Recettes

DIY - Fabriquez votre baume à lèvres naturel

CETTE SEMAINE ON VOUS PARLE DE CET ALLIÉ SI PRÉCIEUX POUR ÉVITER LES GERÇURES EN HIVER :

LE BAUME À LÈVRES ! 💋

 

On vous propose de réaliser votre baume à lèvres maison et 100% naturel ! 

 

6697423839_267c961959_b.jpg

POURQUOI FAIRE SON BAUME À LÈVREs MAISON ?

 

Les baumes à lèvres du commerce sont souvent chers au regard de leur composition. Prenons un stick très courant et la liste d’ingrédients qu’ils contiennent généralement majoritairement :

  • De la paraffine : Un corps gras inerte issus de minéraux, au prix de revient très bas pour le fabricant, mais à l’effet occlusif sur la peau ( la bouche, les pores) et sans aucun élément nutritif.
  • Des alcools gras : qu’ils utilisent comme émulsifiants, épaississants et opacifiants qui sont plus irritants pour l’épiderme.
  • Des silicones : Matière de type plastique, extrêmement néfaste pour l’environnement, car peu biodégradable. Les silicones n’ont, en outre, aucune propriété bénéfique pour la peau.
  • Des polymères : Il s’agit d’une  matière plastique aux propriétés semblables aux silicones : production d’un film sur la peau qui peut boucher les pores.
  • Des émulsifiants : Dans les produits conventionnels, ils sont presque tous d’origine synthétique ou animale…
  • Des ingrédients toxiques ou d’origine douteuse : Peuvent provenir de baleine ou de dauphins ; les parfums sont à l’origine de réactions allergiques en raison des molécules aromatiques de synthèse…

Autrement dit, pour un produit standard on a un produit constitué au minimum de six composants, quasiment dépourvu de principes actifs, potentiellement irritant, allergène et occlusif, contenant des matières plastiques et des produits animaux… ☣

 

👉Bref si nous retournions vers la simplicité et le respect de notre peau avec un baume très rapide à faire, personnalisable à l’envie, requérant un nombre d’ingrédients & d’ustensiles très limité, 100% naturel, bio et végétal ! 🌿🍃

Baume visuel.png

(Pour un contenant de 7g environ)

🍃  Vous retrouverez tous ces ingrédients en pharmacie ou magasins bio ! 

⚠ Avant de commencer stérilisez chacun de vos ustensiles avec de l’eau bouillante !

Première partie :

  1. Commencez, par faire fondre une cuillère à soupe de beurre de karité.
  2. Puis, ajoutez-y, hors du feu, environ 5 g de cire de candelilla pour obtenir une tenue ferme !
  3. Ajoutez ensuite 3 gouttes d’huile de germe de blé pour la conservation.
  4. Pour le goût nous vous conseillons d’ajouter quelques goutes de macérat huileux de vanille qui à pour vertu d’être protectrice, nourrissante et aphrodisiaque mais vous pouvez aussi opter pour une ou deux goutes d’huile d’abricot, de framboise ou de rose !

 

Deuxième partie optionnelle :

Si vous souhaitez pigmenter votre baume vous pouvez mettre au préalable dans le moule du Mica minéral de la couleur que vous souhaitez, faites attention pour le dosage, essayez de doser le pigment pour que votre mélange reste homogène !

 

 

 

 

 

 

Ajoutez la première partie dans la deuxième partie et mélangez à l’aide d’un cure dent par exemple !

Si vous n’avez pas fait de deuxième partie, mettez votre mélange dans le moule !

Pour finir placez votre moule 6 à 8 heures au réfrigérateur.

 

Bon courage les OLY Bees ! 🍃

🍴 Faut-il forcément être brocolis addict quand on fait du yoga ?

