Interviews

► Le Pilates, c'est quoi ? Interview d'Emma Bus, professeur de Pilates OLY Be

OLY Be développe les cours de Pilates depuis début 2017 ! Et c'est un vrai succès ;) Alors au vu de cet intérêt grandissant que vous portez aux cours de Pilates, nous avons décidé de faire un petit article sous forme d'interview en posant des questions à Emma Bus, notre professeur de Pilates du samedi à l'Espace République. Comme ça, vous en saurez un peu plus sur cette pratique sportive douce complémentaire du Yoga ! 

Pour pratiquer le Pilates avec OLY Be, vous pouvez retrouver Emma tous les samedi de 14h à 15h à l'Espace République (Paris 10), cliquez ici pour vous inscrire au prochain cours ! Vous pouvez également vous renforcer tous les mercredis midis avec les cours de Pilates de Stéphanie de 12h30 à 13h30 au Studio Bleu (Paris 9) en cliquant ici ! Et si vous souhaitez faire un cours chez vous, n'hésitez-pas à nous contacter en cliquant ici

Bonne lecture :) 

pilates-yoga.jpg

 

1- Qu'est-ce que le Pilates ? 

Le Pilates est une méthode douce de renforcements musculaires en général, des muscles profonds et stabilisateur de l’abdomen en particulier. Il présente le grand avantage de travailler en adéquation avec la respiration permettant de créer une harmonisation corps/esprit. Il est donc très bénéfique pour lutter contre le stress !

 

2 - Quels sont ses bienfaits ? 

Outre l’amélioration de notre forme physique et morale, le pilates corrige efficacement nos mauvaises postures en sollicitant les muscles abdominaux profonds. C'est très bon pour soulager et réparer les pathologies du dos (lombalgies, tassements, hernies etc..). 

 

3 - Comment se déroule un cours ? 

Les premières minutes sont destinées a préparer le corps à travailler en association avec la respiration puis on sensibilise les muscles en essayant toujours de soulager les zones habituelles de tensions (cou, nuque, épaules, trapezes) pour renforçer les muscles faibles (abdominaux).

pilates.jpg

 

4 - Qui peut faire du Pilates ? 

C’est une méthode douce donc adaptées à tous avec cependant certains aménagements pour certaines personnes (pré et post-natal, séniors, pathologies spécifiques, ... ).

 

5 - Quel est ton parcours Emma ? 

prof-pilates-paris.jpg

Après une formation initiale en danse classique puis une école de jazz, j’ai intégré les music-hall Parisiens, que j’ai quittés pour une formation de comédie musicale. Chant et danse m’ont fait voyager pendant presque 15 ans dans toutes les configurations (groupes musicaux, comédies musicales, TV, revues Parisiennes et itinérantes), j’ai ensuite créé ma compagnie de spectacles en 2000 et 2 spectacles que j’ai entièrement chorégraphiés et mis en scène.  

Attirée par les bienfaits du Pilates , j’ai d’abord suivi, à titre personnel, les cours d’Ines du Studio Pilates de Paris à un rythme quotidien. J’ai très vite été passionnée par cette discipline réparatrice en adéquation avec un travail profond sur le corps et l’esprit. J’ai commencé à enseigner après une formation de gymnastique posturale et méthode Pilates chez Free Corpus (méthode Albane Dantras). J’y ai obtenu mon diplôme, et me suis orientée vers la rédaction d’articles et dossiers pour une chaine de TV dédiée au bien être... J’ai continué à me perfectionner en me dirigeant vers une formation en traumatologie du sport. 

Je partage maintenant mon agenda entre le monde de la danse et le Pilates que j’enseigne tous les jours à mes élèves de tous horizons.

 

6 - Pourquoi avoir décidé de devenir prof de Pilates ? 

La carrière dans la danse étant très courte souffrant de maux de dos récurant, j’ai testé le pilates à titre personnel puis le reste est venu naturellement...

 

7 - Que souhaites-tu enseigner pendant tes cours ? 

Que les performances ne comptent pas, qu’il est primordial d’être à l’écoute de son corps, de se donner le temps de comprendre la pratique ... Et qu’il est important de ressentir une forme de bien être à la fin des cours !

 

8 - Quelles sont les liens entre le Pilates et le Yoga ? 

Ce sont deux disciplines complémentaires utilisant toutes deux la respiration. De plus, un "centre tonique" acquit grâce au Pilates favorisera la pratique du Yoga ;) 

Voici une infographie (en anglais) qui reprend les principales ressemblances et différences entre le Pilates et le Yoga pour y voir plus clair : 

pilates-yoga.jpg

Merci Emma Bus ! 

► INTERVIEW : Alexandra SAJKO, professeur de yoga chez OLY Be

Rendez-vous au café Wild and the Moon avec Alexandra Sajko, professeur de yoga et fondatrice du blog DreamUpYoga. Après ses études, Alexandra est devenue psychologue pour enfants, métier qu'elle exerce toujours, en plus de nombreux projets de recherches, de conseils en entreprises, de projets avec son mari, etc. Une vraie boule d'énergie, pleine d'enthousiasme et de bonne humeur ! 

Pour canaliser tout ça, elle s'est mise au yoga et a décidé d'en faire un projet de vie en plus, en passant son diplôme de professeur de Vinyasa il y a plus d'un an. Elle donne aujourd'hui des cours avec OLY Be, mais aussi dans de beaux studios parisiens comme chez Simone ou Ici Selfcare !

prof-yoga-vinyasa-alexandra-sajko.jpg

Voici un court portrait de ce petit bout de femme pleine de bonnes énergies à revendre : 
 

  • Entre tous tes projets, comment arrives-tu à prendre soin de toi ? Quels sont tes rituels bien-être ?

