Yoga et sexualité

Même si cela peut paraître un peu cliché, on s’est dit qu’il n’y avait pas de meilleur moment pour parler YOGA & Sexualité qu’à l’approche de la Saint-Valentin ! 😉 Comme à son habitude, OLY Be fait le point en toute légèreté et vous propose 5 postures de yoga pour vous permettre de renouer avec vous-même et votre sexualité.

 

Yoga & Libido

Nombreuses sont les idées reçues et les clichés qui planent autour de la pratique du yoga. Pour certains, yoga rime forcément avec souplesse, sensualité et sexualité. Si en bons yogis nous pouvons affirmer que ce fantasme n’est pas réalité, il est pourtant vrai que le yoga peut vous aider à booster votre vie sexuelle ! On se demandait comment dans notre précédent article que l’on vous invite à relire !

Aujourd’hui, pour aller un peu plus loin, on vous propose 5 postures simples et efficaces pour se reconnecter à sa sexualité (et oui c’est important !)

 

Parlons peu, parlons chakras

L’énergie vitale et l’énergie sexuelle sont toutes deux logées dans le chakra n°2. Appelé Chakra sacré, il se situe au milieu du ventre et il est lié à la création (tiens donc). Il impacte également notre capacité à ressentir les choses et plus largement il influe sur l’acceptation de soi.

La pratique du yoga peut ainsi vous aider à améliorer votre vie sexuelle notamment en favorisant la circulation de ces énergies dans votre corps. Certaines postures comme celles que nous allons vous proposer aujourd’hui vont vous permettre d’activer ce fameux 2ème chakra et ainsi de vous recentrer, porter votre attention sur ce qui se passe à l’instant présent, et ensuite ralentir pour laisser place à vos sensations. Alors, vous voyez mieux le lien ? 😉

 

5 postures pour améliorer votre libido

Valentine, professeure de yoga et de méditation chez OLY Be

Valentine, professeure de yoga et de méditation chez OLY Be


Notre professeure Valentine vous a préparé un enchaînement de 5 postures accessibles, qui vont vous aider à booster votre libido. Pour les réaliser, n’hésitez pas à vous créer un petit cocon : bougies, huiles essentielles (ylang-ylang ou orange douce), musique douce, couvertures et coussins sont donc les bienvenus.

 

La Posture de l’enfant les genoux écartés (Balasana)

TEMPS : Tenez la posture entre 3 et 5 minutes. 

BIENFAITS : Cette posture de sécurité et de bien-être apporte du confort et du réconfort à votre système nerveux. Les gestes quotidiens et inconscients comme : croiser les jambes, serrer le périnée et comprimer le bas ventre créent des blocages au niveau de l’énergie. Le fait d’écarter les genoux va donc permettre de libérer les tensions dans le bassin, d’ouvrir les hanches et de faciliter le lâcher prise. (L’écartement des genoux dépend de vous, recherchez le confort avant toute chose). La posture de l’enfant, va amener tout doucement votre corps à se relâcher et se libérer ainsi des tensions physiques et psychologiques. Cela va également permettre aux organes génitaux de trouver plus d’espace et de souplesse dans les tissus. Votre respiration doit être la plus longue possible et se situer dans le ventre afin de relâcher le nombril vers le sol à chaque expiration et ainsi détendre le bas ventre.

balasana

TIPS : La sensation de confort est primordiale dans cette posture, n’hésitez donc pas à mettre une couverture sur le sol, un coussin sous votre tête ou encore à la pratiquer sur votre lit avant de dormir. Cette posture vous sera également bénéfique en cas de règles douloureuses ou de vaginite. 

REBOND : Après cette posture, prenez le temps, à votre rythme, de vous allonger sur le ventre afin de laisser l’énergie circuler. Vous pouvez, si vous le souhaitez, poser les deux mains sous votre bas ventre. 

 

La fente basse (Anjaneyasana)

TEMPS : Tenez la posture 3 à 5 minutes de chaque côté.

BIENFAITS : Cette posture est idéale pour étirer le bas ventre, les fléchisseurs de hanches et les fessiers. Prenez un léger écart entre vos deux pieds pour vous stabiliser et laissez votre bassin tout doucement et naturellement descendre vers le sol. Si la posture est trop intense pour le bas de votre dos ou pour les fléchisseurs, vous pouvez poser les mains sur les genoux ou même sur le sol. Pour que vous puissiez lâcher prise, la posture doit rester confortable. Il s’agit d’une posture intense mais qui apporte beaucoup dans le relâchement du bassin et du corps. Votre respiration doit rester longue et profonde. Vous pouvez inspirer du bassin vers le haut du crâne et expirer vers le sol.

yoga fente basse

TIPS : Prenez une distance un peu plus large que vos hanches pour être bien en équilibre. Si jamais votre corps se bat entre relâchement et équilibre (c’est totalement normal), prenez appui avec une main sur une brique, une chaise ou un support afin de garder la colonne droite.