Hier c’était la journée mondiale du végétarisme, à cette occasion, chez OLY Be, on s’est posé La fameuse question à laquelle tout yogi a été confronté à un moment de son avancement sur le chemin du yoga : « et du coup ; si tu fais du yoga, t’es végétarien, non ? »

L’alimentation pose aujourd’hui beaucoup de questions ! Il n’y a qu’à regarder le nombre incroyable de régimes ou styles de vie en vogue qui fleurissent sur les réseaux sociaux. Avec l’émergence du bio, on parle de plus en plus de végétarisme, crudivorisme, régime sans gluten ou sans lactose (ou sans les deux ), mono-diète, detox, jeûne, et autre mode de vie paléo.

Alors, doit-on devenir végétarien quand on fait du yoga ? Comment opérer des choix d’alimentation éclairés sans tomber pour autant dans l’orthorexie, une façon obsessionnelle de s’alimenter ? OLY Be vous dit tout !

Pourquoi beaucoup de yogis ne mangent pas de viande ?

- Pour des raisons éthiques

La principale raison de devenir végétarien quand on fait du yoga est d’ordre éthique : si l’on respecte les yamas, le premier d’entre eux est Ahimsa, la non-violence. Ahimsa est l’un des principes les plus élevés de la philosophie du Yoga. Pour les yogis, toute vie est sacrée. Chaque créature représente une entité vivante, respirant et ayant des pensées et des sentiments. Aussi, beaucoup de pratiquants interprètent Ahimsa comme la non-violence envers les animaux, ce qui signifie ne pas se nourrir d’aliments qui ont causé la souffrance. Au regard des modes de production modernes si peu respectueux de l’animal, Il leur paraît donc logique pour de nombreux yogis de devenir végétarien.

Vege.jpg

- Pour des questions de santé

Il est reconnu que la consommation de viande excessive est néfaste pour la santé. La viande contient un haut pourcentage de toxines, elle manque de minéraux et vitamines essentielles et contient plus de protéines que nécessaire. La protéine animale contient trop d’acide urique. Consommée en grande quantité, l’acide urique ne peut être éliminé correctement et se dépose dans les articulations. Résultat : raidissement des articulations, goutte, rhumatisme, maux de tête, crampes et nervosité. 

Si l’on considère le yoga comme un exercice physique (même si le yoga ne se limite pas à ça !) il est logique de se préoccuper de ce que l’on mange et de privilégier une alimentation qui a un effet bénéfique sur le corps. Une alimentation équilibrée est essentielle lorsque l’on pratique régulièrement le yoga car elle influe au niveau de la souplesse, du mental et de la concentration. Encore une fois, le végétarisme serait l’une des solutions, à condition de ne pas s’empiffrer de chips et de soda (végé) à côté !!

Bilan : on arrête la viande ou pas ?

Et bien, c’est comme vous voulez ! On ne va pas vous dire que stopper votre consommation de viande et d’opter pour le tout végétal vous rendra plus souple sur le tapis et que vos méditations seront plus profondes (même si c’est quand même un peu vrai !).

Si le végétarisme est en cohérence avec le yoga, ce n’est pas un diktat. Le yoga n’est pas une religion, il n’impose rien. Le yoga est avant tout la connaissance de soi. Patanjali n'a jamais dit que pour faire du yoga il fallait être végétarien ou végétalien. Il explique en revanche qu'il faut faire les choses en son âme et conscience, il n'interdit rien. Tout est une question de choix personnel, il s’agit simplement d’être en accord avec nous-mêmes.

shutterstock_551881447.jpg

Et justement, quand on pratique le yoga on apprend à écouter son corps, à reconnaître ce qui est bon pour nous et où se situent nos limites ! Il en va de même pour l’alimentation. Il n’y donc pas de règles absolues mais du bon sens. Tout est une question d’équilibre. :-) Alors, le changement oui, mais pas total ! Si l’on souhaite changer d’alimentation il vaut mieux ne pas adopter un principe radical d’interdiction totale et surtout il faut en avoir vraiment envie : se priver de quelque chose que l’on aime, ça ne marchera pas sur la durée de toutes façons !

Alors pourquoi ne pas essayer de limiter sa consommation de viande de temps en temps, le temps d’un repas ou d’une journée par semaine, histoire d’observer ce qui se passe en vous. Après cette petite expérience, vous pourrez ainsi décider par vous-même, ce qui est juste et non violent pour vous!

