Il en faut peu pour être heureux !

Plus de possessions, plus de confort, plus de divertissement, avoir les derniers gadgets ou objets à la mode … voilà ce que l’on nous incite constamment à penser. Nous avons “la chance” d’avoir accès à tout et la consommation fait partie de notre mode de vie. Un peu trop peut-être ? Faut-il vraiment avoir tout cela pour être heureux ?

De nombreux cas nous démontrent le contraire. Ces dernières années, des voix se lèvent et on voit émerger d’autres modèles, tels que le minimalisme, ou des personnes qui vivent dans des Tiny House avec très peu de possessions et qui sont très heureux comme ça. Nous avons tous besoin d’un retour à l’essentiel.

Alors comment prendre du recul face à notre surconsommation et se débarrasser de nos anciens schémas ? Comment se désencombrer et adopter la voie du minimalisme ? On vous donne quelques pistes ;)

bench-accounting-nvzvOPQW0gc-unsplash.jpg

Less is more : consommer moins, mais mieux !

Vous aussi, vous avez ces vêtements que vous ne mettez jamais mais que vous gardez “au cas où” dans votre placard ? Vous aussi, vous avez accumulé tellement d’objets et de paperasses sur vos étagères que vous redoutez le moment de faire le ménage ?

Pour la plupart d’entre nous, c’est le même schéma : on veut acheter tel objet car on se dit qu’on sera plus heureux avec. L’achat nous procure une sensation de plaisir, effectivement. Puis elle disparaît. C’est un plaisir éphémère car nous nous mettons à désirer un autre objet …
Vous vous reconnaissez ?

Seulement voilà. Nous sommes arrivés à un tel degré de consommation aujourd’hui que nous ressentons de plus en plus un besoin de revenir à l’essentiel, à plus de simplicité. Trop de distractions, trop de possessions, notre espace et notre esprit se trouvent encombrés. Avec tous ces stimulis, on ne s’entend plus penser et on étouffe notre bonheur ! Il est nécéssaire de désencombrer nos vies, vous êtes d’accord ? 

Le minimalisme, un art de vivre

Vous avez probablement déjà entendu parlé du minimalisme, ce concept qui nous incite à vivre de peu mais vivre mieux. Comme dirait Baloo (précurseur du minimalisme :p) : “Il en faut peu pour être heureux !”.

Devenir minimaliste, c’est se débarrasser du superflu pour revenir à l’essentiel. C’est refuser la surconsommation, le mode de vie matérialiste et consommer de manière plus réfléchie. Il s’agit de se concentrer sur le verbe “être” plutôt que “avoir”. Et cela ne porte pas seulement sur le matériel ou faire le tri dans ses vêtements ! Le désencombrement se fait dans tous les domaines de la vie : l’espace, les relations, ou l’alimentation, pour reprendre possession de son temps, de son espace, gagner en énergie et, qu’on se le dise, économiser !

Prêt à vous y mettre ?

5 exercices pour vous mettre sur la voie du minimalisme 

Pas d’inquiétude, on ne va pas vous demander de vivre avec un seul t-shirt ou de vous débarrasser de tous vos meubles à la maison. Mais pour commencer sur la voie du minimalisme sans partir dans l’extrême, voici quelques exercices (pas faciles, on vous l’accorde) à mettre en place. Peut-être une résolution pour 2020 ?

  1. Faire le tri 

giphy.gif

Alors là, on attaque fort ! Pour vivre de peu mais vivre mieux, il faut commencer par désencombrer votre intérieur ! Triez, jetez, donnez, recyclez .. On remonte les manches et on fait par catégories, ça sera plus simple niveau organisation. Votre placard à vêtements est certainement le roi de l’accumulation inutile. Un dimanche pluvieux, sortez tout devant vous sur le lit et commencez le tri en ne gardant que vos préférés, ceux que vous mettez régulièrement.
Ensuite, vous pouvez vous attaquer aux placards de la cuisine, aux produits de salle de bain, aux médicaments, à la paperasse etc …

2. Faire une Detox digitale

giphy (2).gif

La surconsommation touche aussi le digital et notre hyperconnexion permanente nous fait perdre beaucoup de temps. On le sait, on est accro à nos smartphones … Que l’on consulterait d’ailleurs environ 200 fois par jour ! Il est temps de récupérer tout ce temps perdu (souvent) inutilement.

Comment faire ? Dans un premier temps, supprimez toutes les app inutiles (avouez que vous n’utilisez pas vos 65 apps…). Puis, limitez les notifications aux choses les plus importantes (est-ce vraiment utile de savoir que odette65 a liké votre photo sur Instagram ?). Pour les plus courageux, décidez de passer votre téléphone en mode avion lorsque vous êtes avec vos amis ou en famille, ou bien un soir par semaine pour profiter de ce temps pour vous.

3. Se désencombrer du virtuel

giphy (3).gif

On désencombre bien son intérieur, alors pourquoi pas son espace virtuel ? On a tous beaucoup trop de données virtuelles qui occupent de la place sur nos téléphones et nos ordinateurs. Le fameux “espace insuffisant” s’affiche et nous rappelle qu’on doit faire le tri …

C’est l’heure de faire le ménage dans votre espace virtuel ! Concernant les emails, vous pouvez utiliser l’application Cleanfox qui se chargera de supprimer tous les emails inutiles et de vous désabonner des newsletters. Puis faites le tri dans vos photos, vos contacts, vos messages voir même vos amis Facebook ;)

4. Se poser les bonnes questions avant d’acheter

giphy (1).gif

Ce serait dommage d’avoir fait tout ce tri pour de nouveau tout ré-encombrer d’achats inutiles ! L’idée n’est pas de culpabiliser vos achats, mais d’acheter en conscience, de manière réfléchie. La méthode BISOU, créée par Marie Duboin Lefèvre et Herveline Verdeken auteures du livre '“j’arrête de surconsommer !”, vous aidera à vous poser les bonnes questions avant d’acheter :

B comme Besoin “À quel besoin cet achat répond-il ?”
I comme Immédiat “J’attends quelques jours pour décider si j’achète ou pas”
S comme Semblable “Ai-je déjà un objet semblable ou de même utilité ?”
O comme Origine “Quel est l’origine de ce produit ? Comment a t’il été fabriqué ?”
U comme Utile “Cet objet va t’il m’être utile ?”

5. Apprécier ce que l’on a

Ça n’a pas l’air comme ça, mais cette partie est peut-être la plus difficile à intégrer dans notre quotidien. Savoir apprécier et se contenter de ce que l’on a déjà ! C’est un exercice à faire régulièrement pour habituer votre cerveau à voir le positif, voir ce que vous avez déjà autour de vous. Essayez de limiter les plaintes pendant une période et de vous concentrer sur ce qui va bien. Et répétez :)

giphy (4).gif