la zone du bassin et du bas du dos qui accumulent toutes ces tensions, en travaillant tout particulièrement sur l’ouverture de hanches, l’étirement du psoas et le relâchement des muscles profonds.

Pour permettre ce relâchement total du corps et du mental, notre « outil » principal est notre respiration. C’est elle qui nous fait entrer dans nos postures, dans notre corps, dans notre cocon intérieur, au plus profond de soi. C’est encore elle qui nous ancre dans l’instant présent et, nous invite à la lenteur, à l’écoute, à l’observation, à l’acceptation, à la bienveillance pour atteindre la paix intérieure.

💫 Avant de commencer et pour ne pas être dérangé, on informe son entourage de l’organisation de cette séance. Voyez ce moment comme une parenthèse sacrée que vous vous offrez et qu’il faut faire respecter par tous.

Ainsi, que l’on vive seul, en coloc, en couple, chez ses parents ou qu’on ait un petit espace pour pratiquer, plus d’excuses ! Car avec très peu d’accessoires, on peut se créer le cocon qui permettra au corps et au mental d’entrer en mode relax instantanément !

Une fois qu’on a trouvé l’endroit où installé son tapis, on se crée une ambiance chaleureuse et tamisée en pratiquant avec des lumières baissées ou à la lueur de bougies. On peut même allumer un encens pour sacraliser un peu plus cette parenthèse qu’on s’accorde et se laisser envoûter. Tout comme il est possible de diffuser de la musique relaxante.

🎵 Perso, pour mes séances Cocooning à la maison, j’aime tout particulièrement me laisser aller à la détente en écoutant l’album Long Ambients de Moby (4 heures de musique créées spécialement pour la méditation et le yoga ! Une invitation au voyage intérieur. Merci Moby !).

Côté matériel, cette séance peut se faire de manière très minimaliste en ayant seulement son tapis comme accessoire. Mais pour notre plus grand confort, on utilise les coussins qu’on a chez soi et un plaid pour la relaxation finale.

Côté durée, à vous de voir ce qu’il vous est possible de faire. L’idéal serait de faire chaque posture aussi longtemps que vous le souhaitez sans regarder sa montre. Si vous êtes limité par le temps, vous pouvez raccourcir la durée de chaque posture ou sélectionner seulement quelques postures.

Cependant, que vous ayez 10 minutes ou 1 heure, il est tout de même important de garder la structure de la séance avec ses 4 temps.

 

MEDITATION

En tailleur ou sur les genoux, les yeux fermés, les mains sur les genoux avec les paumes vers le plafond, on s’accorde un moment pour se déconnecter de l’extérieur, de sa journée et pour se connecter doucement à son intériorité, à sa respiration et à son corps et à son instant présent.

Yoga-Respirationyogi-Cocooning.png

Respiration yogique :

Pour s’aider à ralentir on pratique la respiration complète. Elle amène à la détente et permet une réelle prise de conscience de sa respiration, de son corps et de son instant présent.

Pour la réaliser, on commence par observer sa respiration abdominale en plaçant ses mains sur son ventre et e, observant celui-ci se gonfler et se dégonfler au rythme de la respiration. Puis on déplace ses mains sur ses côtes pour observer sa respiration thoracique avec ses côtes qui s’ouvrent et se resserrent.

Et enfin, on place les mains au niveau de ses clavicules pour observer la poitrine se soulever et s’abaisser.

Une fois, chaque respiration observée, on les unit sous forme de vagues tout en replaçant ses mains sur ses genoux. Ainsi, à l’inspiration, on crée une vague ascendante, en observant le ventre se gonfler, les côtes s’écarter et la poitrine se soulever. Sur l’expiration, on crée alors une vague descendante, en observant sa poitrine s’abaisser, ses côtes se resserrer et son ventre se dégonfler. On reste autant de temps qu’il nous faut dans cette observation.
 

Intention initiale :

Afin de donner du sens à sa séance, on crée une intention qui va nous guider tout du long.

Par exemple, on peut, tout simplement, s’inviter à lâcher-prise, ou décider de dédier sa pratique à une personne qu’on aime ou encore décider d’évacuer telle pensée ou tension de son corps et de son mental.

J’aime tout particulièrement lier mon intention à ma respiration c’est-à-dire qu’à chaque inspiration, je m’invite à me connecter à mon énergie positive et à chaque expiration, je m’invite à la diffuser dans tout mon corps et donc à relâcher ce corps.


POSTURES

  • Réveil musculaire :

Afin de ne pas se précipiter (car avec cette séance, on fait l’éloge de la lenteur), on commence par des mouvements qui détendent en douceur des zones très souvent tendues et contractées par le stress ou par nos mauvaises postures devant les ordinateurs.

On procède ainsi à des mouvements de tête : tête tournée de chaque côté, tête penchée de chaque côté puis tête de bas en haut. On peut également vers des demi-cercles ou des cercles complets. A vous de voir ce qu’il vous convient.

Pour le roulement d’épaules, on le fait au moins 3 fois vers l’avant et vers l’arrière en synchronisant le mouvement à sa respiration : on inspire en levant les épaules et on expire en les roulant dans un sens puis dans l’autre.

Yoga-positiondel'enfant-Cocooning.png

Flexion avant / Enfant :

En tailleur, on laisse glisser doucement ses mains vers l’avant tout en gardant le contact des ses ischions avec le sol. On ferme les yeux et on relâche la tête, la nuque, les épaules et les bras. Si on est sur les genoux car le tailleur n’est pas confortable, on s’installe doucement dans la posture de l’enfant le front au sol.

Et on profite de cette flexion avant pour se recentrer, écouter le son de sa respiration, observer ses émotions qui surgissent, étirer le dos. On se rappelle également son intention de départ en invitant son corps à lâcher-prise à chaque expiration.

Chat-Vache :

Yoga-Chat vache- Cocconing.png

On s’installe dans la posture de la table à quatre pattes au sol, avec les mains sous les épaules, les genoux écartés de la largeur des hanches et les dessus de pieds au sol.

Sur une expiration, on pousse bien les mains sur le sol, les bras étirés, pour arrondir le haut du dos en rentrant le menton, le ventre et le coccyx. Puis sur une inspiration, la poitrine donne le mouvement en venant s’ouvrir vers l’avant, sans accentuer la courbure naturelle du bas du dos et en continuant de bien étirer bien les bras. On enchaîne avec douceur et lenteur pendant plusieurs respirations afin de bien réveiller sa colonne.

 

Chien tête en bas :

Yoga-Chien tête en bas- Cocooning.png

Depuis la posture de la table, on ancre les orteils dans le sol et on pousse les pieds sur le sol pour pousser le bassin vers le haut tout en étirant le dos dans la continuité de ses bras.

Pour s’assurer que son dos est bien droit et étiré, on vient sur les orteils avec les genoux pliés en amenant le bas du ventre vers le haut des cuisses. On pointe les ischios vers le plafond et on repousse le poids du corps vers les pieds.

A partir de là, on peut faire du sur-place en étirant une jambe puis l’autre tout comme on peut venir réveiller ses hanches en se déhanchant d’un côté puis de l’autre.

On finit par s’installer dans la posture en choisissant selon ses possibilités de plier ou de tendre ses jambes. On profite de cette posture pour étirer son dos et le renforcer tout en se donnant un coup de boost en terme d’énergie positive !

Yoga-Fente basse-Cocooning.png

Fente basse :

Depuis le chien tête en bas, on envoie la jambe droite vers l’avant en plaçant son pied droit entre les mains. On repose le genou gauche au sol et on retourne le pied gauche au sol. Si besoin, on place un coussin sous son genou gauche. On s’assure que le genou droit est bien au-dessus de son talon droit avant puis on place ses deux mains sur ce genou avant.

En se redressant, on active son bas du ventre pour protéger son bas du dos. On ouvre sa poitrine en prenant soin de relâcher ses épaules et on s’installe dans la posture pour plusieurs respirations.

On amène son attention et sa respiration dans ses hanches qu’on relâche vers l’avant et vers le sol afin d’étirer le psoas de la jambe gauche et de l’alléger de toute la négativité qui a tendance à s’accumuler dans ce « muscle de l’âme ». Si le mental s’active un peu trop dans cette posture qui peut être intense physiquement, on ramène son attention sur sa respiration pour rester bien ancré à cet instant présent. A chaque inspiration, on continue d’allonger la colonne et d’ouvrir la poitrine. A chaque expiration, on relâche les hanches vers l’avant et vers le sol.

Puis on repasse en chien tête en en bas pour bien étirer tout le corps avant d’enchaîner de l’autre côté avec le pied gauche entre les mains et le genou droit au sol.
 

Pigeon :

Yoga-Pigeon-Cocooning.png

Depuis le Chien tête en bas, on amène son genou droit au sol derrière son poignet droit puis on ouvre son genou droit en plaçant son pied droit devant sa jambe gauche.

On s’assure d’avoir les hanches bien équilibrées sur la même ligne. Si on ressent trop d’intensité dans la hanche droite ou dans son genou droit, on ajuste sa posture en se redressant sur un coussin placé sous son fessier droit.

On s’installe alors dans la posture en laissant glisser son buste vers l’avant.

L’attention tournée sur sa respiration, on évacue ainsi les tensions dans les hanches et dans son bas du dos.
On repasse doucement dans la posture du Chien tête en bas pour étirer tout le corps avant d’enchaîner de l’autre côté avec une flexion avant sur la jambe gauche pliée.
 

Yoga-tête de vâche-relax-cocooning.png

Tête de vache version relax :

Assis au sol, on place son genou gauche au-dessus de son genou droit en retournant les dessus de pieds au sol. Si cela nous est difficile, on surélève ses fessiers en s’installant sur un coussin, ce qui mettra également moins d’intensité dans les hanches.

Puis dans cette version relax, on laisse le dos s’arrondir en se relâchant vers l’avant. La tête peut venir se poser sur son genou ou sur un coussin et le ventre sur la cuisse. On s’assure que ses bras, épaules et nuque sont détendus.

Puis on s’installe dans la posture en promenant notre regard intérieur sur nos hanches et notre bas du dos qu’on invite au relâchement grâce à sa respiration complète.

On fait la même chose de l’autre côté avec le genou droit au-dessus du genou gauche


Pince :

yoga-pince-charrue.png

Assis au sol, les jambes tendues et relâchées devant soi, on se laisse doucement glisser vers l’avant en laissant le dos s’arrondir (car on est en mode relax total) et en plaçant les paumes de mains vers le plafond pour bien relâcher ses bras et ses épaules.

Afin de se sentir confortable dans cette posture, on peut placer autant de coussin qu’on veut sur ses jambes pour y reposer son ventre, sa poitrine et son front. Et dès qu’on sent que le corps se relâche un peu plus, on peut enlever un coussin ou le pousser devant soi pour nous permettre d’aller un peu plus loin dans la posture et profiter de l’étirement profond du bas du dos.

  • Demi pince :

La petite différence par rapport à la posture précédente est qu’on vient placer un pied à l’intérieur de la cuisse de la jambe opposée en créant un angle droit afin de travailler en plus à l’ouverture des hanches. Le genou plié peut reposer sur un coussin.
 

Charrue :

Yoga-Charrue-Cocooning.png

Allongé au sol, sur le dos, les genoux contre la poitrine, on soulève son bassin pour amener ses pieds derrière la tête au sol avec les jambes tendues ou ses genoux pliés sur son front. Au choix, les mains peuvent rester soutenir le dos ou reposer au sol, les bras tendus.

La colonne est maintenue étirée afin de relâcher les tensions dans le haut du dos. Si trop intense pour la nuque ou inconfortable d’être en inversion, on passe à la posture suivante.

On profite également de ce repli sur soi pour écouter le son de sa respiration et observer ses émotions.

 

Happy baby :

happy-baby-yoga-cocooning

Allongé au sol, sur le dos, on attrape chaque gros orteil avec son index et majeur. On place alors le dos bien à plat au sol, avec le sacrum au sol et les épaules bien relâchées. On dirige le dessous des pieds vers le plafond avec les genoux pliés puis on bascule à son rythme d’un côté puis de l’autre.

On profite de ce basculement qui permet un automassage du bas du dos afin de relâcher les dernières tensions.

 

torsion-yoga-cocooning

Torsion au sol :

Depuis le Happy Baby, on bascule les deux genoux d’un côté tout en relâchant les épaules sur le sol. On ouvre le bras opposé en tournant la tête de ce côté-ci. On ferme les yeux et on se laisse aller. Seule la gravité travaille. 

Quand on le souhaite, on réalise la posture de l’autre côté.

 

Relaxation

Déesse du sommeil :

Allongé sur le dos, on amène les dessous des pieds l’un contre l’autre en laissant aller les genoux de chaque côté. Les bras sont écartés du corps, avec les paumes vers le plafond.

On laisse aller le poids du corps sur le sol pour relâcher les tensions du bas du dos et des hanches. Si l’ouverture des hanches est trop intense, on éloigne ses pieds de son bassin ou on s’installe directement dans Savasana.

Et comme on est en mode Cocooning, on n’hésite pas à se glisser sous un plaid.