J'essaye de faire attention au quotidien et de préserver mon énergie pour éviter de trop me disperser. Je fais très attention à ce que je mange, en privilégiant des aliments qui me font du bien, me mettent de bonne humeur, ou ne sont pas trop difficiles à digérer ! J'aime aussi beaucoup me faire masser... quand je trouve le temps ! Le contact avec la peau m'apaise. Sinon, j'ai besoin de mes petits moments à moi, entre deux rendez-vous, par exemple pour me poser dans un café que j'aime, contempler ce qu'il se passe autour de moi. Le soir aussi, je lis beaucoup, surtout sur des sujets autour du yoga pour m'enrichir, je profite du calme de la nuit pour mon travail intellectuel, mais du coup je ne dors pas assez ! Et bien sur, j'aime passer du temps avec mon mari :)

 

  • Si je te dis yoga, tu me dis ? 

Lumière. Pour moi, le yoga est une façon "d'éclairer son intérieur", d'illuminer ses zones d'ombres, de mettre en lumière son vrai moi et de rayonner. C'est un peu comme les poupées russes, j'aime bien cette image : on enlève toutes les couches superficielles pour révéler qui on est vraiment, notre petite poupée intérieure :) 

 

  • Quel type de yoga tu pratiques ? Et quelle est ta posture préférée ? 

Le Vinyasa bien sûr ! Lors de mes cours, j'aime m'adapter aux élèves et aux énergies que j'ai en face de moi pour que tout le monde puisse en sortir un peu différent, que ce soit plus apaisé, ou plus énergique, en fonction des humeurs ! Je travaille aussi pas mal l'ouverture des hanches et du bassin, et l'ouverture du plexus solaire pour aider mes élèves à libérer leur potentiel, à se relâcher et à se reconnecter avec eux-même. Ce type d'exercices est très important pour les femmes, qui accumulent souvent beaucoup de blocages dans les hanches. C'est pour cela que j'ai créé un cours qui s'appelle "woman flow". 

Ma posture préférée... Je dirais les postures d'inversions en général ! Cela m'aide à voir les choses différemment, à me rééquilibrer. Je marche beaucoup, et quand tout s'accumule dans le bas de mon corps, ces postures m'aident à rééquilibrer, comme un effet sablier où toute l'énergie bascule de l'autre sens ! 

 

  • Un conseil pour ceux ou celles qui n'osent pas commencer ? 

Essayer ! Tout est déjà en nous, le potentiel est là, il faut juste se donner les moyens de l'exprimer et pour cela il faut arrêter de trop réfléchir et il faut y aller ! La souplesse n'est pas importante contrairement à ce que l'on croit. Le yoga, c'est la respiration, c'est la vie en fait ! Alors pensez-moins et bougez-vous les fesses ! (rires). 

 

  • Peux-tu nous donner tes adresses healthy ? 

- Wild and the Moon bien sûr, rue Charlot dans le 3ème. 

- Cojean

- Jour (surtout pour les yaourts coco, j'en raffole !)

- Le Pain Quotidien (une valeur sûre !)

- J'adore prendre un thé vert matcha chez Kosyuen, un bon resto japonais, rue Saint-Honoré dans le 8ème. 

 

  • Et maintenant, tes petits plaisirs inavouables ? 

Haha... J'avoue que j'adore les barbecues coréens, même si on pue la fritures en sortant !! Mon autre petit péché mignon, c'est la glace à la pistache de chez Amorino ! Même si je digère très mal les glaces, celle-ci je ne peux pas résister ! Et aussi, le chocolat bien sûr, mais noir ! 

 

  • Que penses-tu du concept OLY Be ? 

J'adore le concept ! Déjà, parce que j'ai pu donner des cours dans des lieux originaux, comme dans une galerie d'art, pour un Yoga & Art - j'aime beaucoup l'énergie des musées - ou aussi dans la Fan Zone pendant l'Euro, incroyable ! Mis à part ça, le fait d'être accueilli chez des hôtes, chez des personnes inconnues à la base, nous permet de sortir de notre zone de confort. Et on se rend compte en fait qu'on progresse souvent mieux quand on passe du connu vers l'inconnu, on enlève nos barrières plus facilement bizarrement. OLY Be permet de pratiquer le yoga dans un espace intimiste. 

yoga-prof-art-alexandra-sajko.jpg

 

Merci à Alexandra pour sa gentillesse et son peps si communicatif !

 

Pour la suivre sur Facebook : https://www.facebook.com/alexandra.sajko.3

Pour la suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/dreamupyoga/

Retrouvez-là pour notre cours de YOGA DUO spécial St Valentin le 13 février à 19h30 aux Salons Parisiens et à nos prochains cours by OLY Be

► INTERVIEW : Antoine Auriol, kitesurfer pro et yogi

Actuellement en tournage au Portugal, Antoine nous parle de son parcours en tant que sportif professionnel, présentateur télé, yogi et voyageur. Nous avons choisi Antoine comme Ambassadeur OLY Be car nous avons totalement adhéré à ses valeurs et à sa philosophie de vie : le partage, la découverte, le bien-être, la positivité et l'instant présent. Nous aurons la chance de suivre son parcours, ses conseils, ses routines bien-être, ses pratiques de yoga, qu'il partagera à la communauté OLY Be ces prochains mois ! En attendant, apprenez à le connaître à travers notre interview :)

antoine-sportif-yoga.jpg
  • Qui es-tu et quel est ton parcours ?

J'ai 31 ans,  je suis kitesurfer et je présente une série documentaire télé intitulée "La Quête des Vents". J'ai été champion du monde de kite en 2010 et j'ai voulu m'orienter vers une aventure plus humaine et de partage, donc je me suis tourné vers la télé et je travaille maintenant pour la chaine Voyages. Je suis très heureux !

 

  • 3 adjectifs qui te définissent

Je dirais que je suis positif, déterminé et solaire. 

 

  • Quels sont tes projets à venir ?

Nous avons 8 tournages à réaliser pour "La Quête des Vents" cette année ! J'en ai déjà fait un au Portugal, ensuite on va partir en Pologne, en Croatie, en Afrique du Sud et plusieurs autres pays. C'est un projet que j'adore car connecté aux vents, connecté aux gens et je peux vraiment découvrir le monde d'une manière différente donc c'est magique pour moi ! En même temps, je suis toujours free kitesurfer pour mes sponsors. Je réalise des vidéos et des photos pour la presse spécialisée.

