L’interview forme : Les secrets d’une hôtesse de l’air

Le métier d’hôtesse de l’air est très exigeant pour le corps : gérer les décalages horaires, la déshydratation, se tenir debout longtemps sur des chaussures à talon…  Pour rester en forme, le personnel de cabine a de nombreuses astuces pour prendre soin d’eux à bord, mais aussi et surtout, tout au long de l’année.

Aurélie Tardivel, hôtesse chez XL Airways depuis 13 ans et prof de yoga certifiée nous en dit plus sur ses secrets forme. 

 

Quelle est ta routine forme?


Il n’y a pas de secret : une bonne nuit de sommeil. Je fais du yoga le matin quand mon pic d’énergie est au plus fort. Et du yin yoga une fois par semaine, au minimum, pour relâcher les tensions dues au manque de sommeil liées à mon métier d’hôtesse de l’air.

 

En quoi est-ce un métier exigeant ?

Il faut être prêt à tout à n’importe quel moment du jour et de la nuit. Alors, avoir une bonne condition physique est un incontournable. Le yoga m’est aussi indispensable pour me maintenir en bonne santé que pour m’apporter le calme et la tranquillité nécessaire à la gestion des problèmes que l’on peut rencontrer dans l’avion. 

Nous sommes le baromètre de la cabine, si nous sommes nerveux, les clients le ressentiront.  Avoir un état émotionnel stable est donc un vrai must pour nous.

 

Comment tes 2 activités sont-elles complémentaires ?

Prendre soin des passagers ou des élèves est très important pour moi. Que ce soit en vol ou dans une salle de yoga, je veux que chacun ait l’impression qu’il a pu passer un moment dans un petit cocon de douceur. Pour moi l’humain est au cœur de ces deux métiers et c’est pour cela que je trouve qu’ils se complètent bien.

 

À quelle fréquence pratiques-tu le yoga ?


J’ai commencé le yoga à la naissance de ma fille en 2013. J’étais fatiguée et épuisée et j’avais vraiment besoin de me reconnecter à mon corps. Il y avait cet engouement dingue pour le yoga aux États Unis et je suis allée dans une salle à New York qui s’appelle Yoga To The People. Je suis tombée amoureuse de la pratique immédiatement. J’ai senti une grande liberté à exécuter les asanas au milieu de toutes ces personnes qui ne te jugent pas. Ce moment reste magique pour moi. Cette nuit là, j’ai dormi comme un bébé.

Depuis j’ai une pratique très régulière. J’ai un rendez-vous quotidien avec mon tapis même si ce n’est que pour dix minutes.

 
IMG_20210701_162947.jpg
 
 

Pratiques-tu d’autres activités sportives ?

Je monte beaucoup à cheval. Ma pratique du yoga m’a beaucoup aidé à mieux comprendre le rapport que nous avons avec cet animal et à être plus précise dans la façon dont je communique avec eux.

 

Suis-tu un régime particulier ?

article hôtesse de l'air.png

Je suis végétarienne, par principe pour la planète et les animaux. 

En ce qui concerne la gourmandise, je ne me limite pas. Je pense que le régime est la meilleure façon de ne jamais être satisfaite de son corps, alors que d’avoir un corps en parfaite santé est le plus beau cadeau qu’on puisse avoir. 

Je fais attention tout de même au choix des produits que je mets dans mon assiette et j’essaie de manger en conscience.

 

Selon toi, comment le soin du corps aide l’esprit ?

Pour moi, le corps et l’esprit ne sont pas séparés. J’ai de l’amour pour mon corps. J’aime la façon dont il bouge, j’aime sa forme. Je n’ai pas la silhouette d’un top-model, mais ça n’a pas d’importance. J’en prends soin en faisant du yoga et en m’octroyant des rituels de beauté quotidien. On ne peut pas être bien dans sa tête si on est malade, c’est pour ça qu’il est important de se connecter à la part physique de nous-mêmes.

 

Justement, quels sont tes secrets de beauté ?

J’en ai plein, mais le meilleur reste de s’aimer et aussi de boire beaucoup d’eau, surtout si vous voyagez en avion.

 

Quel est le meilleur conseil qu’on t’ait donné ? Et celui que tu ne te lasses pas de donner ?

De ne pas oublier que la vie doit être fun et décomplexée ! C’est aussi ce que j’essaie d’enseigner aux élèves. J’aime beaucoup utiliser un peu d’humour dans mes Vinyasa pour dédramatiser les asanas un peu plus compliquées, pour rappeler qu’échouer, c’est ok et que ça fait partie du process.

 
 

Retrouvez Aurélie sur son compte Instagram

Découvrez tous nos professeurs et nos cours en ligne, en salle et en extérieur et créez-vous votre propre routine bien-être avec OLY Be !


A lire également

article hôtesse de l'air (4).png

Bien s’hydrater : pourquoi et comment

article hôtesse de l'air (5).png

L’interview forme : les conseils d’une ostéopathe

Copie de Sans titre (17).png

Comment bien faire la sieste ?