Yoga : et si on le faisait dans l'eau !

En plein mois d’août, si certains courageux sont encore au bureau, d’autres plus chanceux sont quelque part au soleil, les pieds dans l’eau à siroter un cocktail ! Et c’est tout le mal qu’on vous souhaite ! Pas toujours facile dans ces conditions de continuer à pratiquer assidument et puis on ne peut pas tous voyager avec son yogamat sous le bras … Mais pas d’excuse valable !!

Savez-vous que l’on peut faire du yoga même dans l’eau ! L’été est justement la saison parfaite pour retrouver le contact de l’eau. Élément de la détente par excellence, l’eau, quand elle est associée au yoga, aide à la relaxation et au lâcher prise.

Mary, notre professeure certifiée de Yoga & Pilates, en savasana dans l'eau !

Mary, notre professeure certifiée de Yoga & Pilates, en savasana dans l'eau !

Pratiquer le yoga dans l’eau offre la possibilité d’expérimenter des sensations nouvelles, d’apprendre à respirer, à flotter et à chercher son équilibre.

Chez OLY Be on vous dit tout, et pas besoin de tapis ou de yoga pants, juste vous et votre maillot de bain (ou pas, ça, c’est à vous de voir ;-) !).

Yoga aquatique : les bienfaits

Le mot « yoga » vient du terme sanskrit « yuj » qui signifie « union ». La proposition du yoga n’est autre que de se réunir avec nous-même encore et encore. Dans l’eau, ce sentiment est décuplé. Si l’on part du principe que l’océan est à l’origine de la vie sur Terre, que nous sommes composés pour sept dixième d’eau et que nous grandissons tous pendant neuf mois dans les eaux protectrices et nourricières du liquide amniotique, quoi de plus naturel que de vouloir s’immerger dans l’eau ?!

La version aquatique, en reprenant les postures du yoga classique, apporte donc un petit plus à celle-ci. Elle rééquilibre les énergies, assouplit et améliore la posture et surtout elle permet de relâcher les tensions. Quel bonheur de se laisser flotter ainsi dans la mer ou la piscine ! Imaginez-vous dans la posture de l’arbre ou en écart facial sans avoir à vous soucier de votre équilibre, sans jamais perdre pied ! En flottant dans des asanas, on lâche prise complètement et l’on se trouve dans un état d’abandon où l’on ne fait pas qu’exécuter une posture mais où l’on EST réellement dans la posture. Dans l’eau, pas de tergiversations possibles, on est obligé d’être présent dans la posture à 100%, si l’on n’étend pas bien les jambes, on coule ! En pratiquant dans l’eau, on est donc plus à l’écoute de notre corps mais surtout, on développe la notion d’intentionnalité du mouvement et l’on peut ainsi plonger dans un état méditatif intense.

Au départ, il faut bien sûr se familiariser avec cet élément et trouver son équilibre dans ce nouvel état de gravité. L’eau peut faire peur, son caractère mouvant, instable rappelle le mouvement de la vie, un état inconstant où rien ne dure… Une fois les premières inquiétudes passées, le yoga dans l’eau booste la confiance en soi et aide à apprivoiser ses peurs, notamment la peur de l’eau ! Et ses bienfaits sont les mêmes que lors d’un cours de yoga classique, mais le risque de blessure en moins ! Les mouvements sont facilités grâce à la poussée d’Archimède, et sont plus agréables à réaliser dans l’eau. Mais attention, ça reste sportif ! L’Aqua-Yoga est l’une des formes du yoga dit « tonique », qui demande une grande sollicitation des muscles pour pouvoir tenir en équilibre dans l’eau. C’est un peu le top non ? On fait du sport tranquillement dans l’eau !! De quoi se donner bonne conscience pour l’apéro du soir :p !

Challenge de plus : pratiquer sous l'eau!

Challenge de plus : pratiquer sous l'eau!

Et concrètement, comment on pratique ?

Allongé sur le ventre ou sur le dos (vous pouvez même mettre un masque !). Tout d’abord, vous expirez bien profondément, prélude essentiel, qui permet d’évacuer le stress et d’ouvrir la cage thoracique. En position allongée, vous pouvez créer des mouvements d’ondulation, en décrivant une vague avec vos mains, vos pieds ou votre bassin. Puis, effectuez des spirales avec le corps, alternant position ventrale et dorsale. Respirez bien tout au long de cet échauffement. Ensuite, laissez libre cours à votre créativité : posture de l’arbre, posture de la montagne, écart facial etc… et terminez par un petit moment de méditation immergée au fond de l’eau, rien de mieux pour se vider la tête, ou par un savasana aquatique !

Et si par chez vous, la mer est trop fraîche et que vous rechignez à vous mettre à l’eau, il y a d’autres façons de pratiquer en étant en contact avec l’eau ! Profitez de l’été pour tester le Stand-up paddle yoga ou le Sup-yoga : moins de risque d’être mouillé (en tous cas c’est une bonne motivation pour garder l’équilibre à tout prix !) et tout aussi amusant et relaxant !

Allez, à l'eau les Yogis ;)