 

  • ENTRE TOUS TES PROJETS, COMMENT ARRIVES-TU À PRENDRE SOIN DE TOI ? QUELS SONT TES RITUELS BIEN-ÊTRE ?

Prendre soin de moi fait partie de mes objectifs principaux ! Donc ma routine c'est le sport tous les jours, même si ce n'est qu'une heure, bien manger et bien dormir. C'est une des bases fondamentales pour mon bien être.

 

  • Pourquoi as-tu commencé à pratiquer le yoga ?

J'ai commencé car j'étais dans une recherche justement d'une routine de bien-être au quotidien. Je m'en étais créée une à moi, je faisais mes pompes, mes abdo, j'ai fait beaucoup de gymnastique, du trampoline, du Tai-chi, un peu de tout ! Et un jour un ami qui rentrait de Chine m'a proposé d'essayer le yoga. J'ai tout de suite accroché ! Ça fait 4 ans que je n'ai pas lâché ma pratique, je m'y suis mis a fond. Le yoga est devenu aussi une de mes routines de bien-être, que je pratique 3 ou 4 fois par semaine, avec des séquences complètes d'1h15, et quand je n'ai pas le temps je fais au moins mes salutations au soleil le matin, ça me réchauffe le corps et me prépare à une belle journée ! 

 

  • Comment intègres-tu le yoga dans ta vie sportive ? 

Dès que je sens que j'ai du stress, que je suis en tournage, et que j'ai besoin de me poser et de me faire du bien, je me dis "ok aujourd'hui tu vas te prendre une heure dans ta journée Antoine et tu fais ta session de yoga". Après avoir terminé et avoir médité, je me sens un peu comme un homme neuf. Les premières minutes sont un peu dures mais les sensations sont tellement bonnes après, tout circule bien à l'intérieur de mon corps, j'aime cette fluidité, cette souplesse. Je fais en sorte de trouver un moment dans la journée pour le faire et me sentir plus clair et plus éveillé ! Ça aide vachement pour toutes les disciplines sportives que je fais et toutes les choses de la vie quotidienne, pour être plus concentré, être plus confiant, etc. 

 

  • SI JE TE DIS YOGA, TU ME DIS ? 

Connexion. Au présent, au bien-être, à soi-même . 

 

  • QUELLE EST TA POSTURE PRÉFÉRÉE ? 

Le lotus, en fin de session. Je me relâche vraiment et je respire super bien ! Plus ça va, plus mes hanches deviennent souples et plus je l'apprécie. Au début c'était compliqué, mais je sens que je peux encore progresser. J'adore ! Ça m'étire et me fait du bien!

 

  • UN CONSEIL POUR CEUX OU CELLES QUI N'OSENT PAS COMMENCER ? 

Essayez et ne lâchez pas ! Le yoga est vraiment adapté à tous les niveaux ! Il ne faut pas penser que c'est une espèce de secte, comme certains peuvent le dire, car c'est tout le contraire ! C'est une connexion à soi-même, on ressens notre corps, notre progression, on sens qu'on va un peu plus loin, et c'est pour ça qu'il faut prendre un rythme et ne pas lâcher. Je conseille d'essayer de trouver une routine. Essayez pour 6 mois, voyez, même une fois par semaine pour être à l'écoute de votre corps et vous vous sentirez toujours mieux qu'avant ça c'est certain !

 

  • En tant que sportif, tu fais certainement attention à ton alimentation, mais peux-tu nous avouer ton petit plaisir un peu honteux ? 

J'en ai pas de honteux ! Car comme je fais beaucoup de sport et de yoga je mange très varié, je mange bien, équilibré, des fruits et des légumes, etc. Mais si mon corps me dit que je veux du chocolat alors je vais en manger ! Ok mon péché mignon c'est vraiment le chocolat ! Tout ce qui tourne autour du chocolat c'est pour moi ! (rires).

 

  • Quel est ton mantra ? Ta philosophie ? 

Le traditionnel "Om", car j'adore sa vibration. Je fais ce mantra en fin de session, en lotus car il est synonyme de belle vibration, de bien-être, de sourire et de positif !

Ma philosophie ? C'est simple ! Celle qui me définit le mieux c'est "Carpe Diem" ! J'ai jamais trop vraiment pensé au futur, je me suis toujours laissé emporté en suivant mon instinct au quotidien et ça m'a plutôt réussi, ça m'a ouvert des portes, connecté au moment présent. 

 

  • QUE PENSES-TU DU CONCEPT OLY BE ? 

Super car j'adore la notion de partage ! Et en plus autour du yoga je trouve que ça a du sens, ça donne un message positif aux gens, et je suis très heureux de pouvoir collaborer et faire partie de l'aventure ! 

kite-antoine-sport.jpg

 

Merci Antoine et à très vite ! 

 

Suivez ses aventures !

Ses émissions : La Quête des Vents sur voyages.fr

Son Instagram : antoineauriol

Son Facebook :

Crédit photos : Antoine Auriol

► Interview : Je suis un mec et j'ai testé le yoga

yoga-homme-cours.jpg

Les cours de yoga ne sont pas réservés aux femmes, contrairement à ce que l'on croit ! Difficile pourtant de s'y mettre pour les hommes, qui voient toutes ces photos de yoginis en acrobaties et en bikini sur Instagram... On comprends, mais on a décidé de leur prouver qu'ils auraient tord de ne pas essayer ! Il y a certainement beaucoup plus de femmes que d'hommes qui nous lisent, alors les filles, répandez la bonne parole à vos mecs ! 

Ugo, 26 ans, est venu testé son premier cours de yoga avec OLY Be. Nous l'avons retrouvé chez Céline, à son cours de Jivamukti pour lui poser quelques questions et avoir son ressenti sur cette expérience : 

  • UGO, Que pensais-tu du yoga avant ce cours ?