En pratiquant le yoga régulièrement, en apaisant le mental, les changements physiques et émotionnels se font ressentir naturellement. Après un cours de yoga, c’est vrai que l’on a plus envie de manger léger que d’aller au MacDo. Mais ce n’est pas parce que l'on est un yogi accompli que l’on doit nécessairement renoncer à une petite planche de charcuterie ou une bonne raclette cet hiver avec les copains !

Belle semaine les OLY Bees !

 

💦 Recette fraicheur : Sangria Branca ! 🍹

Il fait chaud ! L'été est bien là, et avec lui notre envie de boissons fraiches et fruitées 😋

Pour survivre sous cette chaleur, on a fait appel à notre communauté OLY Be et on a récolté une super recette portugaise de sangria branca (avec ou sans alcool!) pour savourer les moments en terrasse tout l'été !

Temps de préparation : 15 min
Temps de macération : 24h

Red_Wine_Sangria_with_lemon,_lime,_apple,_and_orange_served_in_a_glass_-_Evan_Swigart.jpg

Pour réaliser la recette, vous aurez besoin de
- 750 ml vin blanc (optionnel)
- 100 ml vodka (optionnel)
- 100 gr sucre
- 1 brugnon ou pêche (pas trop mûr pour garder un mélange clair)
- 1 orange coupée en morceaux avec la peau
- 1 citron jaune (idem)
- 1 citron vert (idem)
- 1 bâton de cannelle
- 1 tronçon de gingembre frais
- de la menthe

+ 300 ml de schweppes (ou autre tonic)
+ Glaçons

👉Mettre à macérer 24 h au frigo; ajouter le tonique et les glaçons au moment de servir.

🔅 Pour la version sans alcool, remplacez les quantités de vin blanc et de vodka par de l'eau gazeuse ou du tonic!

Dernière étape : SAVOUREZ ! 🌞🍹

Cette recette nous a été proposée par un membre de la communuté OLY Be (merci!). Si vous aussi vous souhaitez partager des idées de recettes super chouettes, n'hésitez pas à nous les envoyer par email (elodie@olybe.com) !

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

☼ RÉÉQUILIBRER SON ALIMENTATION : Les conseils de Sophie, coach en nutrition, pour apprendre à MIEUX manger !

Chez OLY Be, on ne croit pas vraiment en tous ces nouveaux régimes tendances, par contre on est totalement convaincues que nous devons réapprendre à manger, à manger mieux, et non à manger moins. Pas facile de changer son alimentation du jour au lendemain, mais petit à petit, en modifiant certaines habitudes ou en remplaçant certains aliments de notre alimentation, c'est possible ! :) Pour vous aider à faire un premier pas, voici les conseils et recettes de notre professeur de Yoga Sophie, qui est également coach en nutrition (diplômée d'État) : 

alimentation-mincir-manger.jpg

Ca y est les beaux jours sont presque là ! Et ça ne vous aura pas échappé : les magasines, blog, chaines Youtube regorgent de conseils pour perdre 3kg en 5, 10 kg en 1 mois… 

On le sait tous, perdre du poids très vite, n’est pas bon pour la santé et est rarement probant sur le long terme. Je préfère largement conseiller un rééquilibrage alimentaire qu’un régime. Le régime est souvent frustrant psychologiquement et les kilos perdus pour les mois estivaux sont repris à la rentrée avec quelques un supplémentaires qui se sont invités. Et on se dit que comme c’est l’Hiver, on s’en préoccupera en avril/mai prochain… Bonjour le cercle vicieux ! 
 

Qu’est ce qu’un rééquilibrage alimentaire ? 

C’est apprendre à manger ce qu’il vous faut au bon moment. Pour être en santé nous avons besoin de manger de tout mais pas n’importe comment. Je vous livre ici les fondations du rééquilibrage alimentaire que je préconise à mes merveilleu(ses)(x) coaché(e)s. 