Savasana :

Allongé sur le dos, les jambes tendues avec les pieds relâchés de chaque côté. Pour se sentir confortable dans la posture et éviter la pression liée à la courbure naturelle du bas du dos, on utilise des coussins. Il suffit de les installer sous ses genoux pour permettre d’ancrer le bassin et le bas du dos à plat au sol.

On s’assure de bien éloigner ses épaules des oreilles et de la mettre bien à plat.

On écarte les bras du corps avec les paumes des mains vers le plafond.


Body scan :

Pendant ces deux postures de relaxation, il peut être utile de vous autoguider en pratiquant un body scan. C’est une technique de relaxation efficace pour atteindre une détente totale.

On prend alors le temps d’observer, de visualiser et de ressentir chaque partie de son corps. On peut se concentrer seulement sur les points de contact du corps contre le sol.

Pour s’aider, on commence par les orteils d’une jambe, puis tout le pied et on remonte toute la jambe de ce même côté. Une fois fini, on recommence la même observation en partant des orteils de l’autre pied. Une fois les jambes finies, on se concentre sur son bassin et on remonte doucement le long de sa colonne. L’observation continue d’une épaule jusqu’au bout des doigts, d’un côté et de l’autre. Puis on observe sa tête relâchée au sol et on détend les traits de son visage.

A chaque étape de son body scan, on peut utiliser son intention initiale. A l’inspiration, on se connecte à son énergie positive, à l’expiration, on la diffuse doucement dans cette zone du corps afin de relâcher les tensions.

On profite de ce moment pour s’abandonner totalement. Et dès qu’on s’aperçoit que son mental est partie ailleurs, on ramène doucement son attention sur sa respiration et sur son corps avec bienveillance.
 

Intention finale :

Une fois sortie en douceur de sa posture de relaxation, on prend le temps de clôturer comme il se doit cette séance de Cocooning. Pour cela, on s’assoit en tailleur ou sur les genoux avec les mains en prière. On repense à son intention initiale et on s’invite à la faire perdurer en dehors du tapis, dans sa vie quotidienne : garder avec soi cette belle connexion à sa respiration, à son corps et à son instant présent. Et dès qu’on sentira un stress nous envahir, on fermera les yeux pour plonger dans notre cocon intérieur en pratiquant une respiration profonde.

Un grand merci à Elodie pour cet article ! Retrouvez la lors de nos cours Cocooning le mercredi 19h30 et le dimanche à 18h30 et sur son blog ici  
 

LA #OLYBEFAMILY 💫
 

Découvrez notre Instagram ici 👇

💥 Séance de Yoga Détox en vidéo !

Entre Noël, le jour de l’An, l'épiphanie... Ces derniers temps vous avez sans aucun doute mangé et peut être bu plus que de coutume… Et vous avez bien raison !

giphy-downsized.gif

Foie gras, saumon, huîtres, charcuteries, dinde, tartiflettes, bûches, chocolats, galette des rois et autres douceurs, ont dû croiser votre chemin ! Mais maintenant, ce dont vous révez c'est un peu de légéreté pour continuer l'année...

Ne vous inquiétez pas les Bees, on est là pour vous aider à prendre soin de vous, en douceur !

👉 Dans cet article, nous vous proposons une séance de Yoga détox en vidéo, avec 1 exercice de respiration et 6 postures très efficaces !

Le yoga détox quèsaco ?

Le yoga détox est un yoga dit « dynamique » qui permet, grâce à des mouvements et des postures spécifiques de détoxifer le corps et d'apaiser l'esprit. 

Chaque partie du corps est étirée puis compressée, afin de participer à l'élimination du surplus d'acide lactique à l'origine des douleurs musculaires et de la fatigue générale !

Pourquoi vous y mettre ? 

Une séance de yoga vous permettra d’être détendu, décontracté, et de ressentir un sentiment de bien-être et de plénitude. 

Les premiers mouvements du yoga détox, permettent de travailler le souffle via un exercice de respiration profonde, dans le but d'oxygéner le sang et de régénérer les cellules. Au fur et à mesure de votre pratique, vous pourrez constater une amélioration de votre digestion et de votre sommeil, une réduction de votre stress et cela vous aidera également à perdre quelques kilos superflus. 

Vous pouvez commencer doucement, d'abord une fois par semaine, puis si cela vous plaît, vous pouvez ajouter une à deux séances.

C'est parti ! 💫

Un grand merci à Carole 💕 Retrouvez la tous les samedis matins chez OLY Be pour 1 cours de HIIT YOGA puis un cours de YOGA Energy Boost !

👉 Et sur les réseaux : www.smootheries.fr ou ici !

🎵 Retrouvez également la musique de la vidéo sur notre playlist OLY Be

 

LES Détails de la séance

- Commençons par l’exercice de respiration appelé Kapalabhati, un pranayama considéré comme très énergisant, et qui apporte de la chaleur.  

On commence par une grande inspiration et une grande expiration, pour vider entièrement les poumons. Puis on prend une petite inspiration (les poumons sont à moitié pleins) et on expire par saccades, par le nez, de manière assez puissante. L'inspiration se fait automatiquement, elle est très superficielle. Le thorax reste immobile : c'est le diaphragme et la sangle abdominale qui sont engagés (on peut mettre les mains sur le ventre pour le sentir s'abaisser et se soulever). 

Réaliser des cycles de 10 à 50 respirations (tant que cela reste confortable). 

- Enchainons ensuite sur 6 postures détox (du corps, et de l'esprit !) :

  1. Seated Twist, un twist assis que vous pouvez tenir sur 2 à 3 respirations,

  2. Alternance Planche / Chien tête en bas pour un réchauffement en douceur,

  3. Twisted Chair Pose, la chaise twistée, tenir 1 ou 2 respirations de chaque coté,

  4. Twisted Lunge, la fente twistée, que l'on peut enchainer directement après une chaise twistée ! Tenir environ 2 respirations de chaque côté,

  5. Lézard, l'idéal est de le tenir 1 à 2 min de chaque côté pour un effet détox maximal ! Cette posture permet une détox émotionnelle : c'est dans les hanches que l'on stocke toutes nos émotions... :)

  6. Lying twist, le twist allongé, tenir 5 respirations de chaque côté.


Et pour en découvrir davantage sur le Yoga Détox, on se retrouve mardi 1er janvier à 15h pour un Atelier Spécial Détox Post-Fêtes ! ⚡

À très vite sur vos tapis ! 

La #OLYBeFamily 💫

Yoga : et si on le faisait dans l'eau !

En plein mois d’août, si certains courageux sont encore au bureau, d’autres plus chanceux sont quelque part au soleil, les pieds dans l’eau à siroter un cocktail ! Et c’est tout le mal qu’on vous souhaite ! Pas toujours facile dans ces conditions de continuer à pratiquer assidument et puis on ne peut pas tous voyager avec son yogamat sous le bras … Mais pas d’excuse valable !!

Savez-vous que l’on peut faire du yoga même dans l’eau ! L’été est justement la saison parfaite pour retrouver le contact de l’eau. Élément de la détente par excellence, l’eau, quand elle est associée au yoga, aide à la relaxation et au lâcher prise.

Mary, notre professeure certifiée de Yoga & Pilates, en savasana dans l'eau !

Mary, notre professeure certifiée de Yoga & Pilates, en savasana dans l'eau !

Pratiquer le yoga dans l’eau offre la possibilité d’expérimenter des sensations nouvelles, d’apprendre à respirer, à flotter et à chercher son équilibre.

Chez OLY Be on vous dit tout, et pas besoin de tapis ou de yoga pants, juste vous et votre maillot de bain (ou pas, ça, c’est à vous de voir ;-) !).

Yoga aquatique : les bienfaits

Le mot « yoga » vient du terme sanskrit « yuj » qui signifie « union ». La proposition du yoga n’est autre que de se réunir avec nous-même encore et encore. Dans l’eau, ce sentiment est décuplé. Si l’on part du principe que l’océan est à l’origine de la vie sur Terre, que nous sommes composés pour sept dixième d’eau et que nous grandissons tous pendant neuf mois dans les eaux protectrices et nourricières du liquide amniotique, quoi de plus naturel que de vouloir s’immerger dans l’eau ?!

La version aquatique, en reprenant les postures du yoga classique, apporte donc un petit plus à celle-ci. Elle rééquilibre les énergies, assouplit et améliore la posture et surtout elle permet de relâcher les tensions. Quel bonheur de se laisser flotter ainsi dans la mer ou la piscine ! Imaginez-vous dans la posture de l’arbre ou en écart facial sans avoir à vous soucier de votre équilibre, sans jamais perdre pied ! En flottant dans des asanas, on lâche prise complètement et l’on se trouve dans un état d’abandon où l’on ne fait pas qu’exécuter une posture mais où l’on EST réellement dans la posture. Dans l’eau, pas de tergiversations possibles, on est obligé d’être présent dans la posture à 100%, si l’on n’étend pas bien les jambes, on coule ! En pratiquant dans l’eau, on est donc plus à l’écoute de notre corps mais surtout, on développe la notion d’intentionnalité du mouvement et l’on peut ainsi plonger dans un état méditatif intense.

Au départ, il faut bien sûr se familiariser avec cet élément et trouver son équilibre dans ce nouvel état de gravité. L’eau peut faire peur, son caractère mouvant, instable rappelle le mouvement de la vie, un état inconstant où rien ne dure… Une fois les premières inquiétudes passées, le yoga dans l’eau booste la confiance en soi et aide à apprivoiser ses peurs, notamment la peur de l’eau ! Et ses bienfaits sont les mêmes que lors d’un cours de yoga classique, mais le risque de blessure en moins ! Les mouvements sont facilités grâce à la poussée d’Archimède, et sont plus agréables à réaliser dans l’eau. Mais attention, ça reste sportif ! L’Aqua-Yoga est l’une des formes du yoga dit « tonique », qui demande une grande sollicitation des muscles pour pouvoir tenir en équilibre dans l’eau. C’est un peu le top non ? On fait du sport tranquillement dans l’eau !! De quoi se donner bonne conscience pour l’apéro du soir :p !

Challenge de plus : pratiquer sous l'eau!

Challenge de plus : pratiquer sous l'eau!

Et concrètement, comment on pratique ?

Allongé sur le ventre ou sur le dos (vous pouvez même mettre un masque !). Tout d’abord, vous expirez bien profondément, prélude essentiel, qui permet d’évacuer le stress et d’ouvrir la cage thoracique. En position allongée, vous pouvez créer des mouvements d’ondulation, en décrivant une vague avec vos mains, vos pieds ou votre bassin. Puis, effectuez des spirales avec le corps, alternant position ventrale et dorsale. Respirez bien tout au long de cet échauffement. Ensuite, laissez libre cours à votre créativité : posture de l’arbre, posture de la montagne, écart facial etc… et terminez par un petit moment de méditation immergée au fond de l’eau, rien de mieux pour se vider la tête, ou par un savasana aquatique !

Et si par chez vous, la mer est trop fraîche et que vous rechignez à vous mettre à l’eau, il y a d’autres façons de pratiquer en étant en contact avec l’eau ! Profitez de l’été pour tester le Stand-up paddle yoga ou le Sup-yoga : moins de risque d’être mouillé (en tous cas c’est une bonne motivation pour garder l’équilibre à tout prix !) et tout aussi amusant et relaxant !

Allez, à l'eau les Yogis ;)

✈ Yoga & Flight : 5 postures pour se détendre dans l'avion

Bientôt les grandes vacances, signe de farniente, plage et bronzette… Souvent avant d’atteindre son petit coin de paradis, la première étape est de se glisser dans le siège d’un avion… Soyons honnête si l’on pouvait simplement se téléporter cela serait plus agréable !!

Mais comme nous ne sommes qu’au XXI siècle, en attendant nous avons des petites astuces ultra simples à appliquer… 

Jennyfer, notre professeur de yoga, vous a préparé des postures de Yoga à effectuer dans le siège de l’avion qui vous mènera à votre destination de rêve… (et promis, sans avoir l'air trop perché dans l'avion) : un exercice de respiration pour commencer, 4 postures à réaliser depuis son siège puis une posture à réaliser en sortant pour s'ancrer dans le nouveau lieu !

Alors si vous partez bientôt en vacances et que le trajet en avion vous embête… Cet article est fait pour vous ! Pour apprendre à vous détendre, à apprécier l’instant présent et à savourer cette première étape des vacances… 
 

1 - Respiration : Ancrez-vous ici et maintenant

3.png

 

Comment faire ?
- Assis le dos droit
- Les deux pieds en contact avec la terre
- Les yeux fermés et la main droite sur le cœur, main gauche au niveau du nombril
- Toujours uniquement avec le nez : inspirer, gonfler la poitrine, déployer la cage thoracique,
- Puis expirer, une légère pression au niveau du nombril pour qu’il vienne se glisser vers la colonne vertébrale
- Inspirer sur 3 temps puis expirer sur 5 temps, (à reproduire 10 respirations) 

Quels sont les bienfaits ?
Cet exercice de respiration permet d’éliminer les tensions et de relâcher son attention, tout en alignant et allongeant la colonne vertébrale (ça fait du bien quand on est mal assis!).
 