Je n'avais pas vraiment d'à priori car je n'y connaissais rien sur le yoga, mais je pensais quand même que c'était plus réservé aux femmes qu'aux hommes. Bon d'accord, en fait, j'avais bien un à priori ! Je me disais ça surtout à cause de la souplesse, qui met une vraie barrière pour un homme, pour moi en tout cas. J'ai pas mal de copines qui pratiquent, mais aucun copains ! Moi je suis assez sportif, je fais du triathlon, je vais à la salle de musculation régulièrement, j'ai besoin de sentir l'effort. Je n'avais donc pas essayé le yoga jusque là car je ne me voyais pas en position zen pendant 1h... 

  • Et maintenant ? 

J'ai trouvé le cours vraiment très agréable, et ce n'est pas du tout ce que je pensais ! Je vois cette pratique comme un sport mais qui permet aussi de se relaxer, une façon de ressourcer. Je me suis aperçu que l'effort physique est quand même assez intense ! Ce qui était d'ailleurs un bon avantage pour moi et pour les hommes en général je pense, pour toutes les postures qui demandent de la force. Aussi, j'ai retrouvé une sensation que j'ai dans la course à pied : le fait d'enchaîner les mouvements, dans un flow continu qui permet de se centrer sur soi-même, d'être dans le moment présent en laissant de côté ses pensées. Mais sans être trop violent pour le corps, contrairement à la course à pied peut être traumatisante pour certains ! Le yoga est plus en souplesse, plus sur le bien-être je trouve. 

  • Qu'est-ce qui t'a paru le plus difficile ? 

Tous les exercices de souplesse évidemment ! Mais j'ai compris que ce n'était pas le plus important et que cette faiblesse n'empêche pas de faire un cours, bien au contraire ! La professeur venait m'aider, me corriger, et me donner des alternatives si c'était trop intense pour moi. En tout cas, ça m'a vraiment fait du bien d'étirer certains muscles dont je n'ai pas l'habitude, même si je ne suis pas capable de faire le grand écart !

  • Qu'est-ce que tu as aimé ? 

La fin du cours, quand on doit se mettre en position allongée sur le tapis, sans rien faire, sans effort, en fermant les yeux ! (rires) Plus sérieusement, j'ai aimé la combinaison entre efforts physiques, étirements et relaxation. 

  • Est-ce que tu aurais envie de continuer ? 

Oui carrément ! Je pense que le yoga serait un bon complément pour moi, en plus de mes pratiques sportives. Surtout que j'ai senti des muscles travailler que je ne soupçonnais même pas ! 

  • Que penses-tu du concept OLY Be ? 

Je trouve le concept génial. Ça permet de rencontrer des gens d'horizons différents, et dans un endroit ressourçant et intime comme un appartement. Je suis arrivée chez une personne que je ne connaissais pas, qui m'a super bien accueilli. Nous étions un petit groupe, et nous avons tous discuté un peu après le cours autour de bons rafraichissements. Très convivial !

► INTERVIEW : Hélène Duval, fondatrice de la marque YUJ

Rencontre avec Hélène Duval pour en savoir plus sur la fondatrice de la marque de vêtements et accessoires de yoga YUJ - Yoga With Style. Working woman, maman de 3 enfants et yogini inspirante, Hélène mène une vie trépidante avec un pied dans le monde de la mode et l'autre dans le monde du yoga. 

helene-duval-yuj.jpg
  • QUI ES-TU ET QUEL EST TON PARCOURS ? 

Je suis une entrepreneure en leggings ! (Rires)

Je suis professeur de yoga, que je pratique depuis plus de 20 ans maintenant, mais je suis aussi une working girl avec la création de ma marque YUJ, qui propose des vêtements et des accessoires de yoga pour toutes les citadines stylées qui veulent allier mode et philosophie yogique. YUJ, ce n'est pas seulement une marque d'ailleurs, c'est tout un écosystème autour du yoga, avec des évènements (Yoga in the City), des vidéos de yoga en ligne, des ambassadrices inspirantes ! 

Avant de me lancer dans cette aventure, j'ai travaillé dans le monde de la presse française et de la mode, que j'ai quitté pour vivre de ma passion et devenir professeur de yoga dynamique. C'est là que je me suis rendue compte que mes tenues vestimentaires devaient s'adapter à mon style de vie : le legging doit pouvoir être porté au yoga, mais aussi au restaurant avec ses copines, voire même au bureau ! J'ai voulu répondre à ce besoin avec YUJ, en m'inspirant de mon enseignement de yoga dynamique et de ma vie de citadine branchée. 

 

  • Quels sont tes projets ? 

YUJ est aujourd'hui la première marque française de vêtements de yoga. En tant que professeur assez visible, on me demande souvent où est-ce que l'on peut pratiquer avec moi. J'avais pour habitude de donner des cours en petit comité chez moi, en convivialité, mais la demande est trop forte et je n'ai plus la place et le temps de procéder comme ça. L'idée d'ouvrir un lieu YUJ inspirant est donc venu naturellement, et sera prévu pour la fin de l'année ! C'est mon gros projet en cours, je souhaite créer un yoga club avec toute la philosophie de la marque et pourvoir donner des cours à un plus grand nombre. Ce sera un lieu de vie qui mixera cours de yoga et concept-store. 

En parallèle, j'écris un livre (qui paraîtra au mois de mars) sur une méthode de yoga que j'ai créé inspirée de l'Ashtanga que je pratique depuis toujours, mélangée à du power yoga ou yoga flow. Ma méthode est un peu ma philosophie de vie. C'est un yoga très athlétique mais totalement adaptée à nos vies modernes. C'est assez nouveau en France, mais ça marche déjà très bien au USA, cette forme de yoga "happy healthy sexy", sans option spirituelle, seulement avec des énergies positives et une envie de se faire du bien, de transpirer et de se sentir détendu ! C'est le seul yoga qui fait monter en moi une dose d'endorphine, liée à la musique qui met dans le mood et à l'enchaînement de postures créatives. Il y a un lâcher-prise total, aucunes règles, contrairement à un cours traditionnel. Le power yoga est un phénomène énorme outre-manche, et j'ai décidé de prendre la parole sur ce courant-là en France. 

