Insolite : le paddle Yoga

Avec l’été qui arrive et les vacances qui se profilent, c’est le moment idéal pour tester de nouvelles activités. Coup de chance, il existe de nombreuses évolutions insolites pour aller plus loin, se challenger, s’amuser ou se diversifier ! C’est le cas notamment du SUP Yoga qui s’effectue sur une planche de stand-up paddle, sur l’eau.

OLY Be vous en dit plus sur cette pratique que vous allez adorer !

 
Sans titre (47).png
 

Le SUP ou stand-up paddle est une planche large que l’on chevauche pour partir à l’assaut des étendues d’eau variées comme les lacs, rivières, mers ou océans, armé.e d’une pagaie. Depuis le début des années 2010, quelques yogis téméraires (au début) ont décidé d’adapter leur pratique à ce nouvel environnement pour s’entraîner en s’amusant et pour s’ouvrir de nouveaux horizons. Et c’est un pari réussi puisque la combinaison des deux a de nombreux avantages. Les bienfaits de l’un nourrissent ceux de l’autre.

 
Sans titre (16).png

Quel type de yoga ? 

Différents styles de yoga peuvent être pratiqués sur la planche selon nos envies, capacités ou besoins du moment. En général, il s’agit bien souvent d’une version plus « light » et adaptée du dynamique vinyasa, qui met à l’épreuve notre équilibre, notre concentration et notre gainage. Mais, miser sur une pratique plus douce comme le yin peut également avoir de nombreux bienfaits notamment sur la détente, le bien-être et la respiration.

 

Un travail sur l’équilibre

Pratiquer le yoga sur une planche de SUP, sur l’eau, est très différent que lorsqu’on le fait sur la terre ferme. En effet, les flots créent des micromouvements de la planche. Le corps doit s’adapter à ces ondulations de manière constante, consciente ou non. Ainsi, on gagne en équilibre et en proprioception (la perception des mouvements de son corps dans l’espace). D’un point de vue physique, ce déséquilibre stimule les muscles profonds, augmente le gainage du corps complet, notamment des jambes, du dos et des abdominaux. Toutes les positions ne sont pas forcément accessibles au début, mais la marge de progression est importante et stimulante, d’autant plus lorsque l’on est habitué.e du tapis. Cette nouvelle mise en perspective est très stimulante.

 
Sans titre (18).png

Les bienfaits de la nature

Le SUP Yoga est un sport qui se pratique généralement en pleine nature. Même si certains cours s’effectuent en piscine, il est préférable de profiter des espaces aquatiques de plein air pour s’initier. Ainsi, on fait le plein de vitamine D, de minéraux, et bien plus si l’on pratique sur la mer (coucou l’océan thérapie !). Ce cadre exceptionnel a aussi tendance à apaiser et l’on se débarrasse plus facilement des choses superflues. On se laisse alors bercer par les sensations, les bruits comme le clapotis de l’eau, l’air, les odeurs, les couleurs et les différents éléments que ce « studio » naturel nous prodigue. Une (re) connexion à l’environnement et à la nature plus que bienvenue !

 

Une concentration accrue

Tenir en équilibre et maintenir ses bons alignements peut être un défi pour notre concentration. Il faut rester focus sur nos mouvements, notre respiration, nos sensations. Ainsi, on atteint plus facilement l’état de « flow » ou de pleine conscience. Le SUP Yoga nécessite d’être parfaitement dans l’instant présent

Bien-être et fun au programme !

 

Nos astuces pour s’y mettre : 

- Choisissez une étendue calme pour commencer. On évite l’océan déchainé, sinon, c’est la chute assurée ! 

- Côté matériel, optez plutôt pour une planche gonflable au début. Elles sont plus stables et maniables. Elles doivent être assez larges.

- Pagayez un peu pour vous éloigner du bord. Cela vous fera en plus un petit échauffement cardio non négligeable.

- Une fois le spot idéal trouvé, « sentez » la planche et les ondulations de l’eau en position assise ou allongé pour commencer

- Ralentissez votre flow 

- Trouvez une nouvelle stabilité, en écartant un peu plus les pieds que sur la terre ferme par exemple

 
Sans titre (19).png
 

Quelles Postures pour débuter : 

Privilégiez des positions faciles au début : 

- chat-vache

- pinces debout ou assis

- la planche

Vous pouvez ensuite intégrer quelques enchainements dynamiques autour de salutations au soleil simples, puis plus compliquées avec des guerriers par exemple. 

En statique, essayez petit à petit : 

- le chameau 

- les pigeons 

- voire même la chandelle ou charrue pour vous challenger davantage en fin de pratique…

 

Le mieux pour découvrir cette pratique est de prendre un cours pour la première séance !


Avec OLY Be, pratiquez depuis chez vous, en ligne ou en studio, selon votre niveau et votre budget !

Nous vous proposons des cours sans contraintes, à chaque coin de rue et en ligne à partir de 9 €.


A lire également

Sans titre (25).png

7 exercices de Yoga pour débutants

Sans titre (26).png

Comment optimiser sa séance en adoptant les bons gestes post-pratique ?

Sans titre (27).png

Bien s’hydrater : pourquoi et comment ?