2 - La posture du chat

Lapostureduchat.png

On commence avec cette première posture, le chat, facile à réaliser assise sur son siège (et oui, on évite les postures sur la tête pour ne pas affoler les autres passagers !).

Comment faire ?
- Assis confortablement sur le siège
- Attraper vos coudes avec vos mains, les pouces à l’intérieur des coudes
- Déposer les avants bras sur les genoux
- Relâcher la nuque le regard vers le nombril
- Arrondissez la colonne vertébrale, et respirer 

Quels sont les bienfaits ?
Cette posture assouplit la colonne vertébrale, permet de se recentrer sur soi et de s’ancrer dans l’instant présent.
 

3 - La posture de la vache

posturedelavache.png

Comment ?
- Assis confortable sur le siège
- Attraper vos coudes avec vos mains, les pouces à l’intérieur des coudes
- Déposer les avants bras sur les genoux
- Le regard vers le ciel, en cambrant la colonne vertébrale, ouverture de la poitrine

Quels sont les bienfaits ?
- Ouverture du plexus solaire, crée de l’espace le long de la colonne vertébrale
- Étire la colonne en douceur, permet de détendre tout le corps
 

4 - La posture de la torsion

Laposturedelatorsion.png

Comment ?
- Assis dos droit, pieds bien à terre
- Déposer main gauche sur le genou droit, main droite sur la hanche droite
- Regard au delà de l’épaule droite pour accentuer la torsion
- Expirer toujours plus longtemps que votre propre inspiration
- Même chose à gauche

Quels sont les bienfaits ?
Essore et draine l’ensemble des organes internes, permet de masser les intestins.
 

5 - La posture de l’arbre

Laposturedelarbre.png

Cette 5ème posture est à réaliser à la sortie de l’avion, pour s’ancrer dans le nouveau lieu :)

Comment ?
- Debout bien droit
- Déposer la voute plantaire droite le long de la jambe gauche
- Une belle ouverture de hanche
- Mains en prière devant le plexus solaire
- 5 respirations

Quels sont les bienfaits ?
- Ancrage et équilibre du corps
- Dos allongé
- Et une belle photo à prendre à l'arrivée ! ;)

 

BON VOYAGE !!

Merci à Jennyfer, professeur certifié en Yoga Vinyasa, pour cet article ! Retrouvez-là tous les samedis matins pour un cours de Vinyasa au Novotel Cergy Pontoise !

△ Yoga et sport : quels bénéfices pour les sportifs ?

Ça y est, le Printemps est là, les oiseaux gazouillent, le soleil revient (enfin !), et la motivation sportive qui nous a souvent fait défaut pendant ce long hiver revient en force. Que vous soyez en pleine préparation du Marathon de Paris, le 9 avril prochain, ou que vous vous remettiez tout doucement sur le chemin d’une vie plus saine, OLY Be vous donne de bonnes raisons de combiner sport et yoga.

De prime abord, et dans l’imaginaire collectif, le sport et le yoga sont souvent perçus comme étant des pratiques opposées, répondant à des logiques, à des philosophies différentes. Il existe, c’est vrai, des différences fondamentales entre ces deux activités. L’objectif de la pratique du yoga, contrairement à celle d’un sport, ne vise pas à dépasser ses limites et améliorer ses performances. Le yoga, puisqu’il implique un travail de concentration sur le mental, ouvre d’autres perspectives (connaissance de soi, découverte du corps énergétique, accès à l’intériorité…). Pourtant, si le sport et le yoga n'attirent pas forcément les mêmes publics, ils se complètent harmonieusement. Les sportifs auraient même tout à gagner à pratiquer le yoga. 

==> La pratique régulière du yoga : 

  • Améliore la posture, l’équilibre et l’alignement

Le yoga met l’accent sur l'alignement du corps, le renforcement et l'assouplissement du dos. On finit donc naturellement par se tenir plus droit ! Une pratique régulière permet de dénouer les tensions du haut du dos, de renforcer la zone dorso-lombaire et la sangle abdominale. Les postures d’équilibre quant à elles permettent d’améliorer la sensibilité proprioceptive qui permet au cerveau d'ajuster la position et les mouvements du corps dans l'espace. De fait, on effectue des mouvements plus précis tout en minimisant les risques. 

yoga-sport.jpeg
  •  Assouplit et renforce les muscles et les articulations

Certains sports, la course à pied par exemple, ont tendance à solliciter certains muscles plus que d’autres. A force de contractions répétées, ces muscles vont se raccourcir, se durcir. Le yoga pratiqué de manière régulière va permettre de les étirer et de les allonger. Les postures vont permettre de libérer les tensions musculaires et redonner de la souplesse et de l’élasticité à vos muscles. En prenant soin d’étirer ces muscles vous allez aussi prendre soin de vos articulations. Elles vont pouvoir conserver leur souplesse et même en gagner, seront renforcées et plus enclines à supporter les chocs.

  • Développe sa force, tonifie et renforce sa résistance musculaire

La tenue de posture pendant un certain temps va accroître l’endurance musculaire et la propension à réaliser des efforts. Les muscles profonds vont être renforcés, ceux-là même qui apportent de la stabilité et de la résistance. 

  • Booste le mental et la concentration 

Le yoga, grâce à la respiration synchronisée avec les mouvements, l’alignement du corps ou encore les contractions de certaines parties du corps pendant les postures, améliore la capacité à se concentrer et à canaliser son énergie afin de l’utiliser de manière plus apaisée. On apprend à « lâcher prise », à vivre pleinement le moment et ainsi à mieux gérer le stress. Le yoga apporte la force mentale nécessaire à toute activité sportive. Lorsque l’on “souffre” pendant un effort physique, on se dit souvent que : "c’est dans la tête". Sur ce point, le yoga nous aide à conserver cette ténacité pendant l’effort tout en ayant conscience des limites du corps.

  • Diminue le risque de blessure en apprenant à connaître ses limites

Alors que les sportifs cherchent sans cesse à aller plus loin dans la performance physique quitte à se brutaliser, le yoga apporte une meilleure compréhension du corps. Un sportif pratiquant régulièrement le yoga saura beaucoup mieux écouter son corps, doser ses efforts et sera capable de réagir au mieux par rapport à ses besoins

De plus, une séance de yoga pratiquée après l’activité physique, aidera à réoxygéner les tissus musculaires en réparant d’éventuels microtraumatismes et en rallongeant les fibres musculaires, évitant de fait les risques de blessures. 

yoga-sport.jpeg
  •  Optimise ses performances

En travaillant la souplesse, la coordination, l’endurance et l’équilibre, les asanas vont permettre d’améliorer les performances physiques dans la pratique sportive. Les mouvements seront plus précis et plus fluides, le niveau d’énergie décuplé permettra au sportif de gagner en vitesse et en puissance. Le travail sur le souffle va aussi contribuer à optimiser les performances sportives, à partir des exercices de pranayama qui développent la respiration constante et profonde, en exploitant ainsi au mieux la capacité pulmonaire. Avec une pratique régulière, l’endurance augmente : les points de côté, les nausées et autres étourdissements dus à un manque d’oxygène seront ainsi évités.


Pour cet article, nous avons demandé à Charlotte, professeur de yoga pour OLY Be et triathlète, de nous proposer un enchaînement de 10 min de yoga à faire après chaque sortie de course à pied. Nous proposons de garder chaque posture pendant deux minutes. Il est important de se concentrer sur sa respiration, lente et profonde pour permettre une pleine détente des muscles. L’inspiration et l'expiration se font par le nez. 
 

1 : LE SALUT LES MAINS LEVÉES

yoga-sport.jpeg

☞ Comment faire ? 

Inspirez et levez les bras latéralement, en tournant les paumes vers le haut. Les paumes se font face et les doigts essayent de rejoindre le ciel. Ouvrez la cage thoracique, décontractez la nuque et relâchez les trapèzes. Cambrez légèrement le dos au niveau des dorsales. Concentrez-vous sur votre souffle : respirez profondément ou inspirez profondément en ouvrant la cage thoracique.

☞ Quels bénéfices ?

Cette posture permet d’étirer tout le corps, elle détend les organes et améliore le système digestif. Cette asana booste la capacité pulmonaire et améliore la circulation du sang. Elle contribue également à améliorer la posture et aide même à soulager l’anxiété.
 

2- LA CICOGNE

yoga-sport.jpeg

☞ Comment faire ? 

Ayez les pieds joints, tendez les jambes, fléchissez le corps vers l’avant des mains et portez le front en contact avec les genoux, sans que ces derniers fléchissent. Dirigez votre attention à l’endroit du plexus solaire. Respirez à l’aise et librement pendant la flexion quand la posture vous sera devenue familière.

☞ Quels bénéfices ?

Cet exercice renforce puissamment les muscles abdominaux et étire harmonieusement les muscles dorsaux. D’une manière générale, comme toute posture en flexion avant, cette posture combat efficacement la constipation. Elle amincit les hanches et assouplit la colonne vertébrale dans le sens de la flexion. 
 

3 : LE CHIEN TÊTE EN BAS, JAMBE LEVÉE

yoga-sport.jpeg

☞ Comment faire ?

Levez la jambe vers ciel en gardant les hanches alignées à partir de la posture classique du chien tête en bas.

☞ Quels bénéfices ?

Cette posture renforce l’ensemble du corps. N’oubliez pas de pratiquer avec l’autre jambe par la suite.
 

4 : LE CROCODILE, JAMBE LEVÉE

yoga-sport.jpeg

☞ Comment faire ?

Depuis la posture Eka Pada Adho Mukha Svanasana, descendre en Chaturanga regard droit devant, les coudes vont vers l’arrière les coudes frôlent les côtes, on garde un angle à 90 degrés avec les coudes, les bras sont ecartés à largeur des épaules, ne pas descendre trop bas pour maintenir l’angle à 90 degrés.

☞ Quels bénéfices ?

Cette posture favorise l’équilibre, la souplesse et renforce la colonne vertébrale
 

5: LE COBRA

yoga-sport.jpeg

☞ Comment faire ?

Couché sur le ventre, paumes des mains au sol, sous les épaules, expirez à fond. Inspirez lentement en levant la tête et le tronc avec extension des bras. Contractez les muscles dorsaux. Contractez les muscles dorsaux. Evitez de porter le poids du corps sur les bras, qui ne doivent servir qu’à vous empêcher de tomber face contre terre. Les jambes doivent rester molles durant l’exercice. Le bas-ventre collé au sol, c’est le tronc seul qui doit être sollicité à sa base. Portez la tête haute. Accentuez le redressement en appuyant légèrement sur la tonification des muscles dorsaux et abdominaux de la ceinture.

☞ Quels bénéfices ?

Le système nerveux entier profite de cette Asana (posture) du cobra, la tonification nerveuse est poussée à un degré optimum. Les muscles droits de l’abdomen sont tendus et le sang est propulsé vers l’épine dorsale. Il afflue vers les reins dès l’abandon de la posture.

 

Merci à Charlotte Ménard, professeur certifié en Yoga vinyasa, ashtanga et hatha pour sa contribution à cet article !

Retrouvez Charotte tous les lundis à 19h30 pour un cours OLY Be de Yoga Vinyasa au Novotel de la Défense! Prochain cours le 27 mars 2017 en cliquant ici. 

Instagram Charlotte : charlotte_yoga_paris
Instagram OLY Be : oly.be
 

△ Yoga spécial dos : 6 postures pour vous réconcilier avec votre dos !

Savez vous que la douleur est un signal d’alarme des exagérations de notre corps ? Quand nous avons mal, nous sommes obligés de prendre conscience, d'aller voir ce que notre corps nous crie. Ainsi le dos est le soutien et le support de la vie. C’est l’endroit qui me protège si je me sens impuissant face à une personne ou à une situation. Raideurs dorsales, vertèbres déplacées, cervicales douloureuses, hernie discale, autant de signaux qu'il faut savoir prendre en compte. 

Un mal de dos indique que je veux peut-être me sauver de quelque chose en le plaçant derrière moi. Car c'est avec mon dos que j’enfouis les expériences difficiles à supporter. J’y mets tout ce que je ne désire pas voir ou laisser voir aux autres, jouant ainsi l’autruche. Il cache donc ainsi mon passé, tout ce qui est inconscient ou inconnu. Par différence un dos souple et fort, indique une souplesse mentale certaine et une grande ouverture d’esprit.

yoga-dos.jpg

De nombreuses raisons expliquent nos fréquents problèmes de dos : nos modes de vie nous poussent à être de plus en plus sédentaires et nous utilisons notre voiture même pour les petits trajets; les écrans nous accaparent, nous passons beaucoup de temps devant l'ordinateur, le portable, la télévision, la console de jeux qui favorisent de mauvaises positions (dos courbé, affaissement). Notre sommeil (mauvais sommier ou matelas de mauvaise qualité) et notre alimentation (plus ou moins carencée) peuvent aggraver le phénomène. Le stress, les émotions et les tensions non exprimées, s’impriment dans le corps à commencer par le dos.