 

  • À CÔTÉ DE TES COURS, COMMENT INTÈGRES-TU LE BIEN-ÊTRE DANS TON QUOTIDIEN ? 

Je n'ai pas de routine particulière, j'enseigne quasiment tous les jours. Le yoga, c'est ça ma routine, c'est l'état d'esprit que j'ai tous les jours, une énergie qui me donne envie de partager, qui me donne la force de pouvoir élever mes 3 enfants en bas âge et avoir ce rythme effréné de parisienne. Chaque jour, c'est une nouvelle page de notre vie, et cet esprit positif m'aide, me fait vivre chaque jour pleinement.

Je suis dans la "vraie vie", je ne mange ni sans gluten ni sans autre truc, je prend tout ce que la vie m'offre, j'essaye de toute faire en pleine conscience, et tout ce que je veux faire je le fais. J'ai la chance d'avoir choisi à 30 ans de changer de vie et de tout plaquer pour faire ce job et transmettre l'enseignement que moi j'ai reçu, alors je ne me plains jamais. Ma routine, c'est d'être ultra positive ! Je fais quand même attention à réguler mon alimentation. Si j'abuse un soir, je fais attention le lendemain. On a la chance en France d'avoir une bonne alimentation, je mange bio, je fais en sorte de ne rien acheter d'industriel, et je me fais plaisir ! Il faut faire les choses en conscience, ouvrir les yeux, regarder ce qu'il se passe autour de soi, s'adapter à la nature, être éveillé à l'environnement dans lequel on est. Par exemple là, en automne, je fais une mini cure ayurvedique, comme à chaque changement de saison. 

Ma routine, c’est d’être ultra positive !

 

  • SI JE TE DIS YOGA, TU ME DIS ? 

Style de vie. Énergie.

 

  • QUELLE EST TA POSTURE PRÉFÉRÉE ? 

Excellente question mais je suis incapable de dire ! Les postures où je me penche vers l'avant, où je dois rapprocher la tête des genoux me font du bien, comme la posture de la pince. Sinon, ce n'est pas tant une posture mais plutôt un enchaînement, comme la salutation au soleil tous les jours pour me booster. 

 

  • Un conseil pour ceux ou celles qui n'osent pas commencer ? 

Le yoga, c'est fait pour tout le monde. C'est un excellent moyen de retrouver sa souplesse de bébé. Après, pour pratiquer le yoga, il faut être prêt à lâcher. Comme quand on veut arrêter de fumer ! Il faut être prêt à avoir envie de reprendre le contrôle de sa vie,  à lâcher ses émotions, à retirer les couches que l'on a sur soi pour retrouver sa vraie nature. Aujourd'hui, il y a un tel contrôle de l'image que c'est très difficile ! Ce que je peux conseiller aussi, c'est que ce n'est presque pas le style de yoga qui importe, mais c'est surtout le professeur. Il faut trouver le bon professeur, qui vous guidera avec bienveillance et avec qui vous serez en osmose. 

 

  • QUELLES SONT TES ADRESSES HEALTHY ? 

Je fais mes courses chez Naturalia. Sinon, je suis très e-shopeuse ! J'adore acheter les infusions en ligne Chic des Plantes par exemple. Côté restos, j'aime déjeuner chez Cojean ou chez Colette avec mes copines, diner au Petit Lutetia rue de Sèvres, aller au salon de thé Les Deux Abeilles dans le 7ème. Mais mon resto préféré c'est un japonais, chez Yen, rue saint-benoît dans le 6ème. 

 

  • MAINTENANT, PEUX-TU NOUS AVOUER TON PETIT PLAISIR UN PEU HONTEUX ? 

Ah j'en ai plusieurs ! Les Mikado (j'en ai toujours dans mon sac, et ça horripile mon mari parce que je les grignote un par un jusqu'à me mordre les doigts), et aussi boire un verre de vin avec mes potes par exemple. 

 

  • QUE PENSES-TU DU CONCEPT OLY BE ? 

C'est génial ! Car c'est un peu ce que je fais en accueillant les cours chez moi, même si moi ce n'est pas entre voisins. On n'a pas forcément le temps d'aller dans une salle et il n'y en a pas toujours proche de chez soi... Pratiquer à la maison, ou chez quelqu'un, c'est pratiquer dans un lieu de vie, il y a de bonnes vibrations, une nouvelle énergie. J'adore pratiquer chez moi et partager, alors c'est top ! Bien sûr, cela n'empêche pas de pratiquer en salle en complément. 

yoga-vetements-marque.png

Merci beaucoup à Hélène pour son temps et sa gentillesse ! 

Retrouvez sa marque YUJ sur www.yuj.fr

ou sur Facebook : YUJparis

et Instagram : yuj_yoga ou heleneduvalyoga

 

 

► Interview : Aurélia, fondatrice du blog Je Suis Bonne

Rendez-vous chez Aurélia Del Sol, fondatrice du blog Je Suis Bonne, qui inspire de nombreuses filles en véhiculant un Healthy Lifestyle, tout en restant loin des clichés. Pour Aurélia, ce blog est un état d'esprit qui veut montrer que l'on peut être bonne envers soi-même, et pas seulement physiquement, en prenant soin de soi. Entrepreneuse, sportive, positive et curieuse, cette jeune femme aussi jolie que sympathique nous inspire et nous donne envie d'en savoir un peu plus sur elle et sur la place que le yoga tient dans sa vie. Elle nous accueille donc chez elle dans le 9ème, à "La Bonne Maison", là où elle organise tous les week-end des brunch healthy faits maison, et de nombreux ateliers sportifs ou de yoga. 

aurelia-jesuisbonne-yoga.jpg
  • Pour commencer, peux-tu nous raconter ton parcours ? Quelles sont tes projets à venir ?

