Qu’est-ce que c’est : la spirothérapie ?

La spirothérapie, ou thérapie par le souffle, est une pratique axée sur le contrôle de la respiration qui permet d’agir sur l’équilibre et le bien-être physique, émotionnel et mental.

Comprendre cette fonction, les bienfaits de ce travail, comment s’y mettre… OLY Be vous dit tout !

 

Qu’est-ce que c’est ? 

La spirothérapie a été imaginée par Samuel Ganes en 2015, mais repose sur les principes ancestraux védiques et s’appuie sur la philosophie de pranayama, bien connue des yogi : du terme « prana » la respiration et « yama » maitrise, régulation. 

 
Sans titre (28).png
 

Cette pratique consiste en un ensemble de techniques de respiration, et d’un peu de cohérence cardiaque, pour gagner en bien-être physique et mental. La respiration est un mécanisme réflexe autonome. À l’inverse d’autres fonctions végétatives comme la digestion ou la circulation sanguine, on peut réellement intervenir dessus. La spirothérapie passe aussi, et avant tout, par une meilleure compréhension de cette fonction : son fonctionnement physiologique, l’intérêt du diaphragme, des abdominaux, des muscles intercostaux, ce qui se passe à l’inspiration, à l’expiration, comprendre les 4 phases de la respiration, le rôle de l’oxygène ou du dioxyde de carbone dans le métabolisme, l’équilibre à trouver entre les deux…

 

Une pratique aux nombreux bienfaits

Copie de Sans titre (9).png

La respiration joue un rôle très important dans le bien-être et la spirothérapie donne les clés pour en tirer tous les bénéfices. En temps normal, on utilise seulement 20 à 30% de notre capacité pulmonaire. Après 5 minutes de spirothérapie, ce chiffre augmente à 80-90 % !

Réduction du stress, meilleure digestion, boost du système cardiovasculaire, gain d’énergie, et même parfois, réduction des inflammations… Les bienfaits sont nombreux et les exercices peuvent s’adapter aux besoins du moment.

Vincent, prof de spirothérapie pour OLY Be adapte ses séances en fonction du moment de la journée : « Quand je donne des cours le matin, je vais donner des techniques pour favoriser le réveil et qui booste l’activité cérébrale. Il existe un rituel d’hygiène où l’on va nettoyer les poumons, se débarrasser de l’air vicié, qui stagne au fond. Alors que le soir, on utilisera plus des techniques qui jouent sur la détente viscérale, avec le diaphragme qui vient masser toute cette sphère pour favoriser la détente musculaire et l’endormissement ».

 

Comment ça marche ?

« Quand on comprend que la respiration intervient sur les déséquilibres métaboliques, on peut travailler beaucoup de choses, en travaillant sur la fréquence et l’amplitude de nos respirations » explique Vincent. Une action très directe et assez puissante est donc menée sur le fonctionnement métabolique et de nos organes. 

 

Et en pratique ?

Il n’est pas toujours facile de respirer, certains exercices de spirothérapie peuvent même être vraiment difficiles. « Il y a de l’endurance à acquérir, de la coordination à trouver, cela se fait au fur et à mesure » poursuit le prof.

Il faut donc avoir de la patience et de la bienveillance envers soi, mais il est assez facile de s’y mettre en commençant à respirer en conscience le plus souvent possible.

Pour commencer, il est nécessaire d’être bien installé, dans un lieu calme. Dans l’idéal, assis sur un tapis, un coussin de méditation ou une chaise, les ischions bien ancrés, le bassin et le dos droits, les épaules éloignées des oreilles et la nuque alignée. L’idéal est de se laisser guider pour les débuts. 

Tout le monde peut pratiquer, mais il existe quelques contre-indications pour les personnes ayant subi des chirurgies récentes, les femmes enceintes ou ayant des problèmes de tension.

 

3 exercices à adopter :

Vous pouvez commencer par appréhender l’écoute et le ressenti de l’air qui passe dans vos poumons et tenter de mettre en place des exercices de respiration comme : 

Copie de Sans titre (23).png

Sama vritti

- La respiration carrée (Sama vritti) où les 4 phases de respiration sont égales. Inspirez sur 4 à 8 temps, bloquez poumons pleins sur le même nombre, expirez de la même manière et retenez poumons vides sur le même rythme. Répétez l’opération plusieurs fois pour gagner en détente. 

Vishama vritti

- Cette respiration repose sur les mêmes 4 phases que la respiration carrée, mais les temps sont différents. Commencez par inspirer sur 4, retenez poumons pleins sur 8, expirez sur 8 puis retenez poumons vides sur 8 aussi. 

Copie de Sans titre (22).png

LA respiration alternée

- La respiration alternée : avec la main droite, mettez le pouce à côté de la narine droite et l’annulaire à côté de la gauche. Bouchez la narine droite avec le pouce, inspirez par la gauche, bouchez-la, retenez une seconde, débouchez la droite et expirez par-là, inspirez par la droite, bouchez-la, retenez une seconde, débouchez la gauche et inspirez. Recommencez plusieurs cycles.   


Merci beaucoup à Vincent pour son témoignage très enrichissant !

Si vous êtes curieux et voulez en apprendre encore plus sur la spirothérapie, venez suivre les cours de Vincent et réservez dès maintenant sur OLY Be !

 
 

à LIRE ÉGALEMENT

Copie de Sans titre (21).png

Respirer pour relâcher le stress

madison-lavern-4gcqRf3-f2I-unsplash.jpg

3 techniques de respirations pour 3 besoins différents

Copie de Sans titre (15).png

Take a deep breath : Yoga, méditation et relaxation