Comment se relever après un échec ?

Lorsque vous tombez suite à un échec, une déception, une mauvaise nouvelle… arrivez-vous à vous relever rapidement et à tourner la page pour en écrire une nouvelle ? Est-ce que vous ressemblez à ce petit enfant, qui, dès qu’il tombe, se relève aussi rapidement et continue à courir ? Ou bien êtes-vous plutôt comme cet enfant qui tombe et qui reste par terre à pleurer, et continue encore à pleurer une fois relevé ?

Posez-vous cette question : quel enfant êtes-vous ? Et quel enfant souhaitez-vous être ? La réponse semble assez évidente, mais parfois, il n’est pas toujours aussi simple de se relever.

Cette comparaison est une manière simple de comprendre le principe de la résilience : avoir le courage de se relever, et ce, pour saisir à pleine main ce que l’avenir vous réserve.

mi-pham-223464-unsplash.jpg

Certaines personnes ont une plus grande capacité de résilience que d’autres. Pour savoir dans quel camp vous vous trouvez, et peu importe le camp, faites ce petit exercice :

  • Pensez à la dernière grosse difficulté que vous avez dû surmonter, mais ne vous attardez pas sur les causes et les conséquences, focalisez-vous plutôt sur 👉🏼 vous.

  • Comment avez-vous réagi durant les premières heures et les premiers jours ? Est-ce que c’était dur d’admettre la réalité ? Est-ce que vous vous comportiez comme si de rien n’était ?

  • Combien de temps cela vous a t’il prit pour vous rendre compte de la situation et réagir ? Quand-est ce que vous avez eu ce déclic vous disant “ça suffit, il faut que j’avance ?”

  • Comment êtes-vous allé de l’avant ?

La résilience n’est pas quelque chose de facile à pratiquer au quotidien, certaines études diront que c’est génétique, d’autres diront que ça vient de l’éducation, et d’autres diront encore que c’est simplement une compétence à apprendre.

Nous sommes de ceux qui pensent que c’est de l’apprentissage. Alors cette semaine, nous vous donnons quelques “tips” pour vous aider à devenir une personne plus résiliente.

jon-tyson-520850-unsplash.jpg

1. Voir que vous êtes tombé

Cela semble simple, mais accepter l’échec n’est pas quelque chose de facile. Vous devez pouvoir avant tout être capable de vous rendre compte que oui, vous êtes tombé par terre comme un enfant.

2. Ne pas blâmer les circonstances

Vous êtes tombé, et vous accusez les facteurs extérieurs : l’herbe mouillée, un caillou sur le chemin, le soleil dans les yeux... La faute ne vient pas de vous, mais des éléments extérieurs. Débarrassez-vous de cette façon de penser. Vous êtes la seule personne responsable de vos actes et de ce qui arrive dans votre vie. En prenant conscience que vous êtes maître à bord de votre navire, cela vous donnera beaucoup plus de contrôle sur les événements à venir.

jantine-doornbos-786166-unsplash.jpg

3. Se souvenir

C’est pas la première fois que vous tombez. Même si vous pensez que cette chute est terrible, vous en avez déjà eu bien d’autres, et pourtant, vous êtes à chaque fois reparti.

4. Il est temps de choisir son armée

Cherchez vos meilleurs alliés pour faire face à l’adversité. Vous aurez peut-être besoin de personnes pour vous aider à vous relever. Vous aurez également besoin des nombreuses forces que vous avez en vous. Vous ne les voyez pas ? Il est temps de faire une liste de vos plus grandes forces (et des plus petites). Écrivez tout cela dans un cahier, et chaque fois que vous aurez besoin de vous rappeler que vous faites preuve d’un courage inégalable, sortez ce cahier.

5. Parlez de vos plans de guerre avec vos alliés

La communication est la clé. Discutez avec les personnes autour de vous pour vous aider à avancer. Vous obtiendrez sûrement des points de vue extérieurs, des éclairages, ou bien des histoires similaires à la votre qui vous aideront à alimenter vos processus de résilience.

beard-cafe-coffee-shop-615477.jpg

6. Prenez le temps de définir votre trajectoire

Réfléchissez aux prochaines étapes à venir, définissez vos objectifs mais surtout, prenez le temps de le faire avec sérénité. Pour cela, accordez-vous des moments de repos, que ce soit des moments de lecture ou bien de yoga, il est important de laisser de côté l’esprit rationnel et de faire appel à son intuition pour vous aider à vous guider dans vos décisions.

7. Il est temps de dresser les voiles

Tout semble prêt. Il est temps de lever les voiles et de réunir tout ce dont vous avez appris lors des 6 étapes précédentes pour vous relever.

Alors allez-y, prenez appui sur vos mains, relevez-vous, et courrez, tel un enfant qui n’a jamais connu de chute.