Le dico du bien-être : La santé mentale

Il y a parfois des mots qui font peur, l’expression « santé mentale » en fait partie. Pourtant, loin d’être une notion effrayante ou un concept tabou, elle englobe, à l’instar de la « santé physique », de nombreux paramètres. OLY Be vous en dit plus et vous explique comment dédramatiser cette expression.

 
 

Santé mentale : de quoi parle-t-on ?

En France, le terme de santé mentale est connoté et se rapporte davantage à l’idée de troubles mentaux. Pourtant, selon l’OMS, il s’agit de « l’état de bien-être qui permet à chacun de réaliser son potentiel, de faire face aux difficultés normales de la vie, de travailler avec succès et de manière productive et d'être en mesure d'apporter une contribution à la communauté ». Cela peut donc regrouper des troubles de l’anxiété, des maladies plus graves ou, au contraire, un bon équilibre personnel ou une efficacité particulière de son mental - comme des sportifs de haut niveau qui se trouvent en excellente santé physique -. La santé mentale n’est donc ni figée ni constante, elle évolue au fil de la vie, des évènements et des personnes, bien sûr.

Selon le gouvernement canadien, elle dépend de nombreux facteurs comme l’aspect social, physique, mental, économique, spirituel ou encore émotionnel. La santé mentale repose sur plusieurs piliers tels que l’estime et l’acceptation de soi, la maitrise (de son stress, de ses émotions…), les relations interpersonnelles de qualité, une forme de résilience et un meilleur équilibre de vie pour améliorer son épanouissement personnel, entre autres. Dans les faits, elle peut dépendre aussi bien de l’environnement dans lequel on est, dans lequel on a grandi, de la génétique, mais aussi de notre bien-être intérieur à l’instant T.

Comment l’améliorer ?

Comme on vous le disait, la santé mentale est fluctuante et, heureusement, on peut la travailler pour la rendre meilleure. Aux États-Unis, le terme de « mental health » est un des aspects de sa vie que l’on aime améliorer, tout comme sa condition physique. Pour cela, il peut être nécessaire de se faire aider d’un psychologue, pour mieux se connaître, comprendre ses blocages, s’adapter… Mais on peut également la « muscler » au quotidien en adoptant des bonnes habitudes de vie par exemple.

On le sait, le manque de sommeil, une mauvaise alimentation ou encore un rythme de vie déréglé peuvent être nocifs pour notre bien-être et générer à notre mental, et notre corps, un stress supplémentaire. Le principal reste donc de limiter les sources de stress (y compris, et surtout, la pression que l’on se met soi-même), s’écouter, observer les choses qui nous font du bien, qui sont saines et nous permettent de nous sentir plus détendu et de les inviter dans notre quotidien…

Par exemple, vous pouvez commencer par essayer de vous fixer des horaires plus ou moins réguliers pour le lever, le coucher, les repas… Le soir, n’hésitez pas à trouver une activité « tampon » de 15-30 minutes pour vous aider à couper avec le travail. Cela peut être ce qui vous fait du bien : méditer, respirer, s’initier à des loisirs créatifs, lire un bon livre, prendre un bain ou encore aller faire une balade dans la nature (un peu plus tôt dans la journée ;-) ).

Il a été prouvé qu’une escapade en plein nature a de nombreuses vertus sur la santé. Il est donc important de prendre l’air au moins une fois par jour pour s’aérer l’esprit, que ce soit pour aller faire du sport ou pour acheter un magazine (même un petit goûter à la boulangerie si ça vous fait plaisir !). Pratiquer une activité physique régulière, quelle qu’elle soit (cela peut être de la marche rapide, un cours de yoga doux ou dynamique, une séance cardio...) permet de faire du bien à notre corps, mais aussi à notre esprit !

Enfin, toutes les études s’accordent à le dire, la qualité de nos relations sociales a un réel impact sur notre moral. Ainsi, malgré des emplois du temps parfois chargés, il faut essayer d’entretenir la qualité de ces liens. Des petites attentions, un coup de fil, un message, un compliment… Entourez-vous de personnes bienveillantes et positives et faites-de même !


Avec OLY Be, vous n’avez pas à devenir le meilleur de vous-même. Juste à pratiquer pour le plaisir. Juste à vous sentir bien. #YOGAFORALL

Pour commencer à prendre soin de soi, quoi de mieux qu’un cours de yoga ? Les cours OLY Be en studio sont à partir de 9€ !