La recommandation majeure est que pour mincir : il faut manger.

nutrition-mincir.jpg

Manger 3 feuilles de salade et 4 bâtons de surimis vous fera maigrir dans un premier temps, mais vous ne pourrez pas manger ainsi toute votre vie, donc les kilos reviendront au galop avec votre alimentation habituelle. Effectuer une mono diète de pomme ou de raisin, vous fera aussi mincir dans un premier temps. Au retour d’une alimentation « normale », le corps carencé vous fera payer cette « famine ». Il stockera dans la prévision d’une autre diète. Et en ce qui concerne les jeûnes, il vaut mieux avoir un avis médical préalable et être suivi par un professionnel. Vous êtes composés d’hormones et vos variations alimentaires ont une incidence sur celles-ci, y compris sur votre moral.

alimentation-mincir.jpg

D’accord, mais qu’est ce qu’on mange ?

>> AU RÉVEIL 

On se prépare une grande tasse d’eau chaude citronnée (jus de citron naturel), si on est sujet aux ballonnements et troubles digestifs, on peut ajouter une cuillère à café de vinaigre de cidre de pomme (estomac fragile, demandez conseil à votre médecin). Idéalement, 30 minutes avant de consommer son petit déj’.

>> AU PETIT-DÉJEUNER

-        1 portion de protéines (des œufs, du saumon, du jambon, yaourt végétal etc.) ~ 100 gr

-        1 fruit (pas de jus de fruits même pressés, la concentration des glucides n’est pas la même qu’un fruit tel quel).

-        1 portion de céréales (flocons d’avoine, muesli non sucré, Pain aux céréales) ~ 40 gr

-        1 portion de lipides (oléagineux : amande, noix etc ou 1 avocat) ~ une poignée

-        1 boisson chaude non sucrée

Vous pouvez utiliser toutes les recettes en vogue de Pancakes protéinés, Bowl cake aux flocons etc .

petitdej-healthy.jpg

>> Le grignotage du milieu de matinée 

Il est 10h, on se fait une petite collation (même si on a pas faim) !

1 portion de protéines (1 yaourt végétal par exemple) et 1 pomme (ou ½ pamplemousse) ou un smoothie vert ou 1 pudding aux graines de Chia (Lait végétal et graines de chia). 


>> L'heure du Déj !

-        1 portion de protéines (poisson, viande ou protéines végétales) ~ 150 gr

-        1 portion de légumes ~ 200 gr

-        1 portion de féculents/céréales/légumineuses (Quinoa, pâtes complètes, patate douce, lentilles…) ~ 40 gr

alimentation-saine.jpg

Les Buddha Bowl sont un super compromis de diversité et de proportions.
 

>> Le grignotage de l'après-midi

Il est 15h, c’est l’heure de la… Collation 😊 (même si on a pas faim) !

La même chose qu’à 10h, sauf qu’il faut varier les nutriments. Donc on change la source de protéines et le fruit (toujours un fruit mois sucré type pomme, pamplemousse…).

alimentation-saine-recettes.jpg

>> Avant l'activité sportive

Environ 2h avant toute activité sportive. Par exemple, si vous allez à nos cours OLY Be ;) à 19h30, vous pouvez vers 17h prendre : 

1 poignée d’oléagineux (une dizaine) et 1 thé – On évité de trop manger pour avoir l’estomac léger durant la pratique.


>> Pour le diner 

Ça y est, la journée est terminée, il est l'heure de diner avec : 

-        1 portion de protéines ~ 150 gr

-        1 portion de légumes ~ 200 gr

recette-alimentation-saine.jpg

 

Bravo, vous avez tenu la journée entière, petit à petit le Yogi fait son nid… avec son bikini 😉

Progressivement (au bout de 6 semaines) vous trouverez votre rythme, vos choisirez de mieux en mieux vos aliments, vous serez en pleine forme. Et cette façon de s’alimenter restera durablement. Bien manger deviendra un véritable plaisir (si si, promis juré !). 