Le Yoga est une pratique qui agit sur les causes et les conséquences. Il ramène la personne à son corps. Une pratique régulière est idéale pour prévenir les douleurs, entre autre du dos et décontracter la colonne vertébrale. Car se réconcilier avec son dos, c ‘est aussi s’aimer, s’accepter et prendre du temps pour soi. Le yoga permet de muscler la sangle abdominale en profondeur et d’étirer l’arrière des jambes. Ainsi, le corps n’a plus à être porté par les lombaires.

Pendant le cours de yoga, vous allez prendre conscience de votre corps avec joie, rétablir la symétrie gauche-droite, équilibrer votre souffle. Vous allez prendre possession de votre territoire corporel. Vous allez aussi vous sentir en sécurité grâce aux mesures de protection. En effet, certaines postures sont aménagées pour éviter d’endommager votre dos et tout est fait pour que vous ne forciez jamais vos mouvements et que vous respiriez bien pendant la pratique des exercices. 

Voici 6 postures de Yoga efficaces pour soulager le mal de dos : 

 

1 - La torsion allongée

yoga-torsion-dos.jpg

 

☞ Comment faire ? 

Position de départ: couché sur le dos, bras en croix, jambes formant une angle de 90° avec le tronc et pieds collés surélevés. Plier les jambes vers la poitrine. Poser les genoux au sol d'un côté et tourner la tête de l'autre. Les épaules sont maintenues au sol.

Ramenez les genoux au centre et recommencez de l’autre côté. 

☞ Quels sont les bénéfices ? 

- Relâche les tensions dans la colonne vertébrale.

- Ouvre la cage thoracique.

- Étire les muscles du dos et du fessier.

- Renforce les muscles obliques des abdominaux.

 

2 - La posture de l'enfant

yoga-enfant-dos.jpg

 

☞ Comment faire ? 

Position de départ: agenouillée, fesses sur les talons.
Pencher le corps vers l'avant jusqu'à ce que le front et le nez touchent le sol. Portez votre attention sur ce qui se passe en vous, en profondeur et laissez votre corps se détendre. Allonger les bras relaxés vers l'arrière, près du corps. Les genoux peuvent être légèrement écartés, pour faciliter la flexion, et les bras doivent être détendus.

☞ Quels sont les bénéfices ? 

- Étire le bas du dos, les hanches et les cuisses.

- Repose remarquablement la colonne vertébrale, les épaules et le cou.

- Contribue à une meilleure flexibilité des hanches, des jambes et des chevilles.

 

3 - La planche

yoga-planche-dos.jpg

 

☞ Comment faire ? 

Position de départ: couché sur le ventre, avant-bras à plat à la hauteur de la poitrine et légèrement plus écartés que la largeur des épaules. 
Soulever le corps en s'appuyant sur les avant-bras et le bout des pieds. Le cou, le dos et les fesses doivent former une ligne droite. Garder les abdominaux contractés.

Etirez tout le corps en poussant le sommet de la tête vers l’avant et les talons vers l’arrière. Rehaussez un peu le ventre et les cuisses pour dessiner une belle ligne droite depuis la tête jusqu’au talons. 

☞ Quels sont les bénéfices ? 

- Renforce les abdominaux profonds et le dos.

- Augmente la flexibilité des muscles des épaules et des omoplates.

- Améliore l'équilibre et la posture.

 

4 - La posture du cobra

yoga-cobra-dos.jpg

 

☞ Comment faire ? 

Allongé face au sol, jambes étendues, pieds joints, la plante tournés vers le haut. 

Les bras sont pliés, les mains posées à plat au sol, le bout des doigts affleurant l’arrondi de l’épaule, les coudes près des flancs. Poser le front au sol avant de commencer à exécuter l’asana. En s'appuyant sur la paume des mains, les avant-bras restent relaxés, utiliser les muscles dorsaux pour soulever la tête et le haut du tronc. Les yeux regardent le plus haut possible vers le plafond. Le bassin doit rester en contact avec le sol.

☞ Quels sont les bénéfices ? 

- Étire les muscles des épaules, des pectoraux, du cou et des abdominaux.

- Ouvre la cage thoracique et contribue au développement de la capacité respiratoire.

- Rend la colonne vertébrale flexible, gage de santé, de vitalité, de jeunesse.

- L’assouplissement de la colonne vertébrale améliore la statique du thorax qui s’épanouit.

- Effet psychologique, le dos courbé, les épaules engoncées créent un sentiment d’insécurité, d’infériorité. Par contre, une attitude droite, une colonne souple et musclée donnent de l’assurance.

 

5 - La posture du chien tête en bas

yoga-chien-dos-douleurs.jpg

 

☞ Comment faire ? 

Position de départ: à quatre pattes, genoux alignés avec les hanches et mains alignés avec les épaules à la largeur des épaules.

En prenant appui sur les mains et les orteils, sur une grande inspiration, allonger les jambes en poussant le bassin vers le haut et les talons vers le sol. Les bras sont allongés et le corps forme un V inversé. Selon notre souplesse, les talons seront plus ou moins près du sol. Relâchez la tête, le cou et les épaules. Laissez votre corps bouger d’un côté sur l’autre et d’avant en arrière pour s’ouvrir. Faites cinq longues respirations dans la posture. 

☞ Quels sont les bénéfices ? 

- Augmente la flexibilité des ischio-jambiers (derrière les cuisses) et des mollets.

- Améliore la circulation.

- Renforce le haut du corps.

 

6 - La flexion avant

yoga-pince-dos.jpg

 

☞ Comment faire ? 

Position de départ: debout, jambes collées et pieds joints.
En expirant, fléchir un peu les jambes et effectuer une flexion du tronc vers l'avant. Rapprocher la poitrine et le ventre des cuisses. La tête vers le sol, garder le cou et la mâchoire détendus. Les épaules et le dos sont relaxés, détendus. 

Progressivement, au fur et à mesure de l’assouplissement, relever les fesses et tendre les jambes selon vos possibilités. Et, si possible, attraper les chevilles ou toucher le sol avec les mains.

Puis, remontez en douceur, bas du dos, milieu du dos, haut du dos et la tête en dernier pour revenir à la posture de départ debout.

☞ Quels sont les bénéfices ? 

- Étire la colonne vertébrale, les muscles ischiojambiers (derrière les cuisses) et les mollets.

- Assouplit les articulations des hanches.

- Renforce les cuisses et les genoux.

 

Merci à Evelyne Sinimalé pour ce super article ! 

Evelyne est professeur de Yoga certifiée en Hatha Yoga et thérapeute.
Retrouvez-là tous les jeudis à 17h et tous les samedis à 11h30 pour un cours en petit groupe à son cabinet dans le 7ème ! 

Source : Jacques Martel.
 

 

△ Yoga Féminin : 5 postures pour équilibrer l'énergie féminine !

Lorsqu'on est une femme, notre corps vit un cycle de création chaque mois. Souvent, nous ne pensons pas à le ménager dans ces périodes, voire nous lui demandons d'être "performant" comme d'habitude, en ne tenant pas compte de l'énergie qu'il déploie. Et pourtant il est important de prendre soin de lui, particulièrement avant et pendant les règles, afin de l'aider à récupérer au mieux et à entrer dans la période de renouveau du mois suivant. Pour certaines femmes, cette période du mois peut entrainer des douleurs et des crampes, et il est difficile d'aimer ce corps qui peut faire souffrir. Il est donc important de prendre soin de lui en douceur. 

yoga-femme.jpg

Cette séance de yoga spécial femme a été conçue pour pratiquer confortablement chez soi. Elle est construite avec des postures qui permettent d'équilibrer l'énergie féminine.

Matériel à prévoir : un ou deux oreillers.

N'oubliez pas que votre corps est votre temple. Et que tout ce que vous faites pour votre corps, vous le faites pour votre esprit :)

 

1- Se retrouver : la posture de l'enfant (Balasana)

yoga-femme-douleurs.jpg

☞ Comment faire ? 

À genoux par terre, écartez vos genoux un peu plus que la largeur de votre bassin. Puis venez poser votre bassin sur vos pieds, et allonger vos bras vers l'avant, paumes des mains contre le tapis. Posez votre front par terre, et respirez profondément, en allongeant petit à petit vos inspirations et vos expirations. 

☞ Quels sont les bénéfices ? 

Cette posture permet de masser l'abdomen et les organes vitaux à l'intérieur. Plus vos inspirations et vos expirations seront longues et profondes, plus vous bénéficierez de ce massage du foie, des intestins et de tout l'abdomen. 
Cette posture permet aussi d'étirer le dos, la colonne vertébrale et les épaules. 
Si vous appuyez sur vos mains, elle permettra d'accentuer l'ouverture des épaules et de la cage thoracique. 

 

2- Se connecter au corps féminin : la vache et le chat (Bitilasana et Marjaryasana)

yoga-femme-douleurs.jpg

☞ Comment faire ? 

Venez à quatre pattes, placez les mains sous les épaules, les doigts bien écartés, et les genoux dans la largeur du bassin, sous vos hanches. Les dessus des pieds sont contre le tapis.

La première partie de cette posture est celle de la vache. Sur une inspiration, creusez le dos, baissez le ventre vers le sol, ouvrez les épaules, levez le menton et regardez vers le ciel. Puis sur une expiration, vous allez prendre la posture du chat en enroulant le dos et la tête, en poussant la cage thoracique vers le ciel et en engageant un mouvement qui vient plaquer le nombril contre la colonne vertébrale. 

Répétez ces mouvements une dizaine de fois en essayant de synchroniser vos mouvements avec vos inspirations et vos expirations.

☞ Quels sont les bénéfices ? 

Cette posture est idéale en début de pratique car elle permet d'assouplir la colonne vertébrale et de mettre le corps en mouvement pour faire circuler l'énergie. Elle assouplit l'abdomen, les hanches, le dos et les articulations. Elle stimule les organes vitaux dans l'abdomen tels que les reins. Elle permet de calmer le mental et les émotions.

 

3 - Récupérer et relâcher les tensions dans l'abdomen

yoga-femme-douleurs.jpg

☞ Comment faire ? 

Prenez votre oreiller et venez le placer entre les genoux et contre le bas ventre, les genoux sont écartés de la largeur du tapis. Votre bassin repose sur vos pieds qui se touchent à l'arrière, le dessus des pieds est contre le tapis. Puis venez poser les mains par terre à l'avant du tapis et descendre lentement le buste pour le positionner contre votre oreiller, une joue contre lui. 

N'hésitez pas à prendre deux oreillers si vous sentez qu'un seul oreiller ne suffit pas en épaisseur, et si vous sentez que ce sera plus agréable pour vos hanches. 

L'important est que vous puissiez pouvoir vous relâcher complètement contre le ou les oreillers dans cette posture. Vous devez sentir que votre bas ventre, votre abdomen et votre tête sont entièrement supportés par ces oreillers de façon à pouvoir lâcher prise avec le contact moelleux des oreillers contre l'abdomen.

Prenez cinq longues inspirations et cinq longues expirations comme cela, puis tournez la tête de l'autre côté et recommencez.

☞ Quels sont les bénéfices ? 

Cette posture permet d'étirer le dos, et de relâcher les tensions dans le bas ventre et l'abdomen. Le contact des oreillers contre le ventre permet au corps de se détendre en douceur. Cette posture permet également de laisser aller les tensions dans les hanches, en créant de l'ouverture. Il s'agit d'une posture de récupération spécialement adaptée pour les femmes.

 

4 - Masser l'abdomen et soulager le bas du dos (Jathara Parivritti)

yoga-femme-douleurs.jpg

☞ Comment faire ? 

Ramenez vos pieds ensemble sur la poitrine, joignez vos genoux l'un contre l'autre et ouvrez vos bras en croix. Basculez les genoux du côté gauche et la tête du côté droit. Sentez que vous étirez toute la colonne vertébrale, du bas du dos en haut du dos. Sentez aussi que la torsion des pieds d'un côté de la tête de l'autre étire votre abdomen. Respirez profondément avec de longues inspirations et de longues expirations, et laissez la respiration profonde masser vos organes vitaux à l'intérieur de votre abdomen.

Prenez cinq longues inspirations et cinq longues expirations, puis ramenez la tête et les genoux au centre. Changez de côté et basculez les genoux à droite et la tête à gauche en reprenant cinq longues inspirations et expirations.

Dans cette posture, veillez à ne pas forcer à avoir vos genoux au sol d'un côté et votre tête complètement tournée de l'autre. Entrez doucement dans la posture et trouvez ce qui est confortable pour votre corps. 

☞ Quels sont les bénéfices ? 

Cette posture permet d'étirer le dos sur toute sa longueur et de détendre l'organisme. Elle permet aussi de masser le bas ventre, particulièrement si vous prenez de longues inspirations et de longues expirations.

 

5 - S'ouvrir à l'énergie féminine : la déesse du sommeil (Supta Baddha Konasana)

yoga-femme.jpg

☞ Comment faire ? 

Pour entrer dans cette posture, asseyez-vous sur le sol avec les genoux fléchis et les pieds joints et à plat sur le sol. Puis allongez-vous doucement le dos sur le sol. Si vous n'avez jamais fait cette posture, il est recommandé de placer un oreiller sous votre dos, sur toute la longueur du dos, c'est à dire en partant de la base de la colonne vertébrale jusqu'à la tête. 

