Quelle eau boire pour être en pleine santé ?

Nous le savons tous, pour être en bonne santé, il faut boire beaucoup d'eau ! mais quid de sa qualité ? Eau du robinet, en bouteille, filtrée, revitalisée ? Quelle option offre les meilleures garanties pour la santé ?

L’eau du robinet : 

En France, l’eau distribuée présente une qualité en permanence conforme pour plus de 97 % des consommateurs car elle est soumise à des normes sanitaires très strictes, c’est d’ailleurs le produit alimentaire le plus contrôlé ! Il ne faut pourtant pas perdre de vue que près de 2 millions de Français boivent une eau souvent non conforme, et cela principalement dans les territoires ruraux et de montagne. Premier problème majeur : l’eau du robinet contient des nitrates. Utilisés dans les engrais, ils s’infiltrent dans les sols, donc dans les sources d’eau naturelles (nappes phréatiques, rivières, lacs…) qui nous alimentent en eau courante. Deuxième problème : l’eau courante contient du chlore. Celui-ci, utilisé pour empêcher toute contamination bactérienne, altère néanmoins la flore de notre tube digestif.

 

L’eau filtrée :

Plusieurs solutions existent afin d’améliorer la qualité de l’eau. Parmi elles, les filtres à charbon actif et l’osmose inverse. Les filtres à charbon, que l’on trouve dans les carafes filtrantes et les filtres installés sur (ou sous) la robinetterie de l’évier améliorent la qualité de l’eau en procédant à un second « nettoyage ». Elles filtrent particulièrement le chlore, le plomb, une partie du calcium et de l’aluminium. Seul hic, elles laissent tout de même passer les plus petites molécules polluantes. L’osmose inverse un système de purification de l'eau qui fonctionne par un filtrage très fin puisque c’est capable d’éliminer des particules de taille inférieure au millième de micron. Il se branche sur les canalisations avant l’arrivée d’eau ou sur le robinet. Ce système est néanmoins coûteux en eau, pour fonctionner, il a besoin d’une eau dite de saumure, qui est éliminée et emporte avec elle tous les déchets : pour consommer un litre d’eau, il est possible de « dépenser » jusqu’à quatre litres !

 

L’eau en bouteille :

Les eaux minérales contiennent des sels minéraux et des oligoéléments qui ont des vertus thérapeutiques spécifiques. Quant à l’appellation « eau de source », elle signifie simplement que l’eau provient d’une source d’eau potable n’ayant subi aucun traitement. Faire le choix de boire de l’eau en bouteille n’est pourtant pas sans inconvénients: la fabrication, le transport des bouteilles, les déchets de verre et de plastique posent en effet problème sur le plan écologique. 

Comment choisir ?

Pour choisir un eau minérale, examinez l’étiquette. La mention « résidus secs à 180 °C » correspond à la quantité de minéraux contenus dans une bouteille d’eau. Ce chiffre ne doit pas dépasser 300 mg par litre, l’idéal étant qu’il soit inférieur à 100 mg.

 

L’eau revitalisée :

L’eau, une fois mise en bouteille, n’a plus grand-chose à voir avec ce qu’elle était à la source. Ses propriétés électriques et physico-chimiques changent, et plus l’eau séjourne en bouteille, plus celles-ci diminuent. Elle s’oxyde et perd ses précieux électrons, nécessaires à toutes les réactions de notre organisme. Pour pallier ce déficit, plusieurs solutions : boire la bouteille sitôt achetée et éviter de la conserver trop longtemps (un mois maximum) ou… revitaliser l’eau !

Comment revitaliser l'eau ? Il faut ajouter un demi-jus de citron bio par bouteille ou une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée bio et d’agiter énergiquement avant de boire. 

Petites astuces : 

 - Quand nous avons soif, il est en fait trop tard : on estime qu’il manque alors déjà un demi-litre d’eau dans notre corps. Buvez donc surtout quand vous n’avez pas soif !  

- Oubliez vos bonnes manières et buvez à la bouteille, de cette manière vous en consommerez deux fois plus qu’au verre, car on a tendance à boire plus !

A bientôt les OLY Bees <3