Étant fille d'expat, j'ai beaucoup voyagé depuis que je suis petite, que ce soit au Maroc, au Cameroun, ou en Grèce. Je pense que cela m'a aidé à me forger une vraie curiosité, une ouverture d'esprit, qui est devenu mon moteur dans la vie : il a pleins de richesses dans le monde à découvrir. Côté études, j'ai obtenu un double master en communication en choisissant une école très axée sur l'international pour continuer à bouger. Et d'ailleurs, après mes études, je suis partie en Australie vivre chez ma cousine qui est prof de surf là-bas. J'ai eu comme une révélation : la vision de la femme, du sport, de la vie était très différente de ce qu'on avait à Paris. J'ai découvert le "healthy lifestyle", l'importance de prendre soin de soi, de bouger, les supers aliments, les energy bowl, etc.  On en entendait très peu parler en France ! 

J'ai donc commencé à écrire dessus dans un blog, en parallèle de mes jobs. J'ai commencé à bosser en tant que chef de projet chez Orange, et aussi dans le luxe, mais je me voyais fondre devant mon ordinateur, et j'ai vite quitté ces jobs ! J'ai aussi fait une formation de comédienne, mais même si j'aimais beaucoup ça, le métier n'était pas fait pour moi, et le milieu ne me correspondait pas. 

Au fur et à mesure, mon blog Je Suis Bonne prenait de l'ampleur, et j'ai décidé de me consacrer à ce projet à 100%, et à essayer d'en vivre, car même si je manquais de confiance, j'avais besoin d'aller au bout de ce qui me faisait vibrer. J'ai créé une valeur ajoutée avec la création d'une communauté, autour de rencontres, dans un lieu propice : la Bonne Maison. Je voulais montrer que ce n'est pas si compliqué de bien manger et de retrouver l'univers du site dans la vraie vie ! Que cet état d'esprit n'est pas que du virtuel ! Les brunch ont vite été complets, et je suis ravie de pouvoir lancer un nouveau projet dès la rentrée, avec Julie de Mademoiselle Run : Chez Simone, un nouveau lieu, toujours dans un appartement pour garder le côté intimiste, avec un espace sport, un espace yoga, et des brunch comme à la maison ! 

 

  • Du coup, avec tous tes projets, comment arrives-tu à prendre soin de toi au quotidien ? 

Je fais du sport régulièrement, comme des cours de cycling, que je donne d'ailleurs. Cela m'épuise, mais permet aussi d'évacuer mon stress. Quand je trouve un moment pour moi, je vais me faire une manucure :) ou alors un massage ! Je suis de nature stressée et émotionnelle, je deviens vite une boule d'énergie et je dois faire redescendre tout ça, grâce au yoga par exemple que je pratique souvent seule pour m'apaiser. J'ai du mal à me dégager du temps, surtout avec les brunchs tous les week-end, et avec mes nouveaux projets, je vois un peu ma vie comme un roller coaster en ce moment ! (rires). Mais c'est une bonne adrénaline, et le fait d'être sportive m'aide mentalement. J'ai besoin de manger sainement pour me faire du bien, mais j'ai aussi besoin d'aller boire des coups avec mon mec ou mes amis, de profiter du moment présent, on n'a qu'une vie, on ne peut pas toujours être dans le contrôle ! 

 

  • Si je te dis yoga, tu me dis ? 

Apaisement. Le yoga m'aide à m'apaiser, à faire redescendre ma toute ma tension. 

 

  • Quel type de yoga pratiques-tu ? Quelle est ta posture préférée ? 

Je pratique plutôt du Vinyasa, car j'aime avoir un flow rapide, dynamique. Je pratique aussi le Strala. Niveau postures, j'adore les hand stand (postures d'inversions) et les torsions, car les étirements me font du bien après mes séances de sport ! J'ai plus de difficultés sur les hand stand depuis que je me suis cassé l'épaule, mais finalement je me rend compte que j'en ai besoin et que ça me fait du bien. 

 

  • Un conseil pour ceux ou celles qui n'osent pas commencer ? 

Je leur dirais de faire quelque chose qui leur plait, qui leur fait du bien, surtout s'ils ont du mal à se mettre au sport en général. Peu importe l'activité, il faut ressentir le plaisir d'y aller. Mais pour trouver cela, il ne faut pas être frileux et tester les cours, tester les profs... Surtout, il faut arrêter de se dire "je ne suis pas sportive", "je ne suis pas assez souple", "pas assez ci, pas assez ça". Il faut juste y aller ! 

 

  • Quelles sont tes adresses healthy à Paris ? 

- Chez Simone bien sur ;) Au 140 rue de Rivoli, ouverture le 26 septembre !

- Claus, au 14 rue Jean-Jacques Rousseau, Paris 1er.

-  Le Café Marlette, au 51 rue des martyrs, Paris 9ème.

- Café Oberkampf (surtout pour les frozen yogourt), au 3 rue Neuve Popincourt, Paris 11ème.

- J'adore aller chez Moy pour leurs rouleaux de printemps, au 32 rue Saint-Lazarre, Paris 9ème.

- Super Nature, restaurant bio, au 8 rue de Trévise, Paris 9ème. 

- Café Pinson, au 6 rue du Forez, Paris 3ème.

 

  • Et maintenant, peux-tu nous avouer tes petits plaisirs honteux ? 

- Les frozen yogurt à haute dose !!

- Les pizzas et les cocktails de chez Danico !

- Un bon gâteau au chocolat

- J'aime aussi sortir et me prendre une bonne Caïpi !

 

  • Que penses-tu du concept OLY Be ? 

J'adore le concept de recevoir, de partager, comme je le fais avec mes brunch à la maison. Je crois beaucoup en cet état d'esprit. Et puis, il y a aussi une vraie bienveillance dans cette démarche, car aller chez quelqu'un, ou recevoir quelqu'un d'inconnu, installe tout de suite climat de confiance, d'échange. Cela permet de casser ses barrières et de créer des liens à travers les rencontres autour d'un même sujet, le yoga. 

