L'art du lâcher prise

Comme un coquillage sur un rocher, nous nous accrochons bien trop souvent à des choses qui nous pèsent. Nous luttons alors contre les vagues pour rester accroché à ce rocher. Les courants nous poussent vers de nouvelles choses, mais nous restons attachés à des choses qui nous empêchent d’avancer.

L’art du laisser aller nous apprend donc à simplement lâcher prise. Il peut s’agir de laisser derrière soi des événements douloureux, des relations malsaines, des émotions négatives… mais aussi de lâcher prise sur le présent. Qu’est-ce que cela signifie ? Simplement de lâcher prise sur le contrôle de la situation.

ankush-minda-547827-unsplash.jpg

Laisser aller, c’est aussi accepter que les choses aillent dans un sens qui peut être différent de celui que l’on souhaite. Il est souvent difficile d’accepter que les choses ne se déroulent pas comme nous le souhaitons. Et vous savez pourquoi ? Parce que nous avons cette manie de “control maniac”.

C’est quoi être un contrôle maniaque ?

Rien d’effrayant ni d’alarmant, aimer contrôler les choses autour de soi est quelque chose d’humain !

Que ce soit le cours des événements, le comportement de certaines personnes, les décisions… nous aimons souvent prendre le contrôle pour modifier les choses.

giphy-8.gif

Mais vous vous rendrez vite compte que plus vous aimez être dans le contrôle, moins vous aurez de contrôle sur les choses. Alors pourquoi ?

Tout simplement parce que lorsque vous essayez de tout contrôler, vous vous rendez compte d’une chose : qu’il est difficile, voir impossible de le faire. Ce qui engendre donc un cercle vicieux : plus c’est difficile, moins vous aurez le contrôle, plus vous chercherez à avoir le contrôle.

Et si vous raisonniez différemment, pour transformer ce cercle vicieux en cercle vertueux ?

Lâchez prise

Pour transformer le cercle vicieux en cercle vertueux, il va falloir passer par plusieurs étapes :

  • Acceptez : cette première étape est la plus importante. En acceptant que vous puissiez ne pas avoir le contrôle total sur les choses autour de vous, vous abordez les choses différemment. Vous vous sentirez soudainement plus léger, comme si le poids des responsabilités s’en allait. C’est la magie de l’acceptation.

almos-bechtold-448574-unsplash.jpg
  • Relativisez : apprenez à savoir faire la part des choses. Avez-vous vraiment besoin d’avoir le contrôle sur ce rendez-vous alors que vous ne faîtes qu’assister votre collègue ? Regardez la situation en face et demandez-vous s’il est vraiment nécessaire pour vous de vous inquiéter et d’avoir le contrôle total de la situation.

  • Lâchez prise : une fois que vous avez accepté le fait que vous ne pouvez pas tout contrôler, et que vous avez pris du recul sur les choses, il est temps de lâcher prise. Il est temps d’arrêter de vous rajouter du poids sur les épaules et de vous accrocher à des choses incontrôlables.

Laisser aller est alors avant tout une prise de conscience plutôt qu’une action physique. C’est un réel choix entre continuer à ruminer sur les choses qui sont hors de votre contrôle ou bien vous concentrer sur ce que vous pouvez contrôler.

Laissez place à la vie

En lâchant prise, vous laissez alors plus d’espace à la vie et aux surprises qu’elle vous offre. Vous serez alors plus ouvert aux imprévus mais aussi à toutes les choses positives qu’il peut vous arriver.

josh-boot-177342-unsplash.jpg

Lâcher prise, c’est ouvrir les portes à des possibilités infinies. Et qui sait, vous aurez peut-être de magnifiques surprises qui vous attendent derrière ces portes.