>> QUELQUES CONSEILS SUPPLÉMENTAIRES 

Pour continuer sur votre bonne lancée, voici d'autres petits conseils que vous pouvez mettre en pratique au fur et à mesure : 

-        Boire au minimum 1,5 L par jour (eau plate, thé, tisane, eau détox).

-        Varier les sources de nutriments.

-        N’hésitez pas à assaisonner vos plats avec des épices, pour éviter la monotonie.

-        Redécouvrez chez vos primeurs les légumes et fruits plein de goûts.

-        Essayer de choisir des aliments de l’agriculture biologique.

-        Pour cuire vos aliments prenez de l’huile de coco ou d’olive.

-        Mangez des choses colorées (naturellement) c’est le B.A.ba de la bonne humeur.

-        Organisez vous, c’est difficile de manger healthy sans organisation 😊

alimentation-saine.jpg


Et il y a tout de même quelques bonnes nouvelles : 

- Le week end, faites vous un bon gros plaisir avec un repas de votre choix, d’une ça vous fera plaisir et ça fait parti du lien social et de deux, ça relancera la leptine pour brûler ces calories et celles à venir. En gros, ce repas de « fête » est indispensable pour votre moral et votre silhouette.

- Je vous entends « il n’y a pas de chocolat, dans son truc ! No way ! », vous pouvez manger du chocolat (4 carrés, pas la tablette) à la collation du matin : 70% mini de cacao.

- Oui vous allez manger régulièrement (toutes les 2 à 3h) ainsi votre corps va comprendre qu’en ayant un peu de nourriture souvent, il n’a plus besoin de stocker. Donc il utilisera que ce dont il a besoin et éliminera par les voies naturelles le superflus.

Soyez partisans du « petit à petit » et non du « foutu pour foutu », donc même si vous craquez sur une viennoiserie ou autre, continuez le reste de la journée à bien manger.

Internet regorge de blogs et recettes healthy, vous allez adorer être en santé !

A bientôt les Yogis !

Sophie.


Merci à Sophie pour tous ces bons conseils ! 

Sophie est professeur de Yoga et de Pilates certifiée, ainsi que coach en nutrition. 
Retrouvez-là sur les réseaux sociaux : Sofit&Yoga Happyculture 
Son site : www.sofitandyoga.com

Nos cours OLY Be avec Sophie : 
- Cours de Yogalates (Yoga + Pilates) tous les mardis soirs dans le 2ème, cliquez ici
- Cours de Core Yoga (Yoga dynamique) tous les samedis matins au Novotel Gare de Lyon, cliquez ici. 

 

◈ Parce que le bien-être passe aussi par l'estomac ...

Voici quelques recettes #yummy #healthy et surtout faciles à réaliser. A déguster après une séance de Yoga par exemple :)

BISCUIT DETOX
Aux flocons d'avoine
Merci healthy & Co pour cette recette !

Ingrédients :

125 g de flocons d’avoine
2 bananes bien mûres
85 g de cranberries séchées
1 cuillère à soupe de miel bio

Préparation :

Préchauffez votre four à 180°.
Dans un petit saladier, écrasez les bananes à la fourchette.
Ajoutez ensuite les flocons d’avoine, les cranberries et le miel.
Mélangez le tout jusqu’à obtenir une mixture homogène.
Puis, formez des petites boulettes et disposez-les sur du papier de cuisson sur la plaque de votre four. Attention à bien les espacer.
Aplatissez légèrement chaque boulette à l’aide du dos d’une cuillère à soupe.

Enfournez pour 15-20 minutes.

Laissez refroidir une dizaine de minutes, c’est prêt, régalez-vous !


LE BOL DU BUDDHA
Le plat des vrais yogis !
Merci La Minute Papillon pour cette recette !

Le buddha bowl est un repas à base d’ingrédients végétariens, principalement des légumes, des céréales ou des légumineuses. Il a hérité de ce nom à cause du bol dans lequel il est servi, qui rappelle le ventre tout rond de Bouddha.