 

Merci à Aurélia pour ce bon moment passé à La Bonne Maison :)

 

Retrouvez-là sur son blog : http://jesuisbonne.com

Sur son Instagram : https://www.instagram.com/jesuisbonne_/

Et rendez-vous dès le 26 septembre Chez Simone, l'appartement qui vous veut du bien, au 140 rue de Rivoli, Paris 1er. Pour participer à ce projet, vous pouvez faire un don pour sa campagne Ulule sur : https://fr.ulule.com/chez-simone/

 

 

► Interview : Julie Ferrez, coach sportive

Parallèlement à notre événement du 25 septembre YOGA DUO : Julie Ferrez & Mika de Brito by OLY Be et ZippyPass à la Bellevilloise, nous avions envie d'en découvrir un peu plus sur Julie Ferrez, son parcours, sa personnalité et son intérêt pour le yoga. Voici donc un court portrait de la référence française du bien-être et de la forme, à la fois coach des stars mais aussi créatrice du phénomène YOG'N DANCE !

julie-ferrez-coach-sport.jpg
  • Julie, quel est ton parcours ?

Je suis coach forme et bien-être depuis plus de 12 ans. J'ai toujours baigné dans l'univers du sport, du yoga et de la danse. J'ai pratiqué la danse classique toute mon enfance, ainsi que la gymnastique sportive, dont j'ai été vice championne en 2005, qualifiée Europe. J'ai commencé ma carrière au Ritz à 21 ans, où j'ai été engagée comme manager fitness du spa. Puis je suis devenue la coach officielle du couple Bruni-Sarkozy. Depuis, j'ai participé à des chroniques télévisées, j'ai écrit des livres, j'ai développé ma méthode de remise en forme accessible à tous, et j'ai créé le concept de cours collectifs YOG'N DANCE (mixe de danse et de yoga). J'ai créé mon métier au fil des années... J'aime ne pas me fixer de limites ! 

 

  • Peux-tu nous donner 3 adjectifs pour te définir ? 

Passionnée, déterminée, loyale. 

 

  • Quels sont tes projets à venir ? 

J'aimerais développer mon concept YOG'N DANCE en France et pourquoi pas à l'étranger. Je travaille aussi sur ma nouvelle chronique SOS Forme dans l'émission Magnifique de Cristina Cordula sur Téva. Sinon, dans mes projets, j'aimerais développer d'autres Studios dans les entreprises, et chouchouter mes clients et mon équipe !

 

  • Entre tous tes projets, comment intègres-tu le bien-être dans ton quotidien ? 

Je suis très organisée et le bien-être n'est pas une finalité pour moi, c'est un mode de vie. Il fait parti de mon équilibre psychologique. Je m'octroie des moments de pause, je me fais des routines yoga en fonction de mes envies, de mon humeur, des besoins de mon corps. Et parfois, je préfère aller courir, ou faire de a corde à sauter, ou rester à la maison et danser pour me défouler ! 

 

  • Si je te dis YOG'N DANCE, tu me dis ? 

Addiction ! C'est 4 disciplines dans un seul cours. J'ai lancé ce cours il y a 3 ans, j'adore ! C'est un moment de partage, on s'amuse, on sculpte notre silhouette et on dédramatise le sérieux du yoga et de la danse classique !

 

  • Quelle est ta posture préférée ? 

La posture de la tortue, pour le dos et les fessiers. 

 

  • Un conseil pour ceux ou celles qui n'osent pas commencer ? 

Ne pas se prendre au sérieux ! Et lâcher prise :) 

 

  • Quelles sont tes adresses healthy ? 

Je n'ai pas d'adresses plus healthy que ça... J'aime les bons produits, je mange de tout et j'aime aller dans les restaurants selon mes envies !

 

  • Et maintenant, tes petits plaisirs un peu honteux ? 

Aucun plaisir n'est honteux pour moi ! J'adore boire un bon vin avec quelques tranches de saucisson sec. Je ne suis pas très sucré !

 

  • Quel est ton mantra ?

Fais du bien à ton corps pour que ton âme ait toujours envie d'y rester ;) 

julie-ferrez-coach-sport.jpg

 

Merci Julie pour ton énergie ! 

Retrouvez-là sur son site : www.julieferrez.com/fr

► Interview : Axelle Tessandier, entrepreneure et yogini

Pour cette interview, Axelle Tessandier, 35 ans, fondatrice d'Axl Agency, nous a donné rendez-vous dans son lieu préféré : un parc. Ces rendez-vous, elle les veut agréables, et nous on est bien d'accord, quel plaisir de discuter au soleil, assises sur l'herbe ! Cette jeune femme pleine d'énergie et d'histoires à raconter, à la fois entrepreneure, story-teller, très connectée mais aussi très engagée politiquement, nous explique que le yoga est devenu vital dans son quotidien. En tant que "early adopter", Axelle nous prouve que vie professionnelle et bien-être personnel sont indissociables et que le futur du travail se trouve dans cette corrélation. Ses mots d'ordre : être soi-même, positif, et s'engager pour contribuer à un monde meilleur !

 Parc du Musée Picasso à Paris. Legging Yuj.

Parc du Musée Picasso à Paris. Legging Yuj.

Le seul moyen de passer au-dessus de sa peur, c’est de passer à l’action
  • Qui es-tu Axelle et quels sont tes projets ? 

Avant de monter mon agence, j'étais directrice marketing pour une startup. Je me suis beaucoup cherchée, j'ai eu du coup beaucoup de jobs. Mais j'ai toujours eu cette obsession de liberté, et aussi une grande curiosité. C'est pour cela que je me suis mise à mon compte et que je me suis "fabriqué" mon métier. Je suis partie à San Francisco il y a 3 ans et j'ai monté mon agence Axlagency, afin de repérer les tendances pour des boîtes françaises comme MyLittleParis. Je ne me vois pas comme une consultante, je suis plutôt une nana de contenu, une créative, j'écris beaucoup, je participe à des conférences pour me créer une légitimité, j'aime raconter des histoires. Tout cela me permet de proposer une vision à mes clients, un story telling, pour les accompagner. Je marche beaucoup à l'affect et au projet, je n'ai d'ailleurs pas de cartes de visites ! 