Placez vos mains de chaque côté du corps, les bras suffisamment écartés pour ne pas toucher votre corps. Placez vos paumes de main vers le ciel et préparez-vous à rester quelques minutes dans cette posture. 

Revenez à une respiration complètement naturelle. Si vous le souhaitez, vous pouvez vous couvrir les yeux pour faciliter la détente.

Si vous êtes en période de règles, imaginez que votre respiration est un liquide. A l'inspiration visualisez ce fluide remplissant tout votre corps, circulant et entraînant avec lui les sensations de crampes. A l'expiration visualisez les crampes, les douleurs et les tensions quittant votre corps en même temps que la respiration. Vous libérez et purifiez votre corps et votre esprit. Laissez aller l'énergie passée du mois qui vient de s'écouler. Faites de la place pour le renouveau.

☞ Quels sont les bénéfices ? 

Cette posture améliore la circulation du sang dans le bas-ventre. Elle permet également de détendre les hanches. Elle peut permettre de faciliter la digestion. Enfin elle permet de calmer le système nerveux.

 

Très bonne journée de la femme à toutes ! 

 

Merci à Céline Soularue, professeur certifié en Yoga Jivamukti (300h), pour cet article !

Retrouvez Céline tous les dimanches à 17h pour un cours de Yoga Relax OLY Be dans le 15ème ! Prochain cours le dimanche 12 mars en cliquant ici.

Instagram I Facebook  I Twitter I Spotify : celineflash 

Son site internet : www.happinessattitude.com

Langues : Français, Anglais

Livres qui l'inspirent : Le Livre des Coïncidences, L'infinie puissance du coeur, Le Pouvoir du Moment Présent

Paris QG : La Tour Eiffel, de n'importe quel endroit où elle peut la voir

 

△ Yoga Anti-stress : 5 postures pour évacuer le stress !

Vous aussi, vous êtes un peu stressé(e) ? Un peu tendu en ce moment ? C'est vrai que l'hiver se fait long (et le soleil assez rare), ça joue sur le moral ! Et avec le boulot, la vie quotidienne à gérer, la famille, etc ... on a tendance à un peu trop s'oublier et à se laisser emporter par le stress et la nervosité ! 

chill-pill-stress-yoga.jpg

Pas de panique ! Il n'existe pas de formules magiques, mais encore une fois le Yoga peut vous aider :) Dans cet article, Sarah, notre professeur certifié en Yoga Vinyasa, vous montre comment évacuer ce stress avec quelques postures toutes simples à réaliser :)  

-----

Anxiété, insomnies, tensions diverses et douleurs physiques dûes au stress... autant de maux qui se multiplient avec l'évolution de nos modes de vie modernes. Il n'est pas surprenant que le yoga soit devenu l'une des pratiques les plus fréquemment recommandées pour la gestion et la réduction du stress.

En effet, cette méditation en mouvement nous aide à mieux affronter les évènements du quotidien. Liant la respiration (pranayama) au mouvement (asanas) et introduisant la méditation, le yoga nous pousse à trouver le calme et la détente dans la contrainte imposée par les limites physiques du corps dans les postures et permet ainsi d'aborder la vie avec positivité et armés d'une force nouvelle. 

On notera aussi un parallèle entre la création d'espace dans le corps qui favorise une sensation d'espace sur le plan psychologique, stimule la confiance en soi et invite à une plus grande liberté et au dépassement de soi.

 

1 - La posture de l'enfant (Balasana)

yoga-stress-enfant.jpg

☞ Comment faire ? 

Asseyez-vous à genoux sur votre tapis, les pieds parallèles avec les ischions posés sur les talons. Inspirez et, sur l’expiration, inclinez le buste vers l'avant et relâchez complètement le haut du corps sur vos cuisses.
Vos bras sont allongés devant vous, les mains étendues et à plat sur le tapis, paumes vers le bas.

 

☞ Quels sont les bénéfices ? 

Cette posture restauratrice libère les tensions dans le dos, les épaules et la poitrine et détend en douceur les hanches, les cuisses et les chevilles.  Elle régule les systèmes nerveux et lymphatique, aide à soulager le stress et l’anxiété et encourage une respiration aisée et régulière.

 

2 - La posture du chiot étiré (Uttana Shishosana)

file7.jpeg

☞ Comment faire ? 

À partir de Balasana, faites glisser les bras allongés vers l'avant tout en décollant le bassin et avançant jusqu'à ce que les cuisses soient à la verticale et le dos cambré.
Posez le menton au sol tout en gardant les bras étirés au sol devant vous en ouvrant la poitrine, en étirant les aisselles vers les coudes et en rapprochant les triceps. 
Repoussez vos hanches vers l’arrière, ischions vers le haut et étirez la colonne vertébrale.

Revenir en balasana pour quelques respirations. 

 

☞ Quels sont les bénéfices ? 

La posture du chiot allongé permet d'étirer les épaules et d'améliorer la souplesse de la colonne vertébrale. Elle renforce les bras et le haut du dos, donne de l'énergie et revigore le corps. Enfin elle calme l'esprit et permet de soulager la tension le stress chronique. 

NB : pour rendre la posture plus confortable, on peut placer un coussin/une couverture sous le front ainsi qu'un bloc ou un bolster sous la poitrine. 

 

3 - La posture du demi-pont (Setu Bandha Sarvangasana)

yoga-stress-demi-pont.jpg

☞ Comment faire ? 

Allongez-vous sur le dos avec les bras de chaque côté du corps. Pliez les genoux et posez vos pieds bien parallèles en les écartant de la largeur de vos hanches. 

Pressez ensuite les pieds dans le sol (si possible venir en levant les talons) tout en gardant les cuisses parallèles et poussez le bassin vers le haut en enroulant du coccyx aux épaules et en poussant le sacrum vers les genoux. 

Entrelacez les doigts derrière le dos, appuyez les bras dans le sol en éloignant les épaules des oreilles et si possible resserrez les épaules et montez le haut de la poitrine vers le menton pour ouvrir le cœur. Rentrez le ventre et le menton et allongez la nuque. 

 

☞ Quels sont les bénéfices ? 

Cette posture étire la colonne vertébrale, les abdominaux, les hanches, le dos et la poitrine, renforce les cuisses et les fessiers, favorise la relaxation et soulage l'anxiété, la fatigue, les maux de tête et de dos. Elle améliore le maintien et la confiance en soi. 

NB: Pour faciliter la posture, on peut également placer un bloc en dessous du sacrum. 

 

4 - La posture du chameau (Ustrasana)

yoga-stress-chameau.jpg

☞ Comment faire ? 

Commencez à genoux sur votre tapis, avec les jambes parallèles écartées de la largeur de vos hanches et les cuisses perpendiculaires au sol.

Tournez légèrement les cuisses vers l’intérieur tout en pressant les tibias et le dessus des pieds dans le sol et en détendant le bas du dos (pubis vers l'avant et sacrum vers le bas). 

Placez vos mains sur vos fessiers avec les doigts pointés vers le bas et serrez les coudes pour soulever la poitrine tout en éloignant les épaules des oreilles. Rentrez le ventre sans bloquer la respiration. Continuez à avancer les hanches et à ouvrir la poitrine en accentuant la flexion arrière, en regardant de plus en plus haut sans casser la nuque et lorsque vous le pourrez, attrapez les talons avec les mains et dynamisez la posture en poussant sur les bras.

Remontez sur une inspiration en poussant les mains contre le bassin, la poitrine vers le haut et en allongeant la nuque au maximum. 

 

☞ Quels sont les bénéfices ? 

La posture du chameau permet de détendre la gorge et la poitrine (zones qui peuvent s'avérer très tendues en cas de stress ou de peur) et d'augmenter la capacité respiratoire par l'expansion de la cage thoracique. 

Elle tonifie et assouplit la nuque, la colonne vertébrale, les hanches et les muscles des cuisses, renforce les muscles abdominaux, et crée de l'espace entre le bassin et la cage thoracique laissant ainsi plus de place aux organes pour mieux fonctionner, stimule la glande thyroïde et les fonctions digestives.

Cette posture permet de travailler sur l'appréhension, la confiance et le lâcher-prise notamment si une certaine crispation ou une sensation de malaise apparaissent. Il convient de l'aborder lentement et progressivement. 

NB : Ustrasana requiert un dos en bonne santé. Il est préférable de l’éviter en cas de lordose exagérée, de hernie, d’opération du ventre récente, d’arthrite ou d’arthrose des zones sollicitées, ainsi qu’en cas de sciatique.

 

5 - La posture de la cigogne (Uttanasana) 

yoga-stress-cigogne.jpg

☞ Comment faire ? 

À partir de la posture de la montagne (tadasana), debout jambes serrées, pieds parallèles joints à plat au sol avec le poids du corps bien réparti sur l'ensemble du pied (du bord externe du talon au gros orteil), visage de face et nuque allongée. 

Inspirez en levant les bras et en étirant la colonne vertébrale et sur l'expiration, inclinez le dos vers l'avant et venez déposer le buste sur les jambes en étirant le ventre en direction des genoux.

Placez les doigts sur le sol à côté des pieds (ou, si vous n'arrivez pas à toucher le sol avec les mains, placez-les sur un bloc devant vous). 

Allongez progressivement les jambes en basculant le bassin et en levant les ischions vers le haut, tout en tournant les cuisses vers l'intérieur, en les contractant et en montant les rotules. Continuez à étirer le dos en ouvrant la poitrine et en étirant le bas-ventre et dynamisez les bras en tirant les coudes vers l'arrière en étirant les aisselles vers les coudes et en éloignant les épaules des oreilles.

 

☞ Quels sont les bénéfices ? 

Utile en cas de stress, de fatigue, d'anxiété et d'insomnie, cette posture aide à soulager les maux de tête grâce à l'accélération sanguine qu'elle provoque dans le cerveau. Elle étire harmonieusement les muscles du dos et assouplit la colonne vertébrale tout en renforçant les abdominaux. Elle stimule le foie, les reins et améliore digestion et transit intestinal.

 

Bonus : Exercice de respiration (Pranayama)

yoga-stress-respiration.jpg

Nadi shodana

Cet exercice de respiration alternée a un effet apaisant car il permet de rester très concentré sur le souffle qui nous traverse en portant son attention au niveau des narines. Ce pranayama permet également un travail énergétique permettant de retrouver l’équilibre et de limiter le flux d’air qui entre et qui sort du corps. 

Assis (en tailleur ou sur une chaise) on place la main droite devant le visage, index et majeur à la racine du nez, pouce et annulaire ouvrant et fermant alternativement narine droite et narine gauche.

Pendant la pratique de la respiration alternée, la narine droite est fermée avec le pouce de la main droite. Inspirez de la narine gauche. À la fin de l'inspiration, libérez la narine droite, en soulevant votre pouce. Fermez la narine gauche avec l'annulaire. Expirez de la narine droite. Inspirez par la narine droite. Expirez par la narine gauche après avoir fermé la narine droite avec le pouce et libéré la narine gauche en soulevant l’annulaire. Et ainsi de suite…


Merci à Sarah Bellagamba pour cet article ! Sarah est danseuse professionnelle, professeur de Vinyasa yoga (certifiée YTT 200 par la Fédération Française de Yoga/Gérard Arnaud) et praticienne de Yamuna body rolling (formée à NYC par Yamuna Zake). 

Retrouvez Sarah tous les dimanches à 11h30 pour un cours de Vinyasa au Novotel Vaugirard Paris 15 en cliquant ici - et tous les mardis soirs à 19h30 pour un cours de Vinyasa à l'Ourcq Blanc Paris 19 en cliquant ici !

Son site : www.yognroll.com

Merci aux Salons Parisiens de nous avoir ouvert leur magnifique salle pour prendre ces photos !

웃 7 clichés sur le Yoga (et nos réponses !)

Chers OLY Bees,

On a tellement entendu de clichés sur le Yoga qu'on s'est dit qu'il fallait absolument qu'on en fasse un article !! Que celui ou celle qui n'a pas déjà pensé une des phrases ci-dessous lève la main ! D'ailleurs, si vous êtes convaincus que vous êtes trop raide, trop vieux/vieille, trop gros(se), trop < remplissez par l'adjectif de votre choix > alors jetez un oeil à cet article ! Vous n'avez pas à vous adapter au Yoga, laissez le Yoga s'adapter à vous ! 

 

1 - "Je ne suis pas assez souple" 

yoga-souplesse.jpg

Alors là, on est sur le cliché numéro 1 : non, le Yoga n'est pas réservé aux contorsionnistes !! De nombreuses personnes s'interdisent de commencer la pratique du Yoga sous prétexte qu'elles sont raides comme un bâton, qu'elles ne peuvent même pas toucher leurs pieds, etc .. Vous vous reconnaissez ? Et bien figurez-vous que justement, le Yoga est d'autant plus fait pour vous ! Et oui, le Yoga rend plus souple quand on le pratique. La souplesse n'est donc pas une condition d'accès mais une conséquence positive de la pratique ;) Surtout que la souplesse ce n'est pas que physique, c'est aussi dans la tête. Alors arrêtez de vous comparer aux photos que l'on peut voir sur les réseaux sociaux car rares sont les personnes qui sont aussi souples de nature ! Pour en arriver là, il y a des années de travail derrière !

