COVID 19 : Télétravail et bien-être des salariés en temps de crise

Le lien entre la productivité et le bien-être des salariés n’est plus à démontrer. Cette année, il a fallu repenser complètement la manière de travailler et la démocratisation du télétravail a eu des conséquences aussi bien positives que négatives.

OLY Be fait le point.  

Sans titre.png

Le télétravail adopté 

En 2020, le télétravail s’est de plus en plus généralisé, en début d’année d’abord, à cause du confinement, puis par mesure de précaution par la suite. Si certaines entreprises avaient déjà adopté le home office, cette année particulière a grandement accéléré le processus dans de nombreuses sociétés.

Bien qu’il soit trop tôt pour établir les vraies conséquences de cette nouvelle manière de travailler, certaines études ont déjà été menées sur le sujet. En 2017, un rapport des Nations unies mettait en lumière un stress supplémentaire pour les employés à distance : 41% signalait un niveau de stress élevé, contre seulement 25% des salariés présents au bureau.  

Plus récemment, une étude réalisée début juin par Opinionway pour Jouve, en partenariat avec Maddyness démontre que les Français y sont plutôt favorables. 63% estime qu’il permet de gagner du temps, 44% de mieux s’organiser, 38% de mieux gérer son budget alimentaire et 25 % se disent plus productifs  !
Toutefois, la véritable bête noire du télétravail est l’aspect social. Ainsi, 40 % regrette le manque de contact avec leurs collègues et un tiers souligne le risque d’isolement. L’idéal serait donc de trouver un juste milieu qui permettrait aux salariés de trouver l’équilibre parfait. 

Le bien-être des salariés, un atout pour la productivité 

Depuis quelques années, les services proposés par les entreprises à leurs salariés sont des atouts, aussi bien pour le recrutement que pour la productivité. Selon un étude de la Oxford Business School et de British Telecoms, les salariés heureux sont 13% plus productifs que les autres et d’après l’IBET 2019 (indice du bien-être au travail), le mal-être au travail coûterait, quant à lui, 14 580 euros par an et par salarié  !  

La satisfaction des salariés peut passer par différents points :  

Copie+de+Sans+titre+%281%29.jpg

- Le bien-être social tout d’abord, qui va donner envie à vos salariés de travailler ensemble avec le même objectif. L’étude Diagnostic de la motivation dans les entreprises françaises réalisée par le Cercle pour la motivation en 2014 a ainsi démontré que pour 24% des interrogés, la qualité des interactions avait une incidence positive sur leur motivation, un facteur qui arrive en deuxième position après «  tout ce qui donne plus de sens, d'utilité à ma mission  ». Et selon l’étude Qualité de vie au travail 2017, regards croisés de Malakoff Médéric Humanis, l’ambiance et les relations avec les collègues sont importantes pour 53% des moins de 30 ans et 45 % des plus de 50 ans être heureux au travail.  

- Le bien-être physique ensuite, qui passe par la conception d’un espace de travail adapté (une offre plus difficile à adapter en télétravail) et le fait de proposer des activités et solutions pour lutter contre la fatigue et pour booster la forme.  


Les solutions pour continuer à fédérer une équipe soudée
 

D’un point de vue productivité, des nouvelles techniques ont été rapidement mises en place pour s’adapter au télétravail. Ainsi, les outils collaboratifs comme Slack ou Trello ont été vite adoptés. L’explosion de l’application de visioconférence Zoom est en témoin. Mais, comment digitaliser aussi les bons moments passés entre collègues ?

Avant, les salariés faisaient des team-building, des pauses cafés, des déjeuners d’équipe… Aujourd’hui, il faut donc réinventer ces moments tout en apportant un réel bénéfice à vos employés. N’hésitez pas donc pas à organiser des groupes de discussion dédiés à des sujets autres que le travail, comme les loisirs (séries, cuisine, déco…), des petits déjeuners professionnels par visio ou encore des déjeuners en physique par équipe de 6 (pour respecter les consignes sanitaires).

Le sport en ligne, un plus à proposer à vos équipes ! 

Copie de Sans titre.png

Le télétravail présente des inconvénients notables sur la forme physique. Les positions de travail peuvent faire mal au dos (les bureaux, tables et chaises ne sont pas toujours adaptés et certains salariés travaillent même allongés !). Il y a moins de déplacements et plus de sédentarité. Une des solutions pourrait donc être de proposer des cours de sport en ligne. En effet, de nombreux clubs de sport ont également dû fermer leurs portes or il est prouvé qu’avoir une activité physique est excellent pour le bien-être et l’épanouissement personnel.  

En effet, en groupe et en direct avec un professeur, les salariés sont plus motivés pour participer. Qui plus est, il n’y a plus la gêne de voir ses collègues en tenue de sport puisque chacun reste chez soi. L’espace de tchat permet des discussions aussi bien entre eux qu’avec le professeur. Et comme pour des cours particuliers, la séance peut également s’adapter aux besoins et demandes de chacun.  

Cours de yoga pour se détendre, se dynamiser ou améliorer son maintien et sa posture, cours de pilates pour travailler ses muscles profonds, cours de cardio pour se dépenser et se défouler, séances de sophrologie pour réduire le stress. Les possibilités sont nombreuses et chacun y trouvera forcément son bonheur.  

OLY Be accompagne depuis plusieurs années plus de quarante entreprises sur ces thématiques liées au bien-être au travail, en adaptant le format en fonction des besoins spécifiques de ses clients (télétravail, évènementiel,…).

Pour en savoir plus, rendez-vous sur notre page dédiée OLY Be @work