Danser sous la pluie đŸ€ž

ÇA Y EST, L'AUTOMNE FRAPPE DOUCEMENT À NOTRE PORTE... LE MOIS D’OCTOBRE EST DÉJÀ BIEN INSTALLÉ ET AVEC LUI LA PLUIE ET LES FEUILLES ORANGÉES. UN MOIS OÙ LA NATURE SE PRÉPARE AU FROID ET À LA RIGUEUR HIVERNALE EN SE DÉFAISANT DU SUPERFLUS POUR CONCENTRER SES FORCES SUR L’ESSENTIEL. SE FOCALISER SUR L’ESSENTIEL, RECONNECTER AVEC SES VALEUR ET SON MOTEUR EST ESSENTIEL : C’EST CE QUI NOUS PERMET DE TRAVERSER LES SAISONS DE LA VIE.

Ce concept est Ă©galement celui de la rĂ©silience. A l’origine, la rĂ©silience est la capacitĂ© d’un mĂ©tal Ă  reprendre sa place initiale aprĂšs dĂ©formation. En psychologie, c’est la capacitĂ© d’une personne Ă  retrouver un Ă©tat normal, fonctionnel et mĂȘme Ă  retrouver cet Ă©tat de bonheur aprĂšs une Ă©preuve ou un traumatisme. La rĂ©silience c'est grandir face Ă  l'adversitĂ©, ressortir plus fort de ses expĂ©riences, et surtout rester optimiste et confiant en la vie. đŸ’Ș

L’ĂȘtre humain Ă  cela de magique qu’il est capable de ressortir grandi d’une Ă©preuve. Ce travail d’introspection nĂ©cessaire Ă  la rĂ©silience permet de remettre sa vie sur des rails qui nous correspondent mieux, plus proches de qui nous sommes. C’est la croissance post-traumatique. Nombreuses sont les personnes ayant dĂ©mĂ©nagĂ©, changĂ© de mĂ©tier, changĂ© de mode de vie aprĂšs une Ă©preuve. Montrer de la rĂ©silience face Ă  une Ă©preuve peut nous permettre de nous sentir encore mieux qu’avant vis Ă  vis de soi et de la vie que nous menons. Je vous invite ici Ă  vous rappeler qu’aprĂšs la pluie, le beau temps arrive toujours, aucun Ă©tat n’est permanent dans la vie ! Un traumatisme; une Ă©preuve n’apportent pas que du nĂ©gatif.

Loin d'ĂȘtre une capacitĂ© innĂ©e, la rĂ©silience est un processus dynamique qui s'acquiert et peut se travailler !

Il ne s’agit donc pas de rĂ©sister, serrer les dents pendant que l’orage gronde. Il s’agit plutĂŽt de savoir voir aprĂšs l’orage, ce qui nous attend, ce que nous pourrons accomplir afin de puiser la force pour traverser ce moment dĂ©sagrĂ©able. C’est ici que vos ressources, vos valeurs, votre moteur entrent en jeu.

  • Un premier exercice peut ĂȘtre de retrouver vos plaisirs et hobbies d’enfance pour les utiliser comme ressources : vous aimiez dessiner, ĂȘtre entourĂ© d’animaux, cuisiner des gĂąteaux, faire de la boxe
 alors faites-le ! Renouer avec vos plaisirs d’enfant !

  • Un second exercice peut ĂȘtre de noter vos valeurs et idĂ©aux afin de les incarner un peu plus au quotidien. La cause animale vous a toujours touchĂ© ? Faites vous une liste de plats vĂ©gĂ©tariens pour doucement dĂ©laisser la viande. Les enfants vous ont toujours Ă©mus ? Pourquoi ne pas accompagner des enfants dans un cadre associatif ? Vous vous ĂȘtes toujours sentie concernĂ©e par les problĂ©matiques environnementales ? Tentez de rĂ©duire votre consommation de plastique pour vous tourner vers des solutions plus “zĂ©ro-dĂ©chets”.

  • Un troisiĂšme exercice peut ĂȘtre de vous souvenir des divers mĂ©tiers qui vous ont traversĂ© l’esprit plus jeunes, ceux qui reprĂ©sentaient votre idĂ©al. Souvenez vous Ă©galement de vos expĂ©riences les plus marquantes, des moments de vie forts. RepĂ©rez ensuite les points communs. Ce sont ces points communs qui vous touchent tout particuliĂšrement, qui vous ont fait sourire Ă  chaque fois, qu’il faudra tenter de reproduire le plus souvent possible afin de danser sous la pluie.

Les grands changements peuvent attendre la fin de votre Ă©preuve, mais y penser rĂ©guliĂšrement vous remplira d’énergie afin de la traverser dans les meilleures conditions possibles.

amy-treasure-4aSCchQ1hzk-unsplash.jpg

Et au travail ? Comment gĂšre-t-on ?

Tout d’abord prenez conscience que si vous avez Ă©tĂ© embauchĂ© c’est parce que vous avez su montrer vos forces et vos compĂ©tences en entretien. Rappelez vous les qualitĂ©s et compĂ©tences que vous avez mis en avant. Depuis ce jour, vous avez rencontrĂ© des dĂ©fis que vous avez su surmonter : repĂ©rez lesquels, et quelles ressources vous avez su mobiliser Ă  cette occasion. Nous vous invitons Ă  vous appuyer dessus pour vous souvenir que vous avez dĂ©jĂ  accompli, dĂ©jĂ  rĂ©ussi, que vous pouvez d’ores et dĂ©jĂ  ĂȘtre fier(e) de vous.

Pour rester positif face Ă  un dĂ©fi professionnel (ou personnel au travail), prenez votre pause dĂ©jeuner avec des personnes positives qui sont en capacitĂ© de vous transmettre leur Ă©nergie et leurs ressources. ApprĂ©hendez les dĂ©fis comme des façons de grandir, de gagner en compĂ©tences mais surtout comme une opportunitĂ© pour apprendre Ă  gĂ©rer le changement. Donnez du sens Ă  ce que vous vivez : pourquoi le vivez vous ? Quelles leçons devrez vous en tirer ? Conscientisez vos solutions, en sachant Ă  quel problĂšme rĂ©pond telle solution. Vous aurez plus de motivation et d’énergie Ă  vous atteler Ă  la tĂąche. N’ayez pas peur de demandez du feedback, ĂȘtre rassurĂ© sur ce que vous faites vous permettra de rĂ©duire vitre Ă©tat d’anxiĂ©tĂ© Ă  ce qui est rationnellement anxiogĂšne (votre cerveau limbique peut s’emballer sans raison).

PersĂ©vĂ©rez, l’apprentissage est long mais permanent. CrĂ©ez votre bulle, votre moment oĂč vos problĂšmes et angoisses sont laissĂ©s au pas de la porte : faites du yoga (promis, ça fonctionne!).😉

Et promis, trĂšs vite vous aimerez encore plus la personne que vous serez devenue aprĂšs toutes ces Ă©preuves.