Je suis aussi engagée politiquement, même si je n'ai aucune envie de me retrouver dans un parti. Un truc un peu fou qui m'est arrivé dernièrement : l'équipe de Macron est venue me proposer d'être modératrice. Cet engagement m'a d'abord fait peur, puis je me suis dit qu'il fallait que je contribue du mieux que je peux pour changer les choses, surtout dans le contexte actuel. Du coup, je vais me mettre à fond dans cet engagement, même si je ne sais pas encore comment ! (rires). 

Mais derrière tous ces projets, je ressens quand même beaucoup ce que j'appelle "le syndrome de l'imposteur" : j'ai du mal à me sentir légitime dans ce que je fais. Un manque de confiance en soi très féminin je pense. Et pourtant, je reçois beaucoup de soutien et d'encouragements. Ça me tétanise ! Les messages de motivation que je véhicule autour de moi me servent aussi à moi-même : à chaque fois que j'ai peur, je m'auto-encourage, je me dis il faut que j'y aille, que le seul moyen de passer au dessus de cette peur est de passer à l'action

 

  • Avec tous ces projets, comment intègres-tu le bien-être dans ton quotidien ? 

À San Francisco, j'avais ma propre "Zen Room" dans mon appartement ! Ça aide :) Depuis que je suis revenue à Paris, début 2016, j'ai construit ma vie autour de mon bien-être en quelque sorte. Déjà, je ne travaille pas dans un bureau, je travaille de chez moi et j'aime beaucoup cette indépendance ! Je consacre environ 1h par jour à mon bien-être : au moins 10 min de méditation et une séance de yoga tous les midis. Ce rituel fait parti de mon quotidien et il est nécessaire pour ma vie professionnelle aussi car il stimule ma créativité.

Je prototype ce que j'espère être le futur du travail, comme faire du sport son quotidien, ou pratiquer le yoga à l'école par exemple ! Je me vois comme une "early adopter", et je ne veux pas culpabiliser de ne pas être au bureau de 9h à 18h. Même si parfois les gens ont du mal à comprendre, enfin surtout en France car au Etats-Unis on célèbre plutôt la différence que la normalité ! Le fait de vivre là-bas m'a permis de m'assumer et d'être qui je veux être. Je suis aussi végétarienne depuis 9 ans... je peux vous dire qu'à l'époque c'était beaucoup moins répandu en France, et que j'étais considérée comme une " weirdo " (une personne bizarre) (rires). 

Être positif dans les moments négatifs, ce n’est pas de la naïveté, c’est du leadership !
— Ralph Marston
 
  • Si je te dis yoga, tu me dis ? 

Connexion ! À soi, mais aussi à l'autre. 

 

  • Quel(s) type(s) de yoga pratiques-tu et depuis quand ? 

J'ai commencé le yoga il y a 8 ans après une crise de panique en sortant d'un entretien d'embauche. Une copine m'a proposé de l'accompagner à son cours et ça me gonflait vraiment (rires). J'y suis allée... puis retournée tous les jours pendant 2 mois ! Quand je vivais à San Francisco, je pratiquais l'Ashtanga Mysore tous les jours à 6h du mat ! Je suis une vraie perfectionniste et j'adore l'alignement donc ce type de yoga me convenait très bien même si c'était très intense et que ma vie tournait autour de ça. Du coup, j'ai progressé hyper vite !

Depuis que je suis à Paris, j'aime beaucoup pratiquer seule chez moi. J'utilise les cours en ligne de mes profs de San Francisco que j'adore ! En ce moment, je trouve mon compte dans le Hatha Yoga, pour tenir mes postures. 

 

  • Un conseil pour ceux ou celles qui n'osent pas commencer ? 

Honnêtement, il suffit d'être un être humain pour y aller ! Il n'y a aucune barrière, vous allez y trouver beaucoup plus que vous ne le croyez. Ce n'est pas que du sport, avec le yoga tu te retrouves face à toi-même, tu fais le ménage autour de toi et tu ne peux plus te forcer à être quelqu'un d'autre que toi... 

 

  • Quelles sont tes adresses healthy à Paris ? 

- Café Pinson, 6 rue du forez, Paris 3ème.

- Détox Market, pour acheter en ligne des produits naturels.

- Maison Plisson, 93 boulevard Beaumarchais, Paris 3ème.

- Wild and the Moon, 55 rue Charlot, Paris 3ème.

- J'adore les parcs, ça m'aide à me ressourcer. Dès qu'il fait beau, je vais déjeuner dans un parc ou alors je donne rendez-vous dans un parc :) 

 

  • Et maintenant, peux-tu nous avouer tes petits plaisirs un peu honteux ? 

- Le chocolat !! 

- Sinon, mon plus gros plaisir honteux, qui ne concerne pas la nourriture : les émissions de télé réalité ! Je l'avoue ... J'adore regarder le Bachelor et je suis totalement à fond ! 

 

  • Que penses-tu du concept OLY Be ? 

Vachement bien ce concept ! Le DIY et la communauté, ce sont les deux principes auxquels je crois ! La révolution numérique, c'est aussi la connexion à l'autre et le pouvoir de se prendre en main. Et en plus, le yoga a changé ma vie. OLY Be montre que l'on a pas besoin de dépenser 150€ dans un studio et que l'on peut créer du lien sur intérêt commun, créer une communauté ! La France a besoin de nouveaux concepts, d'early adopter, comme OLY Be.

 

Merci à Axelle pour ses bonnes énergies et son engagement si inspirant !

 

 

Son site : http://axlagency.com

Pour la suivre sur Twitter : @axelletess