REBOND : Asseyez-vous sur les talons pour relâcher les fléchisseurs, peut être en posture de l’enfant avant de passer de l’autre côté. Une fois la posture effectuée des deux côtés, allongez-vous sur le ventre ou sur le dos, relâchez le corps et placez vos mains sur le bas ventre. 

 

Les lacets de chaussures ou la tête de vache (Gomukasana)

TEMPS : Tenez la posture 3 à 5 minutes de chaque côté. 

BIENFAITS : Cette posture permet de libérer les tensions dans les fessiers et les hanches pour donner plus de mobilité et d’espace dans le bassin. C’est aussi une posture idéale pour renforcer le périnée en le contractant et relâchant. Elle est d’ailleurs enseignée en cours de yoga prénatal pour renforcer les tissus internes et faciliter l’accouchement naturel. Le fait de se pencher vers l’avant permet également de compresser le bas ventre et de dynamiser l’énergie dans les intestins pour ramener plus de mouvement et de relâchement. Cette posture peut être très intense et c’est pourquoi, Valentine conseille de l’effectuer avec un coussin ou une brique sous les fesses pour ne pas risquer de perturber le relâchement. Votre respiration doit se poser dans le ventre pour venir masser les organes dans la compression

Gomukasana yoga posture

TIPS : Vous pouvez commencer par 1 minute de twist en plaçant la main opposée sur le genoux du dessus, sans forcer et en douceur (comme si vous vouliez essorer le bas du ventre) pour amener plus de mobilité.

REBOND : Avant de passer à l’autre côté, vous pouvez vous mettre à quatre pattes ou venir en posture de l’enfant. Une fois la posture effectuée des deux côtés, allongez vous sur le dos pour relâcher votre corps et laisser l’énergie circuler.

 

Le pont (Setu bandha sarvangasana)

TEMPS : Tenez la posture 3 à 5 minutes. 

pont yoga posture

BIENFAITS : Cette posture va permettre le relâchement du corps et du bassin. Dans un premier temps, elle permet de relâcher le bas du dos, la zone sacro-lombaire et de laisser de l’espace à l’avant du bassin et dans les hanches. Cette posture sera donc bénéfique pour toute votre colonne vertébrale. Dans un second temps, cette posture permet de relâcher le système nerveux. Étant dans une inversion (oui, oui, on vous assure), le sang et l’oxygène redescendent vers le cœur et ralentissent le système et surtout, les pensées dans votre tête. Pour que la posture soit plus confortable, vous pouvez utiliser une brique (pour prendre de la hauteur et vraiment créer de l’ouverture) ou un bolster (si jamais cela est trop intense). Cette pratique est là pour vous faire du bien, pas pour aller loin. Posez votre respiration dans le ventre et le bas du dos, sans forcer, simplement d’une manière naturelle. 

TIPS : Si vous recherchez plus d’intensité, n’hésitez pas à tendre les jambes

REBOND : Retirez la brique (ou le bolster) et déroulez votre colonne, de la nuque au bassin, sur le sol. Vous pouvez garder les pieds écartés et les genoux l’un contre l’autre au milieu ou allonger vos jambes en savasana.

 

Le papillon renversé (Setu baddha konasana)

TEMPS : Tenez cette posture au moins 10 minutes. 

BIENFAITS : Il est toujours bien de finir par une posture dans laquelle on peut rester autant que nécessaire. Le support dans le dos facilite le lâcher-prise et le relâchement. Les jambes en papillon permettent à nouveau de relâcher le bassin, les muscles utérins et pelviens.
Cette posture doit être vraiment confortable et vous amener même à vous endormir. N’hésitez donc pas à prendre des coussins, des couvertures ou des briques à caler sous vos cuisses, votre tête ou vos avant-bras. L’idée est de rechercher une sensation de flottement. Votre respiration doit être longue, profonde et se situer dans le bas ventre.

TIPS : Placez une couverture ou une serviette sous votre tête pour redresser un peu l’arrière du crâne et ramener le menton vers la poitrine. Vous pouvez également pratiquer cette posture sur votre lit avant de vous endormir.

papillon yoga posture bolster

REBOND : Restez dans cette posture autant de temps que vous le désirez. Pour sortir de la posture en douceur, ramenez les mains de chaque côté des cuisses pour ramener les genoux vers le centre et roulez du côté de votre choix. Restez quelques instants en posture du fœtus, puis redressez vous lentement en posture assise confortable.

 

POUR TERMINER : Frottez vos deux mains l’une contre l’autre pour générer de la chaleur et placez les deux mains sur votre bas ventre. Remerciez votre corps pour cette pratique et pour tout ce qu’il vous apporte au quotidien, vous permet de faire et d’accomplir 💛

Observez ce que cette pratique vous aura apporté dans les jours à venir, et surtout, prenez soin de vous !

 

A LIRE ÉGALEMENT :

girlpower yoga femme

Girlpower : et si on testait le yoga de la femme ?

yoga femme

YOGA Energies Féminines, on vous explique tout !

yoga femme

Yoga Féminin : 5 postures pour équilibrer l'énergie féminine !