C'est en pratiquant régulièrement que vous progresserez et que vous gagnerez en souplesse.  De plus, nous avons tous nos forces et nos faiblesses, si vous n'êtes pas très souple au début vous avez peut-être plus de facilités pour les postures qui nécessitent de la force, de l'équilibre, ou de la concentration ;)

 

2 - "Le Yoga, ce n'est pas un vrai sport !"

Euh non, le Yoga ce n'est pas que ça !&nbsp;

Euh non, le Yoga ce n'est pas que ça ! 

On a déjà entendu que "le Yoga, c'est pas un sport" que "le Yoga c'est mou, c'est ennuyeux" ou alors que c'est pour "ceux qui ont la flemme de faire un VRAI sport". En général, les personnes qui ont ce genre de préjugés se retrouvent un peu bébêtes après leur premier cours quand il reste quelques traces de transpiration sur leur t-shirt (hihi). Il est vrai que le Yoga n'est pas seulement un sport à proprement parler, comme le fitness ou le cross-fit par exemple, car c'est une pratique bien-être qui travaille sur tous les plans : physique, mental et spirituel. Mais selon le type de Yoga que l'on pratique, cela peut être très physique voir exigeant ! Il existe aujourd'hui de nombreux types de Yoga, certains plus traditionnels, plus relaxants, plus calmes et d'autres plus physiques, plus dynamiques ! À vous de trouver ce qui correspond le plus à vos besoins. Certains Yoga se pratiquent effectivement assis ou allongé, avec une bonne part de relaxation ... Mais une chose est sûre, c'est que si vous cherchez à transpirer et à vous muscler profondément, vous trouverez votre compte dans le Yoga ! 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les différents styles de Yoga, cliquez ici. 

 

3 - "Je suis trop vieux/vieille pour ça!"

I don’t believe in age, I believe in energy”
— Tao Porchon-Lynch

Il n'y a pas d'âge pour commencer le Yoga ! Au contraire, les personnes âgées en tireront encore plus de bénéfices sur l'amélioration et la préservation de leur santé et de leur corps ! Cette vidéo prouve d'ailleurs qu'on peut toujours être en forme même à 98 ans (d'ailleurs elle fait des postures que je n'arrive même pas à faire moi ...). Comme quoi, ce n'est toujours pas une question d'âge, ou de souplesse, mais une question de pratique ! 

D'ailleurs, la science a prouvé que la pratique régulière du Yoga peut ralentir notre horloge biologique et nous aider à vivre plus longtemps ! :) Ce n'est pas seulement une question de conditions physiques, mais aussi de respiration. En effet, les techniques de respiration (pranayama) effectuées durant un cours de Yoga nous aideraient à préserver notre énergie et à vivre plus longtemps ... D'ailleurs, selon les maîtres yogis, se mettre la tête à l'envers et effectuer des postures d'inversion permettrait d'arrêter les effets du temps pendant un instant ... À suivre !

#lavieillessecestdanslatete

 

4 - "Le Yoga c'est pas un truc pour mecs !"

Antoine Auriol, champion de Kite Surf et ambassadeur OLY Be

Malheureusement, les hommes croient toujours (à tort) que le Yoga est une sorte de gymnastique réservée aux filles qui ne veulent pas se mettre à un vrai sport ! Et pourtant, à son origine en Inde, le Yoga a été créé par des hommes pour les hommes ... Et oui messieurs ! Le Yoga est également très bénéfique pour les pratiquants masculins de tout âge, et ce de différentes manières. Les hommes souffrent souvent de stress et sont soumis à la pression. Le Yoga élimine ce stress et vous aide à vivre une vie plus joyeuse et heureuse ! C'est également une pratique complémentaire à des pratiques sportives très intenses, qui aide à améliorer l'ensemble des conditions physiques et à renforcer vos muscles profonds. 

Pour vous convaincre, vous pouvez lire notre interview d'Ugo après son premier cours de Yoga en cliquant ici, ou bien l'interview d'Antoine Auriol notre sportif et yogi favori en cliquant ici !

 

5 - "le Yoga c'est pour les gens perchés, une secte pour hippies peace and love"

Euh alors celle là elle nous fait bien rire aussi ! En disant à certaines personnes que je fais du Yoga, on m'a déjà répondu "Ah toi aussi tu fais partie de cette secte !". Il y a des gens qui sont totalement réfractaires et qui ont une vision du Yoga ... comment dire ... un peu à côté de la plaque et pensent que le Yoga est un mouvement sectaire pour des illuminés. Alors on n'a pas pu résister au fait de partager avec vous cette vidéo de "Awaken with JP", un mec assez connu aux Etats-Unis pour ces vidéos qui tournent en dérision cette vision "hippies / peace and love / Guru" cliché sur le Yoga. 

Il est vrai que le Yoga est une pratique qui ouvre à la spiritualité mais qui n’a rien à voir avec une secte ou une religion ! On peut donc être de n'importe quelle religion et pratiquer le Yoga ! Par contre, la spiritualité sera plus ou moins présente selon les cours et les professeurs. Certains cours seront très traditionnels, avec des chants de mantras (chants sacrés) par exemple, et d'autres beaucoup plus axés sur le côté "sportif". Mais il existe des fous partout et il faut tout de même faire attention à certains prof ou "guru" malhonnêtes qui profitent de vos faiblesses et détournent la philosophie du Yoga à leur manière pour s'enrichir ... Renseignez-vous et écoutez votre ressenti, cela reste tout de même rare ! ;) 

 

6 - "Le Yoga, c'est pour les gens qui mangent des graines"

La réalité : on peut faire du Yoga et manger des pizzas !!

La réalité : on peut faire du Yoga et manger des pizzas !!

On peut dire que ce cliché va de paire avec le cliché précédent : non, ce n'est pas obligatoire de manger des graines et d'être vegan pour faire du Yoga ! Certes, la pratique régulière du Yoga peut amener à l'envie de manger plus sainement, mais personne ne vous demandera de vous transformer en lapin ! Certaines personnes en ressentent le besoin et d'autres non, encore une fois c'est à vous de vivre votre pratique comme vous le souhaitez. 

Nous, par exemple, on aime bien manger sainement le plus régulièrement possible (pour une meilleure santé avant tout) et faire attention à la qualité et à la provenance de certains aliments, mais on n'est pas végétariennes et on adore se faire des apéros charcuterie/fromage/verre de vin pour finir la journée ! :) Ba oui, pourquoi ça ne serait pas compatible ? 

 

7 - "Je dois faire une certaine taille pour pratiquer le yoga"

Encore une fois, le Yoga c'est un peu comme le MacDo "Venez comme vous êtes" ! Plus sérieusement, des élèves nous ont déjà demandés s'ils pouvaient quand même faire du Yoga en raison de leur surpoids. Alors on tenait à remettre les pendules à l'heure sur ce sujet : le Yoga ne requiert aucunes exigences physiques et corporelles !

En même temps, difficile de ne pas tomber dans ce cliché quand on voit toutes les photos qui circulent sur le Yoga ... Certaines essayent de prendre le contre-pied et prouvent que le Yoga n'est pas fait que pour les tailles 36 ! C'est le cas de Jessamyn, qui se décrit comme "Yogi enthousiaste et femme grosse" sur son compte Instagram. Elle montre que l'on peut pratiquer le Yoga tout en étant en surpoids et devient un modèle pour ses 279 000 abonnés ! Allez faire un tour sur mynameisjessamyn.

 

Alors, à bas les clichés et rendez-vous à nos cours de Yoga en cliquant ici !

Et si vous aussi vous en avez entendu des pas mal, n'hésitez-pas à les partager !

 

△ Yoga & Libido : comment le yoga peut booster votre vie sexuelle !

La Saint-Valentin approchant, on s'est dit qu'un petit article sur le Yoga et la sexualité serait tout indiqué ! ;) 

Dans cet article, on va essayer de s'enlever quelques clichés de la tête ...  Avez-vous déjà perçu cette image sensuelle voir sexuelle que peu refléter le Yoga dans les yeux de certains ? Les filles, qui d'entre vous n'a pas déjà eu le droit à des petits sous-entendu lorsque vous annonciez à un mec que vous faites du Yoga ? Qui n'a pas entendu des clichés tels que que "ah tu fais du Yoga, alors tu dois être hyper souple !" avec le petit sourire en coin un peu pervers ... 

Quand tu dis à un mec que tu fais du Yoga

Quand tu dis à un mec que tu fais du Yoga

On a l'impression que rien que le fait de dire que vous faites du Yoga peut vous rendre sexy ... Forcement, les images de nanas en yoga pants dans des postures sensuelles, dotées une flexibilité surhumaine, ne font qu'enrichir ces fantasmes autour du yoga ! 

yoga-sexy.jpg

Certes, c'est joli tout ça, mais ça fout des complexes ! Mais il est vrai que le Yoga peut vous aider à améliorer votre vie sexuelle ! Et cela s'opère en vous, peu importe votre niveau et votre morphologie.

Comment ? Déjà, une pratique régulière du Yoga vous apporte une meilleure connaissance et une meilleure acceptation de votre corps. Vous prenez donc confiance en vous, vous apprenez à vous aimer, à aimer votre corps, à mieux ressentir ce qu'il s'y passe et vous êtes à l'écoute de vos sensations ... Pas mal ! En plus, il est bien connu que le Yoga aide à réduire le stress et à plus de lâcher-prise. Tout cela peut contribuer à débloquer quelques "verrous" psychologiques. Enfin, certaines postures permettent à l'énergie sexuelle de mieux circuler et de relancer votre libido ! Et pas seulement pour les femmes, mais aussi pour les hommes ;) 

 

  • Les bénéfices d'une pratique régulière du Yoga sur votre sexualité 

yoga-partner-sex.jpg

Une pratique régulière du Yoga améliore votre vie sexuelle d'une part grâce à des techniques de respiration, de contractions autour du périnée, mais aussi grâce à une meilleure circulation de votre énergie vitale (Kundalini) et votre énergie sexuelle. On se sent en forme, on est plus conscient de son corps et de son souffle, notre corps est comme "nettoyé". Cette maîtrise de la respiration favorise le lâcher-prise, évacue les pensées négatives et le stress, et libère le corps des tensions. Cette détente physique et mentale nous conditionne à un meilleur moment sous la couette  ;) 

En effet, pour aller un peu plus loin dans les détails physiques, les exercices de respiration vont travailler sur l'ensemble du système endocrinien, muscler les abdominaux en profondeur, purifier l'organisme et stimuler les ovaires et les organes génitaux. C'est parfait pour booster sa libido ! Et ce n'est pas tout ! Les contractions du périnée qu'entraînent certaines postures vous aideront à avoir un périnée plus tonique, et qui dit périnée tonique dit orgasmes plus intenses pour les femmes et meilleure endurance pour les hommes ! Et oui, vous ferez moins la grimace la prochaine fois pendant votre cours en y repensant ;) 

Bref, vous l'aurez compris et c'est une bonne nouvelle, le Yoga peut vous aider à améliorer votre vie sexuelle en travaillant sur certains blocages, le stress, la respiration, le lâcher prise, le renforcement musculaire, la stimulation du chakra sexuel (2ème chakra), la circulation de l'énergie sexuelle, votre excitation, votre orgasme ...

Voici d'ailleurs quelques postures spécifiques pour augmenter votre plaisir, et celui de votre partenaire !   

 

  • Les postures de Yoga pour augmenter le plaisir
     

☞ La posture de la bascule pour assouplir le bassin 

yoga-sexe-homme.jpg

Comment faire ? 

Écartez les pieds de la largeur du bassin, posez les mains sur les hanches, de chaque côté du bassin, et fléchissez légèrement les genoux. 
- Inspirez lentement et profondément en effectuant une antéversion du bassin : basculez les fesses vers l'arrière en cambrant légèrement le bas du dos. 
- Expirez lentement et profondément en effectuant une rétroversion du bassin : basculez le bassin vers l'avant en contractant les fessiers. À la fin de l'expiration, contractez fort le périnée et la sangle abdominale vers l'intérieur et vers le haut. 
- Recommencez sans faire de pause pour un rythme de 10 à 30 bascules. 

Quels sont les bénéfices ? 

C'est une posture qui tonifie les muscles du bassin, stimule le fonctionnement des organes et des glandes de la région pelvienne et améliore la performance durant l'acte sexuel, chez les hommes et les femmes. Elle développe la motricité du bassin, et donc la qualité de l'acte sexuel.
 

☞ La posture du papillon pour ouvrir les hanches 

butterfly-yoga-pose.jpg

Comment faire ? 

- Assise sur les ischions (les petits os sur lesquels on s'assoit), dos droit et plantes des pieds jointes, attrapez les orteils entre les mains. 
- Rapprochez les talons vers le pubis le plus possible et pressez fermement les pieds l'un contre l'autre. Essayez d'ouvrir la cage thoracique vers l'avant. 
- Exécutez des battements (comme ceux des ailes d'un papillon) avec les cuisses. Commencez tout doucement, puis, progressivement, augmentez l'amplitude des battements tout en essayant de rapprocher le plus possible les genoux du sol à la descente. Faites-le pendant 30 secondes d'abord, puis passez à 1 ou 2 minutes. 

