Comment rester motivé(e) ? 5 astuces ingénieuses pour une motivation à toute épreuve !

Les cycles de vie pro et perso qui s’enchainent et se répètent, la routine qui s’installe, nos efforts qui ne se voient pas toujours récompensés… on traverse tous régulièrement des phases de démotivation. Si la plupart ne sont pas graves et seulement passagères, il existe plusieurs moyens de combattre leur apparition, et de garder la pêche au quotidien.

Petit concentré de techniques efficaces pour garder la motivation : 

1) Se fixer des objectifs SMART

to do.jpg

Pour être motivé il faut avoir un objectif, une destination, un cap. Quel que soit le domaine, il est très motivant de se fixer un objectif à conditions que ce dernier remplisse quelques conditions. A condition que ce dernier soit SMART.

Spécifique : être précis dans la définition de l’objectif, pas d’ambiguïté. Il doit être facile à comprendre.

Mesurable : l’objectif doit être quantifiable et/ou qualifiable

Atteignable : pas de démesure ! Etre ambitieux mais rester raisonnable !

Réaliste : objectif adapté à la ou les personnes qui vont devoir le mettre en place, c’est à dire à vous mais aussi aux autres protagonistes potentiellement impliqués. Ainsi qu’au contexte.

Temporel : il est très important de mettre des dates clés et des échéances dans l’atteinte de cet objectif, qu’il soit timé.

 

2) Rester connecté avec son corps.

Ne pas laisser l’esprit partir loin dans ses doutes, regrets, frustrations.

Pratiquer un ou plusieurs sports, en découvrir de nouveaux. L’activité sportive permet la production de dopamine, l’hormone de l’énergie, qui va naturellement booster notre motivation. Donc insérez dans votre agenda quelques plages de sport hebdomadaires. Si au début vous devez vous forcer à y aller, au bout de quelques semaines votre corps vous le réclamera !

En revanche éviter les sports notamment cardios le soir, ils risqueraient de vous empêcher de dormir si vous avez fait le plein de dopamine trop tard !

Et surtout, alternez des phases de sport avec des phases de vrai repos. A méditer, lire, ne rien faire, laisser son esprit vagabonder. Sans écran, sans pression de temps… s’accorder un break, une vraie parenthèse de repos, dans la journée, le soir ou même le matin au réveil, quand vous voulez ou pouvez. Il faut paradoxalement savoir apaiser son corps et  son esprit pour se retrouver dans la foulée plus motivé que jamais. Stress et fatigue impactent négativement notre motivation. Yoga et méditation sont de parfaits alliés pour atteindre cette sérénité régénératrice.

les-jeunes-femmes-yoga-a-l-39-interieur-restent-calmes-et-meditent-en-pratiquant-le-yoga-pour-explorer-la-paix-interieure-le-yoga-et-la-meditation-ont-de-bons-avantages-pour-la-sante-photo-concept-pour-yoga-sport-et-.jpg

3) Trouver ses « 3 kiffs par jour »

S’astreindre dès que le doute ou la démotivation pointe son nez à faire la liste des choses positives qui nous sont arrivées récemment A savoir dans les dernières 24h. Il est prouvé que s’astreindre à cette règle des 3 kiffs par jour avant de se coucher tous les soirs permet de s’endormir sur une note positive, et de se réveiller motivé(e) le lendemain matin !

C’est assez simple, une feuille blanche et un stylo suffisent. On cherche jusqu’à ce que l’on ait trouvé trois choses, de petite ou grande envergure, qui nous ont plu, fait du bien, ou juste fait rire. Mais qui ont rendu cette journée unique, et nous motivent pour la prochaine, même inconsciemment.

Gratitude.png

4) Aménager un espace de travail motivant

Même si l’on ne s’en rend pas compte, notre inconscient est impacté par notre environnement et si objectivement on ne voit pas le problème à travailler sur un coin de bureau, mal assis sur une vieille chaise bancale… et bien ce n’est pas motivant pour notre inconscient !

Quelques règles simples peuvent avoir un réel impact positif sur notre motivation au travail :

-          Faites le ménage sur votre espace de travail

-          Rangez le, ça vous soulagera instantanément. Le bazar est contre-productif

-          Personnalisez le si vous en avez envie (raisonnablement)

bureau-d-39-homme-d-39-affaires-moderne_23-2147833287.jpg

 

5) Trouver un ou des mentor(s) inspirant(s)

Sans citer Steve Jobs ou Barack Obama à tout va, trouvez vous des personnages, connus de tous ou seulement de vous, dont le parcours et la personnalité vous motivent. Et pensez à ce qu’ils feraient quand vous avez une baisse de motivation. Servez vous de leurs réussites pour vous motiver à ne jamais baisser les bras. Une fois identifié, gardez le en tête comme un mentor. Cela peut-être un sportif, un artiste mais également un de vos proches ou encore un collègue de bureau, à vous de choisir ! 

En conclusion, avoir des baisses de motivation est totalement normal car nous ne sommes pas des machines, mais ce n'est, en aucun cas, une fatalité. Essayez une ou plusieurs des astuces présentées dans cet articles et trouvez celle qui vous convient pour endiguer définitivement la démotivation !