Pas de recette précise mais des proportions à respecter:
– 2/3 de légumes crus ou cuits et de verdure (épinards, kale, roquette)
– 1/3 de céréales (quinoa, millet, riz) et légumineuses (haricots, pois chiches, lentilles, tofu)
– 1 sauce pour lier et assaisonner
– En option, des toppings comme du sésame, des oléagineux , des herbes fraiches…

Le buddha bowl a tout bon. Simple et amusant, il suffit de respecter les proportions et de libérer sa créativité pour en préparer un. C’est joli, et en plus c’est équilibré et complet. En effet, les légumes crus conservent les nutriments et la vitalité des végétaux. Les associations alimentaires sont idéales pour bien digérer et assimiler tous les nutriments. Enfin, on y trouve des protéines végétales complètes.

Pour un buddha bowl vraiment parfait, privilégiez le bio, les légumes de saison, gardez au moins 1/3 de crudités et préférez les céréales complètes aux céréales raffinées (ces dernières sont plus riches en fibres et en nutriments et ont un indice glycémique plus bas).

Bonus:
Nos 2 sauces préférées pour assaisonner un buddha bowl
– Sauce crémeuse aux cacahuètes (pour 4 personnes): 2 CS d’huile d’olive (bio, vierge, pressée à froid) + 2 CS d’huile de sésame (bio, vierge, pressée à froid) + 2 CS de tamari + 1 CS de jus de citron + 1 CS de vinaigre de riz + 1 belle cc de purée de cacahuètes

– Sauce onctueuse sucrée-salée (pour 4 personnes): 3 CS d’huile d’olive + 1 CS de vinaigre balsamique + 1 CS de sirop d’agave + 1 belle cc de purée de noix de cajou + 1 grosse pincée de sel + 3-4 tours de moulin à poivre


PETIT DÉJEUNER HEALTHY
Un porridge au lait d'amande et aux myrtilles !
Merci Mathilde fait du yoga pour cette recette !

Ingrédients :

1/2 tasse (45 g) de flocons d’avoine
1/2 tasse (12,4 g) de lait d’amande
1/2 pot de yaourt nature
1 cuill. à soupe de graines de chia
1 poignée de myrtilles

Préparation :

Tout mélanger, et mettre au frais pour une nuit.
Bien sûr, ça marche aussi avec toutes sortes de fruits – pommes, ananas, fraises, mûres, etc.


JUS EN VUE !
Le Curcuma : aux nombreuses vertus préventives et curatives
Merci Boui-Boui pour cette recette !

D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, le curcuma permettrait de lutter contre les troubles gastriques et diverses inflammations (articulaires et musculaires). Il aurait même une action anti-cancéreuse notamment sur le cancer du foie, du côlon et de l’estomac. Connu pour augmenter la sécrétion biliaire et ainsi purifier le foie de ses toxines, le curcuma est un remède efficace pour les excès de repas et les ulcères. La présence de la curcumine permettrait également de lutter contre les allergies, d’équilibrer le cholestérol et de renforcer notre système immunitaire. Et pour finir, cerise sur le gâteau, on dit qu’il a des effets anti-stress. Rien que ça ! 

Le curcuma dans la cuisine :
Aujourd’hui, le curcuma a le vent en poupe grâce à ses nombreuses vertus santé et c’est tout naturellement qu’il trouve sa place dans nos cuisines. Il donne une touche exotique à nos plats et le curcuma frais, pelé et coupé en petits dés, est un délice dans une salade de fruits.

JUS DE CAROTTE , POMME ET CURCUMA

Ingrédients (pour un grand verre 25ml) :

3 carottes
1 pomme
2,5 centimètres de curcuma frais
Jus d’un demi citron
Gingembre (optionnel) ou poivre

Préparation :

Laver les ingrédients. Couper le curcuma en petits morceaux. Insérer chaque aliments dans la cheminée de votre extracteur de jus ou de votre centrifugeuse. Ajouter un tour de moulin à poivre ou un petit peu de gingembre, selon votre préférence. Consommer immédiatement.