Quels sont les bénéfices ? 

Cet exercice améliore la souplesse des articulations des membres inférieurs (genou, cheville) et des hanches. Il ouvre le bassin, tonifie le plancher pelvien et libère les tensions des organes sexuels.
 

☞ La posture du demi-pont pour stimuler l'organisme

bridge-yoga-pose-sex-libido.jpg

Comment faire ? 

- Allongée sur le dos, pieds parallèles et écartés de la largeur du bassin, fléchissez les jambes et rapprochez les pieds des fesses. Étirez les bras le long du corps et essayez de toucher les pieds avec les mains. 

- Inspirez lentement et profondément et levez le bassin le plus haut possible en contractant fort les fessiers et le périnée, tout en gardant la tête, le cou et les épaules au sol. Essayez d'ouvrir la poitrine en la rapprochant du menton. Restez 30 secondes au début, puis augmentez au fur et à mesure pour tenir le plus longtemps possible. 

Quels sont les bénéfices ? 

Parfaite pour muscler les fessiers et les cuisses, la posture aide à prendre conscience du périnée. Elle assouplit et renforce le dos. En stimulant les glandes comme la thyroïde, qui participe à l'activité sexuelle, elle améliore la qualité des rapports.
 

☞ Les postures du chat et de la vache pour un meilleur orgasme 

cat-cow-yoga-libido-sex.jpg

Comment faire ? 

Mettez-vous à quatre pattes, les mains sont alignées avec les épaules, les genoux sont écartés largeur des hanches. En inspirant profondément, cambrez-vous, relâchez le ventre et regardez vers le haut. En expirant, recourbez la colonne vertébrale pour faire un dos rond comme un chat, baissez la tête et diriger votre regard vers le nombril. 

Quels sont les bénéfices ? 

Le flow entre les postures du chat et de la vache aide non seulement à développer la flexibilité de la colonne vertébrale, mais aussi à renforcer les muscles qui se contractent pendant l'orgasme. Du coup, en les tonifiant, vous parvenez à mieux les contrôler et à avoir des orgasmes plus intenses ! Ces postures aident également à chasser le stresse et à mieux équilibrer vos émotions, ce qui peut être utilise dans une relation ;) 

 

 

  • Partner Yoga : parce qu'à deux c'est toujours mieux !

 

Quoi de mieux que de partager sa pratique avec son/sa partenaire ? Le Partner Yoga ou Acro Yoga est parfait pour relancer la flamme et passer un moment de complicité, de confiance et de partage avec quelqu'un que vous aimez ! Ça tombe bien, à l'occasion de la St Valentin, nous organisons un cours de Yoga Duo le lundi 13 février à 19h30 aux Salons Parisiens ! C'est la dynamique Alexandra Sajko qui vous guidera pour une soirée pleine d'amour et de fun avec des postures à faire en duo ! Cliquez ici pour plus d'informations et réservations. 

En attendant, on vous laisse sur de super photos pour vous inspirer (bon d'accord, ils sont assez forts ceux-là !) : 

yoga-duo-couple-acro.jpg
yoga-duo-couple-acro.jpg
yoga-duo-couple-acro.jpg
yoga-duo-couple-acro.jpg
yoga-duo-acro-couple.jpg

 

À bientôt les OLY Bees ! 

 

Références : 

- TopSanté
- DoYouYoga
- YogaNova
- YogiApproved

 

△ Yoga & Ski : les postures bénéfiques pendant les sports d'hiver !

Ahh le ski - quel bonheur ! L'air pur de la montagne, le vent dans les cheveux, les frissons de la descente - les vacances à la neige sont souvent fortes en sensations. Cependant les courbatures en fin de journée, on est moins fan...

Voici les conseils de notre professeur Esmeralda pour un séjour à la montagne en pleine forme !

 

AVANT : 4 postures pour s'échauffer


Les sports de glisse nécessitent un bon équilibre ainsi que des muscles forts et flexibles. Une pratique régulière du yoga renforce et assouplit les muscles, donne de bonnes notions d'alignement, et aide à mieux connaître son corps et ses limites.

Pas de panique si vous n'avez pas une pratique encore bien établie ! Un bon échauffement avant de commencer sa journée au ski fera quand même du bien :) Réveiller en douceur les muscles et les articulations permet d'éviter des courbatures / blessures (ainsi on peut profiter plus longtemps de la neige!).

Voici quelques postures clés à intégrer dans votre pratique du yoga pendant les semaines avant le départ et/ou dans votre séance de yoga 'avant ski' le matin même.


1. La chaise

yoga-ski-chaise.jpg


Debout, les pieds se touchent, les bras sont le long du corps : inspirez pour plier les jambes et lever les bras. Envoyez le coccyx vers le tapis, et baissez-vous comme si vous alliez vous asseoir confortablement sur un fauteuil - l'ideal étant d'avoir les cuisses parallèles au sol. Gardez la tete haute et serrez les genoux et les cuisses ensemble. 

Ça vous rappelle quelque chose ? Utkatasana prépare le corps à adopter la position du ski avant même de boucler ses chaussures ! Une pratique régulière de cette posture renforce les muscles des chevilles, des jambes, des abdominaux et du dos.



2. Le Pigeon Royal 2 modifié

yoga-posture-ski.jpg


Depuis la posture du chien tête en bas (Adho Mukha Svanasana) : inspirez pour allonger la jambe droite derriere vous, en gardant les hanches au même niveau, puis expirez et posez le pied droit à côté de la main droite, écartez les orteils et appuyez le pied fermement sur le tapis. Laissez le genou droit avancer au dessus les orteils et posez le genou gauche par terre. 
Activez les abdominaux, inspirez pour lever le buste et les bras, le regard vers les mains. Roulez les épaules en arrière pour ouvrir la poitrine. Laissez les hanches descendre.
Restez ici pendant 5 à 10 respirations ici puis répétez à gauche.

Cette posture permet d'échauffer et d'étirer la hanche en profondeur. Elle étire également tout l'avant du corps et renforce les muscles du dos.
Afin d'en tirer le meilleur, concentrez-vous sur l'allongement de la colonne vertébrale dans sa flexion en arrière - les hanches vers le sol et la tête haute, le coeur levé. On inverse ainsi la position arrondie du dos qu'on prend pour skier.



3. L'arbre

yoga-posture-arbre-ski.jpg

 

Debout sur votre tapis : versez tout le poids du corps sur le pied droit, en activant les muscles de la jambe. Posez le pied gauche contre la jambe droite a l'aide des mains si besoin (en évitant le genou!). Inspirez pour lever les bras, en gardant le pelvis dans une position neutre. Vous pouvez poser les paumes ensemble, si vous arrivez a garder les bras droits. Allongez la colonne vertébrale en envoyant votre coccyx vers le sol. Trouvez un drishti (point fixe) à regarder pour maintenir l'équilibre (l'appui entre le pied et la jambe vous aidera aussi!).
Restez en équilibre pendant 5 à 10 respirations complètes, puis répétez a gauche.

Cette posture améliore l'équilibre, et renforce les muscles des jambes, tout en étirant l'aine, les épaules et la poitrine. 



4. L'angle étiré sur le côté

yoga-posture-ski.jpg


Commencez en posture du Guerrier 2 avec la jambe droite devant : avancez le buste au dessus de la jambe, afin de poser l'avant bras droite sur la cuisse, ou la main légèrement par terre (ou sur une brique). Allongez le bras gauche au dessus de l'oreille afin de créer une longue ligne avec la face gauche du corps - allongez toute cette face, de l'extérieur du pied jusqu'aux bouts des doigts. 
Restez ici pendant 5 à 10 respirations ici puis répétez à gauche.

Lorsqu'elle est tenue pendant quelques minutes, cette posture permet de travailler l'endurance, tout en renforçant les jambes et leurs articulations. Elle étire l'aine, la colonne vertébrale, la taille, la poitrine et les épaules. 


PENDANT : La respiration PRANAYAMA


Plus on monte, moins l'air est oxygéné. Il est donc encore plus important que d'habitude de respirer calmement et profondément tout au long de la descente. Une respiration stable (où les inspirations et les expirations font la même longueur) permet non seulement d'oxygéner les muscles correctement et d'améliorer la concentration, mais aussi de gérer les moments de stress. En respirant calmement, l'esprit et le corps se détendent et on augmente la capacité respiratoire.


APRÈS : 2 POSTURES REPOSANTES

 

1. La posture de la guirlande

yoga-posture-ski.jpg


Commencez debout avec les pieds à la même largeur que les hanches. Descendez doucement les hanches jusqu'en bas, en gardant les talons par terre si possible (si jamais ce n'est pas le cas, soutenez-les avec un tapis plié). Ouvrez légèrement les cuisses afin de pouvoir avancer le buste, puis servez-vous de l'appui des bras contre les cuisses et des cuisses contre les bras pour redresser la poitrine. Les mains sont en Anjali Mudra (prière) devant le coeur.

Super efficace pour les skieurs mais également ceux/celles qui font du snowboard, cette posture ouvre les hanches et permet de gagner en souplesse à ce niveau-là. Elle étire les chevilles, l'aine et le bas du dos après une longue journée sur les pistes. 
 


2. Le pigeon royal modifié

yoga-posture-ski.jpg


Commencez en chien tête en bas : inspirez et levez la jambe droite. Pliez-la et ouvrez la hanche droite. Sur l'expiration, avancez le genou et posez le derrière le poignet droit - le tibia fait ainsi une ligne diagonale devant les hanches, avec le pied droit devant la hanche gauche. Posez le genou gauche et allongez la jambe derrière vous, en vous assurant qu'elle est alignée dans son articulation (légère rotation interne). Si la hanche droite ne touche pas le sol, soutenez-la avec un petit coussin ou une brique.
Inspirez pour redresser la poitrine, puis allongez-vous sur l'expiration au dessus de la jambe droite en soutenant la tête avec les mains ou les avants-bras.
Restez ici pendant 10 respirations, puis répétez à gauche. 

Cette posture étire les cuisses, l'aine, le psoas, l'abdomen et la poitrine. 
Si vous souhaitez ouvrir davantage la hanche, avancez le pied droit vers le poignet gauche pour plus d'intensité (tout en gardant les hanches au même niveau!).

Bonne glisse ! 

 

Merci à Esmeralda pour cet article ! :)

Sur Facebook : Esmeralda Yoga
Sur Instagram : esmeraldayoga

À bientôt les Yogis ! 

LA #OLYBEFAMILY 💫

△ Yoga Detox : 5 postures pour éliminer les toxines !

À l'occasion des fêtes , notre professeur certifié en Yin Yoga Alexandra Sajko vous propose une séance de Yin Yoga Detox spécial digestion pour gérer les excès en beauté et retrouver rapidement son énergie. Cet enchaînement très simple de 5 postures au sol est à pratiquer à la maison, les jours qui suivent les réveillons et autres débordements culinaires et alcoolisés, et même avant pour faciliter la digestion ;) 

Trouvez un endroit confortable. Prenez un coussin, une grosse paire de chaussettes et un bon châle.. et c'est parti ! Dans 20 min votre food coma aura disparu, promis !

 


1 - La Demie Lune au repos

yoga-detox-demi-lune.jpg


> Comment faire ?
Allongez-vous sur le dos.  
Étirez les bras derrière la tête et étirez tout l'arrière du corps. 
Croisez la cheville gauche sur la cheville droite.  
Attrapez le poignet gauche avec la main droite et penchez le buste vers la droite pour étirer le côté gauche ( le corps prend une forme de demie lune , nom de la posture). 
Gardez la posture 2 minutes.  
Détendez tout l'arrière du corps et les traits du visage. 
Revenez au milieu. Étirez-vous de nouveau.
Changez le croisement des chevilles, plaçant la droite sur la gauche.
Attrapez le poignet droit avec la main gauche pour former une demie lune vers la droite. Tenez la posture 2 min.
Revenez au milieu. 
Défaites la posture. 


> Quels sont les bénéfices ?
Stimule le méridien de la vésicule biliaire, facilite donc la digestion, notamment celle des graisses (allô le foie gras et le chocolat ::)) 


2- Apanasana : La posture d'élimination

yoga-detox-apanasana.jpg


> Comment faire ?
Allongé sur le dos, pliez le genou droit et ramenez-le à la poitrine tout simplement. 
La pression de la jambe contre le ventre à droite compresse et stimule les fonctions digestives d'assimilation (foie, estomac..). 
Détendez les épaules. 
Gardez la posture 2 min tout en vous relaxant. 
Relâchez la posture et allongez la jambe.
Faites l'autre côté, en ramenant la jambe gauche pliée contre le ventre. Cette fois-ci ce sont les fonctions digestives d'élimination qui sont stimulées (intestins..).
Gardez 2 min.
Puis allongez la jambe gauche à côté de la droite.
Remuez un peu les chevilles ou les jambes si besoin.


> Quels sont les bénéfices ? 
Posture d'élimination par excellence , elle favorise la detox et notamment le transit ralenti par les excès et la flemme sportive pendant les fêtes ahha. 


3- La Torsion couchée

yoga-detox-torsion.jpg


> Comment faire ?
Allongé sur le dos toujours, ramenez les genoux à la poitrine et basculez les jambes pliées vers la droite tandis que vous tournez la tête à gauche. Vos bras sont étendus en croix ou vous les ramenez derrière la tête. Respirez profondément.  
Si le ressenti est trop intense au niveau du bas du dos, placez un coussin sous les genoux. 
Si au contraire, vous voulez accentuer le massage abdominal, croisez la jambe du dessus avec celle de dessous.
Gardez 3 min à droite. 
Puis sur une inspiration, ramenez les genoux à la poitrine allongez les jambes et les bras le long du corps.
Faites la torsion de l'autre côté , jambes à gauche, tête à droite. Gardez 3 min en respirant profondément puis défaites la posture.   

> Quels sont les bénéfices ?
Comme toutes les torsions au yoga, cette posture stimule le fonctionnement du système digestif, relance la circulation sanguine en envoyant du sang neuf dans les organes. La répétition pression/compression aide aussi au transit. Elle stimule la vésicule biliaire encore et la vessie aussi pour relancer l'élimination des liquides en excès (le champagne ??). 


4-  Le Papillon au repos

yoga-detox-papillon-yin.jpg

 

> Comment faire ?
Allongé toujours, pliez les jambes et placez l'intérieur des pieds ensemble. Rapprochez les pieds du bas du dos. 
Laissez vos hanches, genoux et chevilles se détendre complètement. 
Si le ressenti est trop intense, placez un petit coussin sous chaque cuisse ou une serviette/écharpe roulée.  
Vous pouvez placer un oreiller ou un coussin rectangulaire dans la longueur du dos pour plus de confort et d'ouverture. 
Respirez dans le ventre.. surtout là où vous sentez la circulation ralentie ou des tensions. 
Gardez la pause 4 min ou plus, si vous y êtes bien. Puis ramenez les jambes ensemble, genoux contre la poitrine puis allongez vos jambes.


> Quels sont les bénéfices ?
Cette posture créée beaucoup d'espace dans le bas du ventre, favorise le transit paresseux, permet une meilleure respiration abdominale donc une meilleure digestion. Elle est idéale si vous avez "trop" mangé... Elle stimule la vésicule biliaire, le foie souvent surchargé par les excès de table et d'alcool et aussi les reins et la vessie pour relancer l'élimination des fluides en excès dans le corps. 
En plus, elle aide à dormir !


Vous avez fait vos 20 minutes de YIN spécial XMAS DETOX et en prime vous aurez les traits reposés  et fait le plein d'énergie pour les jours à venir ! Voici une dernière posture pour quelques minutes supplémentaires et un gros boost au niveau du foie :) 


5- L'Ange  

yoga-detox-ange-yin.jpg


> Comment faire ?
Allongé depuis la posture précédente, gardez la jambe gauche pliée comme elle est, redressez le buste et pliez la jambe droite pour placer le talon droit à l'extérieur de la hanche droite. Le talon gauche et le genou droit sont proches.
Allongez le dos sur un gros coussin vertical et descendez progressivement.  
Tenez la posture 3 min, elle est assez intense alors relaxez-vous ... 
Redressez le buste.
Allongez la jambe repliée et puis l'autre.
Restez 1 min les 2 jambes droites et détendues.
Faites la même chose de l'autre côté. 
Pliez la jambe droite genou à l'extérieur, talon près du bas du ventre puis repliez la jambe gauche pour ramener le talon près de la hanche. Genou gauche et talon droit sont proches. 
Respirez profondément.
Si la tension est forte au niveau des hanches, placez un coussin sous la cuisse. 
Defaites au bout de 3 min. 
Relâchez vos jambes, le dos toujours soutenu par le coussin. Tranquille 1 min. 

> Quels sont les bénéfices ?
L'effet sur le foie est imparable !! Quasiment une posture "médicament ". 
Lu et approuvé mille fois par une prof de yoga grande fan de chocolat noir ::)) 

 

Très bonnes fêtes à toutes et à tous 🎄🎉🎅❄️👑🦄🎁🌟🎄

 

Merci à Alexandra Sajko pour cet article ! Retrouvez-là pour un cours de Yoga Detox le dimanche 8 janvier dans le 9ème en cliquant ici. 
Suivez son actualité Yoga à Paris :
- Sur Facebook : Alexandra Sajko Yoga
- Sur Instagram : dreamupyoga. 

 

△ Yoga au bureau : 4 tips pour dénouer les tensions et évacuer le stress !

Rester assis(e) toute la journée le dos courbé devant son ordinateur au bureau ... Il y a de quoi se sentir "rouillé(e)" ! Parfois, on commence a gesticuler car on a envie de dégourdir notre corps, mais on ne sait pas vraiment quels sont les gestes à faire pour que ce soit efficace ! Premier conseil, commencez par vous lever de votre chaise au moins toutes les heures, juste pour faire quelques pas, pour aller à la machine à café, aux toilettes ou autre, histoire de relancer un peu la circulation sanguine et l'énergie ! Ensuite, le Yoga peut être une très bonne activité à pratiquer depuis sa chaise avec des postures très simples pour vous aider à vous étirer ! Et oui, le Yoga se pratique partout, il n'y a aucune limite ! 

Vous n'aurez pas l'air trop bizarre, rassurez-vous ... !

Vous n'aurez pas l'air trop bizarre, rassurez-vous ... !

Voici des conseils offerts par notre professeur Mathilde Auvray, certifiée de l'École Française de Yoga, qui donne régulièrement des cours de Yoga en entreprise :

"Le Yoga, ce n'est pas seulement la parenthèse qu'on s'accorde une ou deux fois par semaine sur son tapis ! Il peut être transporté partout et pratiqué même au bureau ! Et mieux encore, pas besoin forcément d'être équipé d'une tenue spéciale car le Yoga s'adapte et se pratique aussi avec une cravate ou une jupe droite. Pour vous le prouver, voici quelques exercices très simples qui peuvent vous permettre de vous recharger rapidement ou de vous défaire de quelques tensions avant la prochaine réunion. "

 

1 - La respiration complète

>> Pour se détendre, faire le plein d'énergie et reprendre ses esprits.

Inspirez en suivant 3 temps, comme sur les photos : 

- Gonflez le ventre en posant les mains sur les épaules

- Gonflez la cage thoracique sur les côtés en montant les coudes à hauteur des épaules

- Finissez l'inspiration en étirant les bras au delà de la tête 

Puis expirez, les bras redescendent par les côtés. Posez les mains sur les cuisses.

Et à nouveau, inspirez ... 

 

2 - Libérer toute la longueur du dos

>> Pour éliminer les tensions liées à la posture assise sur une longue durée 

Inspirez en posant les mains au bord de la chaise et dégagez l'avant du corps en étirant la colonne vers le haut et l'arrière. Les cervicales sont étirées. 

Expirez en arrondissant le dos. Joignez les mains et tendez les bras loin devant vous pour sentir l'étirement de la colonne de bas en haut. 

Faites durer l'exercice autant qu'il vous plaira. 

 

3 - Soulager les jambes

>> Pour relancer la circulation des jambes et repartir du bon pied !

Les deux pieds bien à plat au sol et le dos droit, les mains posées sur les cuisses : 

Inspirez en tendant la jambe gauche à l'horizontale...

Expirez en reposant doucement le pied gauche au sol 

Inspirez en tendant la jambe droite à l'horizontale...

Expirez en reposant doucement le pied droit au sol. 

Faites cet exercice 5 à 10 fois de chaque côté. 

 

4 - Rotations assises

>> Pour relancer l'énergie

Assis(e) le dos bien droit, posez la main droite dans le fond de votre chaise à droite. Posez votre main gauche dans le creux de la taille à droite. 

Inspirez en étirant la colonne vertébrale dans la rotation de la base du bassin aux cervicales, le bout du nez tourne aussi le plus possible vers l'arrière et la droite. 

Expirez en vous détendant dans la posture. 

Faites 5 à 10 respirations de cette manière. Faites ensuite la posture de l'autre côté. 

 

Un grand merci à Mathilde Auvray pour ces conseils ! Aller, au boulot maintenant ! :)

MINIS... MAIS DÉJÀ YOGIS ! yoga pour enfants

On connait tous les bienfaits que nous apporte le yoga pour nous, adultes : meilleure concentration, baisse du stress, confiance en soi, meilleure qualité de sommeil et la liste est encore longue, vous l'avez compris... Et bien, pour les enfants, c'est pareil ! Sauf qu'ils auront la chance d'offrir à leur corps et à leur esprit tous ces bénéfices beaucoup plus jeunes, et de mieux les intégrer et les développer au fil de leur vie ! :)

Découvrez-en plus dans notre article ci-dessous !

NB : Perso, j'aurais bien aimé que mes parents me l'enseignent quand j'étais petite, ça m'aurait sûrement éviter de faire toutes ces grimaces dues à mon manque de souplesse aujourd'hui ! 

 

  • Le prochain cours de Yoga pour enfants by oly be

 
 

 

  • les nombreux bienfaits du yoga pour les enfants

Avant d'initier son chien au yoga (oui oui, ça existe ! Ça s'appelle le "Doga" ... les gens vont un peu trop loin non ?) faites ce cadeau à vos enfants et à vous-même ! Le yoga pour les enfants commence à se faire entendre en France, notamment dans certaines écoles qui instaurent des cours de yoga dès le plus jeune âge. Attention, il ne s'agit pas de faire tenir votre enfant dans une posture d'inversion ou de leur demander de rester en lotus yeux fermés pendant 10 minutes, on parie que ça ne marcherait pas longtemps ! Le yoga pour les enfants s'adapte de façon plus ludique, avec des postures faciles à réaliser et une atmosphère joyeuse et amusante ! Les postures de yoga pour enfants telles que la grenouille, le lion, le chat ou la vache, ont des noms évocateurs qui sont en général le premier moyen de capter l'attention des petits pour une invitation à la détente, la relaxation et à l'éveil de l'imaginaire ! Un peu comme un jeu, mais sans compétition bien sûr !

« La méditation n’est pas une activité de plus qu’imposent des parents trop soucieux de bien faire à des enfants déjà surbookés, mais bien d’un cadeau dont ils se serviront toute leur vie ».
— Christophe André

 

Voici les bénéfices que développeront vos enfants : 

- Une meilleure concentration

- Une meilleure estime de soi, confiance en soi et ouverture aux autres

- Une activité physique qui cultive la souplesse et la force 

- De la créativité et de l'imagination

- Un équilibre physique et mental

- Une relaxation, baisse de l'anxiété et amélioration de la qualité du sommeil

Car oui, rien de mieux qu'un enfant apaisé pour éviter ce genre de situation ! (haha)

Car oui, rien de mieux qu'un enfant apaisé pour éviter ce genre de situation ! (haha)

Les enfants peuvent commencer dès 3 ans avec quelques exercices, mais à cet âge, la séance doit être ludique et… souple ! Certaines postures ne peuvent être réalisées par les petits. L’objectif est donc plutôt de prendre conscience de son corps, d’imiter certains animaux, de se détendre….
Dès  6 ou 7 ans, on peut commencer à préciser les postures, apprendre à tendre les bras ou les jambes par exemple, mais l’imagination doit rester un élément important de la séance.

Vous l'aurez compris, initier ses enfants au yoga c'est bien, mais pouvoir le partager avec eux, c'est encore mieux ! Vous pouvez pratiquer le yoga ensemble, en famille, ce qui vous permettra de partager un moment de complicité, de renforcer vos liens, de laisser de côté pour un moment vos obligations d'adulte et de vous amuser en réveillant l'enfant qui est en vous aussi :) 

  • Comment initier ses enfants au yoga à la maison ? 

Vous pouvez aussi vous y mettre ensemble à la maison, après votre dure journée de boulot et la journée d'école de votre enfant :) Il existe des applications comme Mon Pti Yoga, qui vous guideront dans les postures de façon ludique, des livres comme Mon premier livre de Yoga ou même des jeux comme Ptit Yogi.

Application Mon Pti Yoga pour Iphone Ipad

Application Mon Pti Yoga pour Iphone Ipad

Nous vous conseillons de rester sur des postures simples et de laisser vos enfants exprimer leur créativité ! Vous pourrez être surpris ;) Pour capter leur attention et leur donner envie de participer, vous pouvez jouer avec les postures en leur donnant des noms d'animaux, que vos enfants pourront mimer ! Aussi, offrez-leur leur propre tapis de yoga pour qu'ils se sentent impliqués et qu'ils voient qu'il n'y a pas de différence avec vous. Pour finir, surtout amusez-vous ! 

Il est possible d'organiser une session de Yoga Parents/Enfants chez soi : pour plus d'informations n'hésitez pas à nous contacter en envoyant un mail à gaelle@olybe.com !

 

  • Un peu d'inspiration :) quelques exemples de postures a faire avec ses enfants

Et pour finir, de jolies photos de yoga parent-enfant pour vous mettre dans l'ambiance (et pour la pause tendresse du jour) ! 

yoga-mom-kid.jpg
yoga-mom-kid.jpg
yoga-mom-kid.jpg